Rituel du Sang en Lune Noire (rituel 2) : Amulette

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Par Katherine Cunningham, traduction Lune.

Explications : Lors de mes derniers saignements, j’ai eu quelques moments de lucidité pendant lesquels j’ai commencé à comprendre de quelle façon possible initier les autres et moi-même, par le désir d’explorer davantage le saignement, par essence un coven du sang. J’ai senti qu’en consacrant la Lune Noire comme une période pour se réunir, était propice à ce but. Aussi, je vous invite à me rejoindre, si vous souhaitez aller jusque là. Si vous ressentez le profond désir de sentir et d’expérimenter cette part de notre féminité ensemble. Je voudrais dire ici que, bien que j’ai commencé cela et désire voyager avec de nombreuses femmes qui partageront le chemin, je n’enseigne pas, parce que je ne sais pas ce que nous pourrons trouver, mais je veux voir ce qui pourrait être… Je ne souhaite pas créer beaucoup de règles mais honorer et respecter celle que nous rendons sacrée, en étant honnête avec nous-mêmes en commençant par les raisons de notre venue et par l’engagement de ce que nous faisons lorsque nous entrons dans le cercle, ceci sera directement liée à nos résultats.

But : Descendre au cœur de la terre et sentir la pulsation des battements du cœur des mères, puis fondre ce battement de cœur dans une amulette faite d’argile et de sang.

Préparation : Durant la période qui court de la dernière Lune Noire à celle-ci, je vous demanderai de répéter une peinture de spirale sur votre cœur pendant que vous chanterez :  » Puisse mon sang être votre sang, Puisse votre sang être le mien ». Je vous demanderai de faire cela juste avant d’aller au lit, et de noter, si vous le pouvez, tous les rêves du jour ou de la nuit, en prêtant particulièrement attention au moment de vos règles, vous aurez ainsi à le partager avec le groupe à la prochaine lune noire.

Ce qu’il faut apporter :

  • Si vous le pouvez, apportez avec vous un peu de votre propre sang menstruel. Utilisez un morceau de tissu ou ce que vous voulez, comme nous n’aurez pas besoin de beaucoup, simplement autant que vous pouvez. Ou si vous n’avez pas de saignement les deux prochains jours, apportez un peu du sang de la mère, allez en pleine nature et trouvez un peu d’eau qui s’écoule naturellement, c’est à dire une rivière, un calice pour récolter l’eau de pluie, une source.
  • Apportez une chandelle et un chandelier.
  • Un petit bol/plat décoré, pour l’utiliser seulement dans ce but, une petite cuillère.
  • Un châle, noir de préférence, j’aimerai faire le rituel poitrine nue au moins, sans pour autant s’exposer au froid…
  • Et n’oubliez pas les écrits pour les préparations.

Lieu de rendez-vous/Date : (…) Heure : (…)

Procédure : Préparation de l’espace… J’aurai déjà préparé une bonne partie de l’espace lorsque vous arriverez, ainsi j’aurai besoin de savoir qui est venu pour avoir le nombre juste de place.

Tout d’abord, nous projetterons le cercle ; nous choisirons qui dira l’appel la nuit, la Déesse que nous appellerons cette nuit sera Lilith/Lilithu {(Hébraïque, Babylonienne, Sumérienne) : Déesse Lune ; patronne des Sorcières ; principe féminin de l’univers ; Son oiseau sacré était la chouette.} Insérer ici tout Déesse particulière que vous souhaitez inviter, ma patronne personnelle est Lilith, mais elle a de nombreux aspects… Appelez-les tous si vous le voulez… A partir de là, nous partagerons avec chacune d’entre nous les fruits de l’exercice de préparation, ainsi afin de sentir notre part prise dans cette prochaine étape du voyage. Alors, nous chanterons la Lune, un morceau de « The river is flowing », ainsi :

 »The moon she is waxing, waning and waxing, The moon she is waiting for us to be free. (x2) Grandmother walk with me your child I will always be Grandmother walk with me till we are free Free in my heart Freedom in my soul (x2) Grandmother walk with me till we are free. »

(note de la traductrice : si vous ne connaissez pas ce chant, voici un lien avec paroles et musique : http://www.hexenzirkel.org/chants/chant-river.html )

Une fois que nous avons généré assez d’énergie nous commencerons le rituel.

