Hécate

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Hécate
Par Tof

D’après différents écrits de Georges Dumézil (oui je sais il a été un peu récupéré, mais pour moi il reste le Frazer français)

Originaire de Thrace, fille d’Astéria et du Titan Persès, c’est une Déesse polyvalente et parfois tricéphale (symbole des trois phases de la lune)
Elle est l’aspect terrifiant de la Terre-Mère; on l’assimile parfois à Artémis, ou à Perséphone, divinité du monde souterrain, que l’on considère comme le séjour des morts, mais contrairement à Perséphone, Hécate est la maîtresse des fantômes (on appelait hécatées les fantômes qui se manifestaient pendant les fêtes de la déesse) et des sortilèges: c’est elle qu’évoquent les magiciens et les sorcières; on la représente avec une torche à la main, et elle est souvent accompagnée de chiens de loups ou de juments.

Elle a des pouvoirs redoutables surtout la nuit.

Hécate est aussi une Déesse chthonienne, elle relie les trois étages du monde: les enfers, la terre et le ciel, à ce titre, elle était honorée comme la Déesse des carrefours. Car chaque décision que l’on prend à un carrefour, nous dirigera non seulement dans une direction horizontale à la surface de la terre, mais aussi dans une direction verticale vers l’un ou l’autre des niveaux de vie choisis. On lui élevait des statues ou des autels aux carrefours, auprès des tombeaux ou sur les lieux des crimes, où la Déesse magicienne se livrait à des opérations de magie et de divination.
Maîtresse de l’ombre, elle suscitait les cauchemars et terreurs nocturnes (symbole des désirs secrets ou refoulés dans l’inconscient où l’on voit s’agiter les fauves et les monstres, mais aussi réserve d’énergies à ordonner, comme le chaos s’est ordonné en cosmos sous l’influence de l’esprit).

Comme Déesse lunaire, elle est liée aux cultes de la fertilité. Sa légende et ses représentations à trois corps et à trois têtes se prêtent à des
interprétations symboliques de différents degrés.

Déesse lunaire, elle représente les trois phases de l’évolution lunaire (croissante, pleine, décroissante) et les trois phases de l’évolution de la femme (jeune fille, femme, et vieillarde).

Elle a toutefois deux aspects opposés : Elle est bienveillante et bienfaisante: elle veille aux germinations et aux accouchements, elle protège les marins; elle accorde la richesse matérielle et spirituelle, les honneurs et la sagesse, l’éloquence et la victoire. Mais elle sait aussi être redoutable : elle est la déesse des spectres et des terreurs nocturnes… des fantômes et des monstres terrifiants… elle est la Magicienne par excellence, la maîtresse en sorcellerie.

Hécate était vénérée à Athène, à Egine, à Samothrace… Lors des hécatésies, en Asie Mineure, on lui immolait des chiens et des mystères étaient célébrés en son honneur.

Les peupliers noirs lui étaient consacrés.

On dit qu’elle a inventé la sorcellerie.