Les Mason

Par Tof ©



Gerald Gardner a écrit qu'il avait été initié dans un groupe sorcier où il y avait des sorcières de tradition familiale. Il précise même que « jusqu'à une date récente on (la sorcellerie) n'acceptait que des gens qui était du sang, c'est à dire qui venaient d'une famille sorcière ». Il disait aussi qu'« ils sont en général les descendants de familles sorcières ayant hérité d'une tradition qui est dans la famille depuis des générations. »

Jack Bracelin (ou plus probablement Idries Shah) fait lui aussi allusion à une famille sorcière faisant partie du groupe où Gerald Gardner a été initié dans la biographie de Gardner « Gerald Gardner, Witch ! » Et Patricia Crowther dit elle aussi la même chose.

Toujours selon Gardner la majorité de ceux qui se réunissaient au Ashrama Hall du Rosicrucian Theatre était sans grand intérêt.
Sullivan par exemple qui était plus ou moins le maître à penser / gourou du groupe a montré à Gardner ce qu'il présentait comme « une véritable baguette magique d'un sorcier africain » que Gardner a tout de suite reconnue comme étant d'origine persane ou indienne). Gardner a continué malgré cela à se rendre aux réunions, il a remarqué un petit groupe qui avait un intérêt réel pour le surnaturel, il s'agissait de membres du coven où Gardner sera initié un peu plus tard.

Parmi eux se trouvaient certains membres de la famille de George Miles Mason dont on sait qu'ils s'intéressaient à diverses branches magiques depuis de nombreuses générations.

Il est plus que probable que les Mason constituaient cette fameuse branche sorcière héréditaire. Les Mason dont les voisins disaient qu'ils étaient sorciers, que toute la famille était sorcière.

La famille vivait dans la région de Southampton depuis au moins 150 ans et justement dans « Gerald Gardner, Witch ! » Jack Bracelin (ou Idries Shah) rapporte en parlant de sorcellerie que « le centre de tout cela était Southampton ».

Parmi les membres de la famille Mason qui assistaient aux réunions au Ashrama Hall il y avait :

- Le père George Mason, sculpteur et astronome. Il a construit le Beechwood Hall où se réunissaient divers groupes ésotériques.

- La fille Rosetta. Elle s'intéressait à l'anthroposophie et la Rose Croix.

- Une autre fille Susie - Présidente honoraire des Co-maçons de Southampton. Secrétaire de la Société Théosophique de Southampton. Elle aussi était rosicrucienne.

- Enfin le fils Ernie Mason qui semble être pour nous le plus intéressant. Il s'intéressait lui aussi à l'astronomie, ce fut un membre fondateur de la Société Astronomique de Southampton. Il était également Rose Croix.
Il était réputé dans les milieux ésotériques anglais. On venait parfois le consulter de toute l'Angleterre. Sa renommée était aussi grande que celle de Cunning Murrell ou George Pickinggill, mais la réputation d'Ernest était positive, les gens savaient qu'il n'œuvrait que pour le bien, qu'il n'était pas jaloux de son savoir et qu'il n'acceptait pas d'argent en échange de sa « sorcellerie » de son enseignement ou de ses conseils.
Il avait une manière toute personnelle d'expliquer les choses, avec lui tout devenait simple et clair. Ernest Mason lorsqu'il enseignait, insistait énormément sur l'acquisition du savoir et de la connaissance. Il imposait à ses « élèves » un certain nombre d'exercices mentaux qui devait leur permettre d'avancer. Dans son enseignement, il était totalement opposé à ce qu'on couche quoi que ce soit par écrit. De même il était pour lui hors de question de passer à l'exercice suivant si le précédant n'était pas parfaitement maîtrisé. Cet enseignement comprenait naturellement ce que doit savoir un Rose Croix mais il couvrait aussi des sujets dont il était le seul à parler.

Il était activement impliqué dans la Crotona Fellowship et faisait office de conservateur de la bibliothèque et des archives du groupe. Là-bas tout le monde avait une très haute considération pour lui, même Georges Sullivan qui était pourtant des plus égocentriques.

Il y a une autre personne à faire indirectement allusion aux Mason, c'est Justin Glass dans « Witchcraft the 6th sense and us ». Elle rapporte qu'il y des sorcières dans la New Forest et plus particulièrement à Toothill où, selon elle, subsisterait un des derniers coven sorcier traditionnel. Ce groupe était connu des sorcières sous le nom de Moonrakers.

Or Toothill est le berceau de la famille Mason et le nom de Moonrakers (fusées lunaires) est une référence qui me semble assez transparentes aux activités liées à l'astronomie de la famille Mason.

| nouveautés | forum | livre des ombres | rechercher | livre d'or | contact |

Webmasters : Lune & Artus - 1ère mise en ligne : Beltane 2003 - Mise à jour : 30/07/2014 - Nombre d'articles : 861