NOTEZ SVP : Ou tout autre chant que nous souhaitons employer…

Katherine :  » Lorsque nous naissons femmes, nous saignons. Ceci est un petit échantillon de la puissance que nous tissons. De ce jour là, nous avons été éloignées de notre Mère, beaucoup de choses sur le saignement nous ont été dites, mais jamais à propos de son pouvoir. Chantez avec moi tandis que nous construisons ce symbole de notre pouvoir pour revenir à la Mère. »

« Blood and Earth (Sang et Terre)
Open to us (Ouvrez-vous à nous)
Power at Birth (Le Pouvoir à la Naissance)
Return to us (Revient à nous) « 

Prenez la glaise que nous avons devant nous, mettons notre sang en son centre et pétrissez-la doucement, religieusement, avec l’intention que ceci soit la glaise de votre organisme… que nous souhaitons symboliser comme la mère… En chantant les mots, nous ressentons que cette glaise incarne l’essence de notre être… de notre propre sang… Descendez dans le cœur de la terre et sentez le pouls… laissez-le atteindre le chakra racine… comme il se maintient en vous… tenez la glaise au centre… lorsque nous le tiendrons toutes dans les airs… le temps sera venu d’appeler la mère à l’intérieur…

 »Puisse mon sang être Ton sang.
Puisse Ton sang être mien. »
(répétez encore et encore jusqu’à induire la transe)

En prenant la glaise dans nos mains… nous modelons notre forme pour la mère… ressentez le pouls… une figure qui l’incarne… un outil pour modeler nos pouvoirs en un… permettez à la transe de se mouvoir à travers vous… Ressentez le pouls… Son essence vous touche… Tandis que la figure émerge… Ressentez le pouls commencer à émaner d’elle… alors que nous avons toutes terminé… et placé cette figure de la déesse dans nos mains… Bercez sur nos genoux… Nous trouvons toujours sur le lieu du rituel… ce lieu où le pouls semble venir de chacune d’entre nous… le cercle entier commence à battre… doucement nous nous levons… et commençons à chanter…

« Earth, Air, Fire, Water, Earth, Air, Fire, Water…  »
(Terre, Air, Feu, Eau, Terre, Air, Feu, Eau…)

en se déplaçant dans le cercle… alors peut-être après un moment… nous chantons un chant de plus…

« Mother I feel you under my feet…
(Mère, je te sens sous mes pieds…)
Mother I feel your heart beat…
(Mère, je sens ton cœur battre…)
Heya heya heya heya heya heya Ho
Heya heya heya heya heya heya Ho
Mother I feel you under my skin
(Mère, je te sens sous ma peau)
Mother I feel you deep within
(Mère, je te sens tout en fond de moi)
Heya heya heya heya heya heya Ho
Heya heya heya heya heya heya Ho »

Puis, nous nous ancrons… Mains et même tête au sol si nécessaire… Alors… Nous bénissons la nourriture et le vin… Prenons d’elle en nous… Partageons d’ici avec chacun…

Alors nous ouvrons le cercle et célébrons…

Résultat souhaité : Je nous souhaite d’avoir un outil… qui pour chacune et à chaque fois que nous saignons, nous nous connections à ce pouls…et frottions un pouce plein de sang en lui…directement du corps… cette image alors devient un outil de grande intention… Un outil pour bénir, soigner, bien saigner, consacrer, donner le pouvoir à nous-mêmes et à nos sortilèges… un outil pour explorer toujours plus loin… le saignement.

Suite de ce rituel : lors de votre prochain saignement, asseyez-vous par terre (à l’extérieur si possible), connectez-vous au pouls à nouveau, puis prenez un votre pouce plein de votre sang menstruel et frottez-le dans votre ventre/centre amulette.