La mûre

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Extrait de « A Wiccan Herbal » par Marie Rodway©, éditions Quantum, traduction Lune.

  • Mûre (rubus fructicosus)

Le randonneur perdu dans les buissons et les haies offre l’un des spectacles les plus familiers du paysage britannique. Les feuilles de roncier, appliquées en usage externe, aident à guérir les brûlures et les coups de soleil. Cela peut s’expliquer par le fait que ce buisson est appelé « scaldhead » (ndlt : Scaldhead veut dire teigne, littéralement tête brûlée. Scald désignant une brûlure en anglais.) dans différentes régions de la Grande-Bretagne. Selon une autre théorie, on le nommerait ainsi à cause d’une éruption cutanée appelée scaldhead, teigne, qui apparaît chez les enfants consommant trop de ces baies, ou parce que les feuilles et les baies du roncier ont un effet bénéfique sur ce problème de brûlure.

Pour traiter la cystite, broyez des feuilles sèches de mûre – une bonne poignée – et ajoutez-y 1,5 litre d’eau. Portez à ébullition pendant 5 minutes, puis laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez et buvez. Prendre 2 à 3 tasses par jour entre les repas.

Sylvia Guyatt

Le cordial de mûre est un excellent remède contre les rhumes d’hiver et les maux de gorge ; 15 ml/1 cuillère à soupe dans un verre d’eau chaude est une boisson réconfortante à l’heure du coucher. Pour le fabriquer : récoltez 1,2 litre de mûres à maturation, placez-les dans un pot en faïence et versez dessus 600 ml de vinaigre blanc. Laissez de côté le mélange pendant 7 à 8 jours, remuez de temps en temps afin d’extraire le jus. Filtrez et placez le liquide dans une casserole émaillée avec 450 gr de pain de sucre et 225 gr de miel. Portez à ébullition, puis retirez du feu et laissez refroidir. Mettez en bouteille, bouchez-la et gardez-la dans un endroit sombre.

Linda Bruce