Correctement préparé

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Nus, mais des sandales (pas de chaussures) peuvent être portées. Pour l’initiation, attache les mains de l’initiée derrière son dos, remonte-les dans le creux de ses reins, et noue les bouts de la cordelette au niveau de sa gorge en laissant pendre une Laisse devant pour la conduire. (Les Bras forment ainsi un triangle dans le dos.)

Lorsque l’initiée est agenouillée devant l’autel, la Laisse est attachée à un anneau rivé à l’autel. Une courte cordelette est nouée comme une jarretière autour de la jambe gauche de l’initiée, au-dessus du genou, avec les bouts rentrés. Une autre cordelette est attachée autour de la cheville droite et ses extrémités sont également rentrées de façon à ce qu’elles n’entravent pas les mouvements. Ces cordelettes sont utilisées pour attacher les pieds de l’initiée ensemble pendant qu’elle est agenouillée devant l’autel et elles doivent être assez longues pour être fermement nouées. Les genoux doivent aussi être fermement attachés. Cela doit être fait avec précaution. Si la candidate se plaint de douleur, les liens doivent être légèrement desserrés ; garde toujours en mémoire que le but est de retarder suffisamment le flux sanguin pour induire l’état de transe. Cela implique un léger inconfort, mais une grande gêne empêche l’état de transe ; il est donc préférable de passer un peu de temps à desserrer et resserrer les liens jusqu’à trouver le bon ajustement. Seule la candidate peut te dire lorsque c’est le cas. Bien sûr, ceci ne s’applique pas à l’initiation, puisqu’en cette occasion la transe n’est pas souhaitée ; mais dans le but du rituel, il convient que les initiées soient attachées assez fermement pour qu’elles se sentent absolument impuissantes, mais sans inconfort.