Un bol de pierres pour représenter la Déesse

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Par Lune ©

Sur l’autel, pour représenter la Déesse sous ses nombreux aspects, je place un bol rempli de pierres, précieuses ou non.

Ce sont des pierres que j’affectionne particulièrement et qui ont un sens pour moi.

Pour donner quelques exemples, j’ai placé dans ce bol des pierres que j’ai trouvées au hasard de mes promenades, des pierres offertes par des personnes chères et puis celles que j’ai achetées pour leur beauté et leur énergie dans des magasins spécialisés :

  • Une pierre de Diane. Dans nos montagnes, une légende raconte que la carrière de quartz blanc toute proche aurait servi à l’édification d’un temple dédié à Diane à l’époque Antique. Ce qui est fort probable, car son culte était largement implanté chez nous. Le quartz blanc est une pierre liée à la lune et on le trouve en abondance pendant nos promenades dans les bois.
  • Une pierre trouée. C’est une pierre liée à la sorcellerie et particulièrement à la Wicca. C’est aussi une pierre dédiée à Diane selon l’Évangile des Sorcières de Leland. Cette pierre percée naturellement représente le sexe féminin. C’est une pierre de chance et de protection. À mes yeux, elle représente la magie de la Dame.
  • Une cornaline. C’est une pierre pour laquelle j’ai beaucoup d’attirance. De par sa couleur rouge-orangé, cette pierre est associée à la vie. Elle était l’une des pierres semi-précieuses utilisées comme amulette dans l’Orient Ancien et, les prêtresses d’Inanna, ainsi que la royauté suméro-babylonienne, les portaient sous forme de perles, en colliers, associées au lapis-lazuli. De nos jours, elle est considérée comme étant une pierre symbole de joie. Pour la mère de la Wicca, Doreen Valiente, la cornaline entrait dans son jeu de lithomancie comme étant la « pierre de vie ». Personnellement, je l’associe à la Déesse Ashérah. Ashérah signifie, en hébreu, la joyeuse !
  • Un cristal fumé incrusté de grenats hessonites. Je le rattache à Lilith pour de nombreuses raisons qui me sont personnelles. Je ne donnerai qu’un exemple assez neutre : sa couleur sombre me fait penser à la Lune Noire que j’associe à Lilith. Une période puissante pour moi où je dors peu, mais quand cela m’arrive, mes rêves sont très significatifs. Les grenats qui recouvrent la base du quartz sont d’une couleur chaude et brillante, jaune-orangé, symbole solaire, de joie, d’amour, qui contrebalance la couleur sombre du quartz fumé. Ceci est un autre visage de la Lilith que l’on perçoit habituellement comme une entité sombre, une démone, une sorcière malfaisante et une succube infanticide. Pourtant, elle peut nous apprendre que celui qui ne craint pas les ténèbres peut trouver la lumière.
  • Un quartz rose. Je le rattache à Vénus, à l’amour et à la douceur. Cupidon, fils de Vénus, aurait offert le quartz rose aux humains. J’ai déjà travaillé avec les énergies vénusiennes et je les trouve d’une infinie douceur comparativement aux autres déesses de l’Amour telles qu’Ishtar, Astarté, etc. Sans doute parce qu’elles sont aussi des déesses de la guerre… Même si Vénus n’est pas la dernière à mettre des bâtons dans les roues de ses rivales.
  • Les pistacite et agate mousse. Ces pierres m’évoquent la Terre et donc la Terre-Mère, Gaïa.
  • … Et des tas d’autres pierres. Ce serait trop long de toutes les citer !

Je n’oublie pas d’y inclure un petit Shiva lingam en l’honneur du Dieu, masculin dans le féminin.

Lui aussi a sa propre représentation sur notre autel, un énorme Shiva lingam, des glands, ou parfois une pierre en forme de phallus que j’ai trouvée dans les bois, il y a longtemps, au début de mon cheminement.

"Pierres

Pierres phalliques. La plus grande tient debout et ainsi ressemble incroyablement à un phallus dressé.

J’espère que cela vous inspirera à créer vos propres représentations du Divin sur l’Autel… Même s’il est bien évident que sa véritable essence nous échappe. 🙂

"BolBol de pierres représentant la Déesse, par Lune