Warning: getimagesize(): Peer certificate CN=`*.phpnet.org' did not match expected CN=`www.le-sidh.org' in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Warning: getimagesize(): Failed to enable crypto in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Warning: getimagesize(https://www.le-sidh.org/wicca/wp-content/uploads/2014/08/huile-magnétite.jpg): failed to open stream: operation failed in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Les huiles essentielles

Inscription au cours : Wicca fondation

Par Marie Rodway, traduction et adaptation Lune

Chapitre 5 de « A Wiccan Herbal »

Les huiles essentielles, les essences de fleurs, feuilles, écorces, racines et baies sont appréciées pour leurs pouvoirs thérapeutiques depuis de nombreuses années. Leur extraction n’est cependant pas quelque chose de facilement réalisable à la maison.

La méthode la plus simple, appelée « enfleurage », implique de faire tremper 3 à 4 poignées de fleurs fortement parfumées ou feuilles dans une huile végétale sur une période de quelques jours. Cette méthode produit une huile parfumée plutôt qu’une véritable huile essentielle. Elle ne possédera pas forcément la même odeur que celle des fleurs utilisées, le résultat est parfois légèrement différent.

De même, la façon la moins compliquée d’extraire la véritable essence d’une plante prend une longue période et produit seulement une très petite quantité d’huile. Pour l’obtenir, prendre quelques fleurs fortement odorantes, les mettre dans un plat et les placer dans un endroit ensoleillé pendant quelques jours. Un film apparaîtra graduellement à la surface de l’eau. C’est l’huile essentielle de la fleur.

La méthode habituelle du commerce pour extraire les huiles essentielles est la distillation et n’est pas réellement possible pour une personne moyenne, à la maison.

Tout bien considéré, la manière la plus commode pour obtenir des huiles essentielles est de les acheter dans un magasin d’alimentation diététique, chez un herboriste ou une boutique ésotérique. (ndlt : ou tout simplement en pharmacie ou parapharmacie).

(…)

Assurez-vous que ce que vous achetez est une huile essentielle pure et de très bonne qualité ; si elle a été diluée dans un solvant ou mélangée à une substance artificielle, elle ne possédera pas les effets escomptés.

Les huiles essentielles de synthèses, qui sont utilisées dans les cosmétiques du commerce et les parfums, n’ont pas de propriétés bénéfiques et si elles sont ajoutées à de l’encens, elles sentiront une odeur intolérable par rapport à leur senteur d’origine lorsqu’elles brûlent.

COMMENT UTILISER LES HUILES ESSENTIELLES ?

Huiles au moment du bain

  • Une des façons les plus agréables d’utiliser les huiles essentielles est de les ajouter à un bain. Ajoutez 5 à 10 gouttes d’huiles à l’eau du bain quand il est en train de couler.
  • Pour accroître les pouvoirs psychiques, ajoutez une sélection des huiles suivantes lorsque vous vous baignez : acacia, cannelle, clou de girofle, menthe poivrée, rose, thym, achillée millefeuille. La peau d’une orange peut être ajoutée.
  • Pour un bain aphrodisiaque, inclure certaines de ces huiles essentielles : acacia, pomme, camomille, cataire, géranium, hibiscus, jasmin, lavande, mélisse, livèche, myrtille, orchidée, romarin, rose, thym, verveine. (Prenez un bain avant de rejoindre votre amant/e ou partagez-le avec lui/elle !).
  • Basilic, œillet, lavande et romarin ‘boosteront’ l’énergie lorsqu’elles seront ajoutées à l’eau du bain.
  • Un bain de guérison inclurait une sélection d’huiles essentielles comme suit : quatre-épice (nigelle cultivée), œillet, cèdre, cannelle, héliotrope, lavande, mélisse, citron vert, menthe poivrée, rose, romarin, bois de santal, thym et violette.

Fabriquez vos propres sels de bains

Les sels de bain sont très faciles à préparer et les « fait maison » sont préférables à tout ceux disponibles en magasin, remplis de produits chimiques.

