Divination, comment développer des bases solides ?

Pour aller plus loin : téléchargez nos cours

Par Artus.

Lorsqu’ils ne détournent pas des jeux de société ou des alphabets, les adeptes de la divination pensent généralement que tout repose sur l’intuition. Et pourtant, même si cela ne semble pas naturel, la raison est bien plus importante que l’intuition. Bien sûr, l’intuition joue aussi un rôle important dans la divination. Mais ce n’est pas la base sur laquelle tout repose. Et contrairement à l’intuition, la raison nous permet de lever le voile sous lequel nous vivons.

Les émotions sont plus rapides que la raison. Lorsque nous réagissons positivement ou négativement à une situation, c’est avant tout avec émotion. Par exemple, si j’insulte une personne, elle ne va pas se demander si ce que je dis a du sens. Au lieu de cela, elle va se braquer. Mais si une personne se sent insultée par mon point de vue, même si celui-ci n’a rien d’insultant, elle ne prendra pas le temps de réfléchir. Elle va se braquer de la même manière.

La raison finit parfois par pointer son nez. Mais les émotions sont naturellement plus fortes. Bien souvent, nous nous racontons toutes sortes d’histoires pour justifier nos choix émotionnels complètement absurdes. Et la grande majorité des gens vit totalement immergée dans le grand flou de ses histoires absurdes.

Si vous arrivez à raisonner au-delà des émotions, vous allez franchir un pas énorme dans votre pratique de la divination. En réalité, vous n’aurez plus besoin de beaucoup pratiquer la divination. Si vous arrivez à développer votre raison pour qu’elle soit plus forte que vos émotions, vous observerez le monde sous un angle nouveau. Et vous serez étonné par le fait que la raison puisse mener à une compréhension qui semble totalement surnaturelle. Mais en réalité, tout cela est naturel. Le monde fonctionne d’une manière parfaitement logique et si nous n’en voyons pas les rouages, c’est que nous sommes perdus dans le flou des émotions.

Cependant, même si vous arrivez à cette compréhension, ne vous surestimez pas. Vos émotions continueront de vous tromper assez régulièrement. Plus nous sommes concernés par une situation et plus il est difficile d’avoir les idées claires.

La question que vous vous posez probablement est : « comment faire pour développer sa raison ? » Il n’existe pas de recette miracle, mais je peux vous indiquer quelques pistes à explorer.

Arrêtez de mentir

Plus nous mentons à autrui et plus le mensonge devient un mode de fonctionnement automatique. Donc plus nous nous mentons. Et la mauvaise foi est l’outil préféré de nos émotions pour tromper la raison.

Observez les actes plutôt que les paroles

Parfois, nous agissons d’une manière que nous n’assumons pas. Et pour avoir bonne conscience, nous nous racontons de belles histoires. Et nous nous embobinons les uns les autres dans ces histoires. Mais il est beaucoup plus difficile de mentir dans nos actes que dans nos paroles. Il est plus facile d’observer cela chez les autres. Mais il ne faut pas oublier de se regarder vivre et de pratiquer cette observation également sur nous-mêmes.

Intéressez-vous à la persuasion

Les techniques de persuasion, qu’elles soient utilisées par des marketeurs, des partis politiques ou des sectes, reposent sur le fait que l’émotion est plus rapide et plus forte que la raison. Il est donc intéressant que connaître les mécanismes utilisés pour mieux les observer dans notre propre fonctionnement. La psychologie des biais cognitifs est également intéressante.

Voici quelques exemples :

  • La dissonance cognitive : Lorsqu’une expérience contredit nos croyances, nous avons tendance à inventer une histoire pour préserver notre manière de voir les choses plutôt que de la changer.
  • La validation sociale : Lorsque de nombreuses personnes croient en quelque chose, nous avons plus de mal à remettre cette croyance en question.
  • La preuve d’autorité : Plus une personne représente une autorité dans un domaine, plus nous avons du mal à remettre en question ce qu’elle dit.

Bien entendu, connaître ces mécanismes ne suffit pas. Il faut également apprendre à regarder les choses avec recul pour éviter de se laisser avoir.