Rituel du Sang en Lune Noire (rituel 1)

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Par Katherine Cunningham, traduction Lune

NdlT : J’ai voulu traduire ce rituel écrit par Katherine Cunningham, modératrice de la liste australienne « Moon Blood Coven », car il est libre, ouvert, adaptable, et ainsi peut être une source inspirante pour celles qui désirent pratiquer en groupe. Il peut également donner ou suggérer des pistes aux solitaires. Le rituel est un excellent moyen pour se reconnecter au pouvoir du dedans, de son corps et recouvrer le côté sacré de son cycle. Katherine Cunningham a proposé une suite, qui se compose de trois ou quatre autres rituels. Je tenterai de les traduire dans les semaines futures. En attendant bonne lecture.

Explications : Lors de mes derniers saignements, j’ai eu quelques moments de lucidité pendant lesquels j’ai commencé à comprendre de quelle façon possible initier les autres et moi-même, par le désir d’explorer davantage le saignement, par essence un coven du sang. J’ai senti qu’en consacrant la Lune Noire comme une période pour se réunir, était propice à ce but. Aussi, je vous invite à me rejoindre, si vous souhaitez aller jusque là. Si vous ressentez le profond désir de sentir et d’expérimenter cette part de notre féminité ensemble. Je voudrais dire ici que, bien que j’ai commencé cela et désire voyager avec de nombreuses femmes qui partageront le chemin, je n’enseigne pas, parce que je ne sais pas ce que nous pourrons trouver, mais je veux voir ce qui pourrait être… Je ne souhaite pas créer beaucoup de règles mais honorer et respecter celle que nous rendons sacrée, en étant honnête avec nous-mêmes en commençant par les raisons de notre venue et par l’engagement de ce que nous faisons lorsque nous entrons dans le cercle, ceci sera directement liée à nos résultats.

But : Faire une dédicace et s’ouvrir à l’exploration du pouvoir intrinsèque des menstruations.

Préparation: Passez du temps avec le lune. Asseyez-vous ou tenez-vous debout, confortablement, sentez le sommet de votre tête s’ouvrir pour recevoir son rayonnement. Ressentez la traction qu’elle exerce sur la terre, son action sur les marées de nos océans, son action sur l’eau de notre corps, sur notre sang. Sentez l’énergie descendre depuis le sommet de votre crâne vers les parties de votre cerveau qui signalent aux glandes d’émettre les hormones pour commencer le cycle de nos menstruations. Faites descendre l’énergie de la lune dans ces glandes, puis dans les ovaires, les trompes de fallope, dans l’utérus, le col de l’utérus, le vagin et sortir de la vulve. Appelez la lune à traverser ce passage et à descendre à l’intérieur de vos jambes pour atteindre la terre si vous êtes debout ou directement à la terre si vous êtes assise.

Une fois qu’elle a atteint le sol, sentez la s’imprégner dans la terre. Laissez ce canal s’écouler au moins pendant 10 minutes, sentez votre être nettoyé par l’éclat de la lune, durant ce moment, demandez avec votre cœur de connaître votre rôle dans ce coven de sang. Une fois que vous vous sentez que c’est terminé, ramenez votre conscience dans votre corps, bougez vos orteils, etc. Puis notez sur quelque chose que vous pourrez apporter avec vous, tout sentiments, sensations, savoir, imagination, idées, toutes choses que la lune vous a inspiré, vraiment tout… comme nous le faisons toutes à différents moments les unes et les autres… nous pouvons avoir un impressionnant puzzle à reconstituer.

Ce qu’il faut apporter :

  • Si vous le pouvez, apportez avec vous un peu de votre propre sang menstruel. Utilisez un morceau de tissu ou ce que vous voulez, comme nous n’aurez pas besoin de beaucoup, simplement autant que vous pouvez. Ou si vous n’avez pas de saignement les deux prochains jours, apportez un peu du sang de la mère, allez en pleine nature et trouvez un peu d’eau qui s’écoule naturellement, c’est à dire une rivière, un calice pour récolter l’eau de pluie, une source.
  • Apportez une chandelle et un chandelier.
  • Un petit bol/plat décoré, pour l’utiliser seulement dans ce but, une petite cuillère.
  • Un châle, noir de préférence, j’aimerai faire le rituel poitrine nue au moins, sans pour autant s’exposer au froid…
  • Et n’oubliez pas les écrits pour les préparations.

Lieu de rendez-vous/Date : (…) Heure : (…)

Procédure : Préparation de l’espace… J’aurai déjà préparé une bonne partie de l’espace lorsque vous arriverez, ainsi j’aurai besoin de savoir qui est venu pour avoir le nombre juste de place.

