Comment pratiquer la wicca dans une région équatoriale, tropicale, ou nordique ?

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Par Artus.

Une personne habitant les Antilles m’a contacté, ne sachant pas trop si elle est dans l’hémisphère sud ou l’hémisphère nord. En suivant son ressenti, elle pratique les sabbats selon le calendrier de l’hémisphère nord. Il se trouve qu’elle a raison, les Antilles sont bien dans l’hémisphère nord. Mais d’une manière plus générale, on peut se demander de quelle manière célébrer les sabbats dans une région non tempérée.

Au départ, le paganisme était une religion du sol. C’est pour cela qu’au cours de son histoire, le néo-paganisme a souvent pris une tournure identitaire. Mais la wicca est en général assez éloignée de cette tendance. La wicca traditionnelle a été créée pour être une religion du sol, mais dans les faits, elle ne l’a jamais vraiment été. Par exemple, au départ, la wicca ne célébrait que les quatre grands sabbats. Mais lorsque les membres du coven de Gardner ont souhaité célébrer les solstices et les équinoxes qui ne sont pas d’anciennes fêtes britanniques, cela n’a posé aucun problème. Ou sur cette photo prise juste après la mort de Gardner, on peut distinguer les symboles de quatre archanges tracés sur le mur du covenstead.

Depuis que la wicca a été exportée aux USA par Buckland, il ne s’agit plus d’une religion du sol. Et lors de cette transition, la liberté qui a toujours existé dans la wicca a littéralement explosé. Si bien qu’aujourd’hui, chacun se sent libre d’y intégrer le panthéon de son choix.

Il reste le problème des sabbats. Le cycle de l’année tel qu’il est perçu dans la wicca est calqué sur celui de la vie rurale en climat tempéré. Lorsque la wicca s’est propagée dans l’hémisphère sud, il a suffi de décaler les sabbats de six mois pour régler le problème. Mais comment célébrer les saisons lorsqu’on vit, par exemple, dans un pays avec un été permanent ?

Personnellement, je ne suis jamais resté plus d’un mois dans un climat non tempéré et je n’ai pas d’avis sur la question. Mais dans cette discussion sur reddit, on trouve deux pistes qui me semblent intéressantes. La première consiste à s’inspirer du thème du sabbat, observer la nature pour y trouver des signes équivalents et célébrer en fonction de ces observations. L’autre piste est de chercher les fêtes locales en rapport avec la nature et de célébrer ces fêtes plutôt que les sabbats traditionnels.