Exercice : une simple méditation

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Extrait du livre : « City Magick. Spells, rituals and symbols for the urban witch », par Christopher Penczak. Traduction & adaptation : Lune.

NdlT : Dans ce livre, Christopher Penczak propose 27 exercices. Je n’en ai traduit que 4, en lien avec le rituel d’Imbolc.

Exercice 1 : une simple méditation

1. Se relier à la flamme : commencez par regarder fixement la flamme. Asseyez-vous à une distance confortable de celle-ci. Pour certaines personnes, la lumière peut être trop intense. Si c’est votre cas, regardez au-delà de la flamme. Regardez la lumière et les ombres derrière elle. Laissez vos yeux effectuer une focalisation, puis une défocalisation. Tournez toute votre attention vers le feu devant vous. Sentez la flamme dégager une lumière blanche, toutes les couleurs du spectre. La lumière remplit la pièce où vous vous trouvez et vous protège de tout mal. Certaines personnes disent une courte prière ou invocation à toute divinité personnelle.

2. Relaxation : Tandis que vous regardez la bougie, des pensées parasites surgiront. Il est possible que vous ayez des difficultés à vous concentrer uniquement sur la bougie. C’est normal. Entraînez-vous à la relaxation de tout votre corps, en commençant par le sommet de votre crâne, puis en descendant. Relâchez les muscles de votre tête, de votre visage, de votre coup et des vos épaules. Sentez votre mâchoire se détendre. Comme si de douces vagues s’écoulaient le long de votre corps. Prêtez attention aux sensations de relâchement, puis laissez-les passer à la partie suivante de votre corps. Relaxez vos épaules et vos bras, vos mains et vos doigts. Sentez toute tension quitter votre poitrine et votre torse. Travaillez sur votre buste, jusqu’à ce que toute tension ait été libérée. Passez à vos jambes, jusqu’à vos orteils. Votre corps tout entier se détend.

3. Pour aller plus loin : effectuez un décompte de 12 à 1, comptez chaque respiration, en regardant toujours la flamme de la bougie. À chaque chiffre, votre état méditatif devient de plus en plus profond. Déchargez votre esprit de toute pensée parasite au fil du décompte. Lorsqu’elles émergent, acceptez-les et libérez-les. Remerciez votre esprit conscient pour ce qu’il avait à dire, mais maintenant laissez-le faire une pause durant un certain temps. Dites à votre ego qu’il n’a pas besoin « d’être dans le siège du conducteur » pour ceci. Tous les bruits extérieurs servent uniquement à approfondir l’expérience. Vous y réagirez seulement pour votre sécurité et votre plus grand bien. Une sensation douce et apaisante emplit votre corps. Vous êtes confortablement installé et relaxé. Cela ressemble beaucoup à un après-midi de détente et de rêverie. Le sentiment de rêverie est un état alpha. Vous avez atteint cet état méditatif avec facilité.

4. Être ouvert : soyez ouvert à tout sentiment, toute sensation ou toute expérience que vous vivez, sans jugement. Vous cherchez seulement un moment de détente, en apaisant le dialogue intérieur. Cela peut s’avérer difficile. Si vous glissez hors de cet état, persuadez-vous avec douceur à y retourner, en relaxant votre corps et en effectuant un décompte. Soyez, simplement. Vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit. Simplement, sentez que vous vous trouvez au centre de votre propre univers, de votre propre perspective.

5. Mise à la terre : lorsque cette expérience semble parachevée, consciemment comptez de 1 à 12 et rouvrez les yeux. Tandis que vous revenez à vous, il est possible que vous vous sentiez un peu étourdi et que vous ayez besoin de rassembler vos esprits. C’est une réaction normale. Vous devez vous ancrer à nouveau dans cette réalité. Souvent une profonde méditation ou un travail énergétique provoque un semblable état « d’évaporation ». C’est pourquoi tant d’adeptes du new-age ont la réputation d’être un peu « à l’ouest ». La plupart de ces personnes ne sont simplement pas totalement ancrées. Pour vous ancrer, mettez-vous par terre et visualisez toute énergie rémanente descendre dans la terre. Si vous éprouvez la sensation de flotter, imaginez un rai de lumière descendre de la base de votre colonne vertébrale à la terre, comme la ficelle retient le ballon. Certaines personnes font quelque chose de physique, comme se lever, remuer, s’accrocher à un meuble ou faire un câlin à un arbre. Manger est une autre excellente façon de s’ancrer. C’est pourquoi tant de rituels requièrent du pain ou des gâteaux dans le cadre cérémoniel, pour ensuite vous ancrer. Expérimentez et trouvez une technique qui fonctionne pour vous.

Même s’il est possible que vous ne ressentiez ni perceviez davantage de choses qu’habituellement, vous pourriez ne rien éprouver du tout au début. C’est parfaitement normal. Pour le moment, attachez-vous à atteindre un état de rêve éveillé. Ayez des attentes simples. Certaines personnes ont des expériences très émouvantes et pleurent après, c’est assez rare. La plupart des gens pensent que « ce n’est pas bien important » et ne peuvent se figurer ce que la méditation a à voir avec la magie. Ils recherchent l’action. Le lien entre les deux deviendra plus évident au fur et à mesure.

Pratiquez cet exercice. Plus vous le ferez souvent, plus cela sera facile. C’est la première pierre de l’édifice, celle qui vous est peut-être déjà familière. Bientôt, vous n’aurez plus besoin de la bougie et serez capable d’atteindre cette sensation en quelques instants. C’est un excellent truc lorsque vous êtes stressé au travail ou en famille.

Atteindre un état de transe est la première étape. Par la visualisation en état de transe, vous affectez la réalité. La magie consiste à créer un changement avec votre volonté. Toutes ses formes ont de nombreuses applications pratiques. Par exemple, vous êtes en retard au travail. Vous pouvez vous faire renvoyer si êtes à nouveau en retard. Ne paniquez pas, détendez-vous. La détente est la clef. Vous n’avez même pas besoin d’entrer dans un état de transe profonde en conduisant pour vous rendre au travail. Accordez-vous juste un instant de relaxation. Imaginez-vous arriver au travail à temps, en toute sécurité et aisément. Imaginez-vous entrer et regarder l’horloge. Vous êtes précisément à l’heure. Personne n’est en colère. Puis continuer à conduire, en toute sécurité, convaincu que votre magie fonctionne. La réalité confirmera vos attentes. Si vous ne pensez pas que vous serez en retard, alors vous ne le serez pas. C’est un excellent moyen de trouver des places de parking près de la porte. Visualisez une place près de la porte environ dix minutes avant d’atteindre votre destination. La visualisation est la co-création en action. Je ne pensais pas que l’on pouvait employer la magie ou la discipline spirituelle pour de telles choses. Mais mes professeurs m’y ont encouragé. Cette petite astuce m’a permis de rester sain d’esprit pendant mes années de fac, en essayant de trouver une insaisissable place de stationnement dans un campus de ville bondé. La magie vous permet de suivre le courant de l’univers et vous facilite la vie. Les choses constituent de moins en moins une lutte. Les choses coulent de source lorsque vous êtes au bon endroit et au bon moment, en faisant ce que vous devez faire. La visualisation est un moyen de dire à l’univers ce dont vous avez besoin.