Tout d’abord, nous projetterons le cercle ; nous choisirons qui dira l’appel la nuit, la Déesse que nous appellerons cette nuit sera Lilith/Lilithu {(Hébraïque, Babylonienne, Sumérienne) : Déesse Lune ; patronne des Sorcières ; principe féminin de l’univers ; Son oiseau sacré était la chouette.} Insérer ici tout Déesse particulière que vous souhaitez inviter, ma patronne personnelle est Lilith, mais elle a de nombreux aspects… Appelez-les tous si vous le voulez… A partir de là, nous partagerons avec chacune d’entre nous les fruits de l’exercice de préparation, ainsi afin de sentir notre part prise dans cette prochaine étape du voyage. Alors, nous chanterons la Lune, un morceau de « The river is flowing », ainsi :

 »The moon she is waxing, waning and waxing,
The moon she is waiting for us to be free. (x2)
Grandmother walk with me your child I will always be
Grandmother walk with me till we are free
Free in my heart Freedom in my soul (x2)
Grandmother walk with me till we are free. »

(note de la traductrice : si vous ne connaissez pas ce chant, voici un lien avec paroles et musique : www.hexenzirkel.org/chants/chant-river.html)

Une fois que nous avons généré assez d’énergie nous commencerons le rituel.

Katherine :  » Lorsque nous naissons femmes, nous saignons. Ceci est un petit échantillon de la puissance que nous tissons. De ce jour là, nous avons été éloignées de notre Mère, beaucoup de choses sur le saignement nous ont été dites, mais jamais à propos de son pouvoir. Chantez avec moi tandis que nous construisons ce symbole de notre pouvoir pour revenir à la Mère. »

« Blood and Earth (Sang et Terre)
Open to us (Ouvrez-vous à nous)
Power at Birth (Le Pouvoir à la Naissance)
Return to us (Revient à nous) « 

Prendre le sang que nous avons amené (ou l’eau), le mettre dans le petit plat, le tenir de la main gauche et utiliser notre petite cuillère pour ramasser un peu de poudre de henné et l’ajouter au fluide. Puis, nous mélangeons cela doucement, religieusement, avec l’intention que ce mélange nous connecté par la lune, via notre corps, à la terre. Nous levons chacune le mélange dans notre bol à la lune et chantons :

 »Puisse mon sang être Ton sang.
Puisse Ton sang être mien. »
(répétez encore et encore jusqu’à induire la transe)

Prendre la baguette/pinceau dans notre main droite, pour que nous nous ouvrions à la mère, nous dessinons une spirale sur notre cœur avec notre sang. (ceci nous le faisons à nous-mêmes). Puis en se tournant vers notre sœur qui est près de nous, nous nous peignons les unes les autres un troisième œil, symbole de la lune, pour nous ouvrir à son savoir à sa connaissance (nous sommes ainsi par deux).

Nous chantons encore une chanson…

« Mother I feel you under my feet…
(Mère, je te sens sous mes pieds…)
Mother I feel your heart beat…
(Mère, je sens ton cœur battre…)
Heya heya heya heya heya heya Ho
Heya heya heya heya heya heya Ho
Mother I feel you under my skin
(Mère, je te sens sous ma peau)
Mother I feel you deep within
(Mère, je te sens tout en fond de moi)
Heya heya heya heya heya heya Ho
Heya heya heya heya heya heya Ho »

Puis, nous nous ancrons… Mains et même tête au sol si nécessaire… Alors… Nous bénissons la nourriture et le vin… Prenons d’elle en nous… Partageons d’ici avec chacun…

Alors nous ouvrons le cercle et célébrons…

Résultat souhaité : Je veux que nous commencions à nous sentir, par notre voyage, totalement connectées à la lune et à la terre… reliées entre nous toutes. Nous ouvrir à l’antique magick du saignement.

Suite de ce rituel : Durant la période de la prochaine lune noire et de la suivante, je vous demande de répéter la peinture de la spirale sur votre cœur pendant que vous chanterez : « Puisse mon sang, être Ton sang. Puisse Ton sang être mien. » Vous pouvez également peindre sur votre troisième œil, mais comme cela sera fait avec le mélange sang/henné comme cette nuit, s’il vous plaît, notez bien que la marque restera, aussi je comprendrai totalement si vous choisissez de le faire seulement sur le cœur. Je vous demanderai de faire cela juste avant d’aller vous coucher, et de noter si vous le pouvez tous rêves fait le jour ou la nuit, en y prêtant particulièrement attention lorsque vous avez vos règles. Vous aurez alors à les partager avec le groupe lors de la prochaine lune noire.

Prochaine Lune Noire : Lors de la prochaine lune noire, nous travaillerons avec le pouls de l’énergie de la terre et nous l’y ancrerons dans une amulette. Plus de détails seront donnés à la première Lune Noire. La Lune Noire après celle-ci, nous nous initierons à travers ce que nous aurons créé. Cela peut nécessiter un jour de travail (atelier, workshopping) au préalable et ensuite de ritualiser la nuit qui suit… Mais j’aimerai que cela soit quelque chose à laquelle nous avons toutes pris part et avons voulu avec un profond désir… Ainsi, à cette fin, j’aurai avec moi une copie d’une idée de base et nous pourrons développer de ce moment aux deux prochains cycles lunaires.