Accueil / Esbat / Esbats et Rites Lunaires

Esbats et Rites Lunaires

Esbats et Rites Lunaires
Par Taniquetil & Astralaya, traduction Lune

pleine lune 072014
La lune. Juillet 2014. Photo : Lune

Adapté de Spiritual Philosophy and Practice of Wicca in the US Military, par Dr. David L. Oringderff (Taniquetil) et Lt.Col. Ronald M. Schaefer, USAF (Astralaya).

Tiré du site Sacred Well.

Les Sabbats et Rites de Passage sont des fêtes et des célébrations généralement ouvertes à la famille, aux amis et, souvent, tout aussi bien au public.

Les Rites de la Lune, ou Esbats, sont des “travaux” religieux et des rites magiques, et sont habituellement restreints au coven ou à un groupe très petit et intime. Ils ont généralement lieu dans la soirée ou au cours des heures tardives de la nuit, en extérieur, dans la nature là où c’est faisable, bien que les célébrations en intérieur soient fréquentes et préférables, là où l’utilisation d’un endroit en extérieur n’est pas une option réaliste et lorsque la météo nous en empêche.

Certains groupes célèbrent des Rites Lunaires ouverts et fermés. Les Rites Lunaires sont effectués aussi proche de la Pleine Lune que possible.

Certains groupes célèbrent des rituels de Lune Noire ou Nouvelle Lune en plus des rituels de Pleine Lune.

Généralement, les congés de travail ne sont pas nécessaires pour ces célébrations car elles ont lieu après une journée normale de travail, bien que certains employés peuvent, de manière concevable, s’arranger pour quitter un peu plus tôt, de façon à être à l’heure au rituel. Cependant, dans certains cas où le travail en équipe en discontinu est exigé, le personnel wiccan peut parfois demander un congé pour l’Esbat qui a lieu durant leur job de nuit. Cela peut provoquer des conflits s’ils sont à un poste ou font partie d’une section critique. Si, cependant, cela est possible, ces congés devraient être accordés avec la même attention que pour les membres des autres groupes religieux qui feraient une demande de vacances pour la célébration des fêtes religieuses.

C’est principalement aux Esbats que certaines traditions préconisent la pratique de la nudité rituelle, qu’elles appellent « skyclad » (ndlt : en français, vêtu du ciel). Cette pratique provient largement de l’idée que la connexion directe entre l’énergie du corps humain et celle de la terre est plus intense lorsqu’il n’y a pas d’entrave avec les vêtements. Ceci provient également d’une phrase de la « Charge de la Déesse » écrite par Doreen Valiente, une des étudiantes de Gerald Gardner, qui dit :

« Vous serez libérés de tout esclavage et en signe de votre entière liberté, vous serez nus lors vos rites ».

Les Wiccans soulignent souvent le fait qu’ils souhaitent éviter et dépasser la vision de la nudité comme honteuse, au lieu de maintenir le corps humain dans la sainteté et la beauté. Tous les groupes wiccans ne sont pas enclins à une pratique rituelle skyclad ; certains utilisent des robes et tissus de diverses couleurs, en fonction des circonstances, traditions, du temps et du climat. (…)


D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

  • Esbats et Rites Lunaires