Mélangez à parts égales du sel de table, du bicarbonate de soude et des sels d’Epsom. Ajoutez l’huile essentielle de votre choix, goutte à goutte et remuez jusqu’à ce que toute la composition soit complètement humectée. Vous pouvez ajouter une couleur, si vous le souhaitez, en utilisant des colorants alimentaires. (Mélangez les couleurs avant de les ajouter aux sels, sinon cela un effet en deux teintes).

Ajoutez la magie – avec de la couleur

La magie des couleurs est un sujet vraiment à part, mais nous donnerons ici quelques exemples :

  • Bleu clair pour la guérison, la tranquillité.
  • Bleu foncé pour la souplesse, l’esprit soucieux.
  • Vert pour la fertilité, la prospérité et la chance.
  • Blanc pour la purification, la paix.
  • Rouge pour la santé, la passion, le courage.

Aspergez environ 30 ml / 2 cuillères à soupe de sel dans le bain.

L’UTILISATION MÉDICINALE DES HUILES

Toujours en rapport avec les propriétés médicinales des huiles essentielles, Kim Tracey a contribué à la liste des herbes qui va suivre, qui peuvent être brûlées comme encens.

Une des manières d’absorber l’huile est d’en mettre quelques gouttes dans un vaporisateur, ainsi elle devient une part de l’atmosphère de la pièce. Une autre façon est celle par inhalation, qui est employée le plus souvent pour les maux de tête, la tension et les sinus bouchés. Placez 10 gouttes d’huile essentielle dans une cuvette d’environ 100 ml / 6 1/2 cuillères à soupe d’eau chaude, mettez une serviette de toilette sur la tête et penchez-vous au-dessus de cette cuvette, respirez profondément jusqu’à ce que le parfum se dissipe. Répétez cela 3 fois par jour.

Une des méthodes les plus simples est celle qui préconise de mettre 10 gouttes d’huile sur un mouchoir (ou un foulard) et de le respirer fréquemment. Si vous placez un mouchoir, préalablement aspergé de camphre ou de menthol, sur votre oreiller la nuit, cela vous permettra de garder le nez propre pendant votre sommeil.

LES HUILES ET LEURS PROPRIÉTÉS

  • Pour une bonne santé générale : cannelle, menthe, clou de girofle, noix de muscade, mélisse, oliban.
  • Pour les malaises nerveux : absinthe, fenouil, aloe vera.
  • Pour le système digestif : Eupatoire maculée ( ?), verveine, clou de girofle.
  • Pour les problèmes de circulation du sang : orchidée.
  • Pour les malaises hépatiques : lys, narcisse.
  • Pour le système lymphatique : lotus, consoude.
  • Pour la procréation : consoude, aristoloche longue.
  • Pour les problèmes rénaux : glaïeul, absinthe.
  • Cérébral : mouron, tournesol, cyclamen.
  • Pour les rhumes, etc. (pour nettoyer la tête, pour les congestions nasales) : camphre, menthol.

ESSAYEZ L’AROMATHÉRAPIE

Attention ! Les femmes enceintes devront éviter les herbes telles que le basilic, l’hysope, la cannelle et la myrrhe. Les aromathérapeutes et herboristes disent également qu’il vaut mieux ne par prendre d’huile essentielle de manière interne, excepter sous contrôle d’un praticien qualifié !

L’aromathérapie est une autre manière de profiter des bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles. C’est habituellement des massages corporels avec des huiles essentielles, bien que le terme puisse également inclure d’autres méthodes d’absorption , telles que celles citées ci-dessus.

Lorsque utilisée en massage corporel, l’essence de la plante est diluée dans une huile « porteuse », telle que l’huile d’amande douce.

« Raven », créée par Chris Sempers et son époux Graham Raven (voir liste source p. 113), possède une bonne sélection d’huiles essentielles et d’huiles d’aromathérapie prêtes à l’emploi, qui aident à soulager toutes sortes de problèmes tels que l’anxiété, l’arthrite, l’asthme, le rhume des foins, les bouffées de chaleur, SPM (symptômes prémenstruels) et rhumatismes.