Warning: getimagesize(): Peer certificate CN=`*.phpnet.org' did not match expected CN=`www.le-sidh.org' in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Warning: getimagesize(): Failed to enable crypto in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Warning: getimagesize(https://www.le-sidh.org/wicca/wp-content/uploads/2018/01/julie-johnson-514058-unsplash.jpg): failed to open stream: operation failed in /home/users/l/lesidh/www/lesidh/wicca/wp-content/themes/graphy-sidh/functions.php on line 15

Présentation des nouveau-nés

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Présentation des Nouveau-Nés. Par Janet & Stewart Farrar ©, traduction et adaptation Lune. Extrait de la Witches’ Bible, éditions Phoenix.

  • La préparation

Si, habituellement, le coven travaille nu, la décision de réaliser le rituel nu ou vêtu de robe sera prise avec les parents. Dans ce cas, la Grande Prêtresse portera des symboles lunaires et le Grand Prêtre des symboles solaires.

Le Cercle sera matérialisé par des fleurs et des feuillages, et le chaudron sera placé au centre, rempli de fleurs et de feuillages, et peut-être aussi avec des fruits.

L’huile consacrée est placée sur l’autel, prête à l’emploi.

Seul, un très léger encens devra être utilisé – de préférence des bâtons d’encens.

Les cadeaux pour l’enfant sont placés derrière l’autel, ainsi que les mets et boisson pour une petite fête dans le Cercle, après le rituel.

Les parents choisiront à l’avance un « nom secret » pour l’enfant. (Ceci est largement pour le propre bénéfice de l’enfant ; en grandissant dans une famille sorcière, il est presque certain qu’il ou elle aimera avoir un « nom de sorcier(ère) » secret, tout comme Maman et Papa – et si ce n’est pas le cas, il peut être tranquillement oublié jusqu’à ce que son propriétaire désire l’utiliser à nouveau.)

  • Rituel pour une fille

Le rituel d’ouverture est réalisé comme d’habitude jusqu’à la fin de l’invocation « du Grand Dieu Cernunnos », à l’exception que tout le monde, même les parents et l’enfant, sont dans le Cercle avant la projection., assis en demi-cercle près du chaudron , face à l’autel – laissant la place à la Grande Prêtresse pour qu’elle projette le Cercle autour d’eux. Seuls la Grande Prêtresse et le Grand Prêtre se tiennent debout, pour conduire le rituel d’ouverture. Afin de réduire trop de mouvements qui pourraient effrayer l’enfant, la Grande Prêtresse projette le cercle avec son athamé, et non son épée, et personne ne se déplace avec elle, ou copie ses gestes, lorsqu’elle invoque les Seigneurs des Tours de Garde. Elle et le Grand Prêtre portent les éléments autour du cercle.

Après l’invocation du « Grand Dieu Cernunnos », la Grande Prêtresse et le Grand Prêtre consacrent le vin. Ils ne le goûtent pas, mais posent le calice sur l’autel.

Le Grand Prêtre se tient alors debout devant l’autel, face au chaudron. La Grande Prêtresse se tient prête à lui donner l’huile, le vin et l’eau.

Le Grand Prêtre dit :

Nous sommes assemblés dans ce cercle pour demander au puissant Dieu et à la gracieuse Déesse de bénir *** fille de *** et de ***. Qu’elle grandisse en force et en beauté, en joie et en sagesse. Alors qu’elle est encore trop jeune pour choisir, nous ne cherchons pas à lui imposer une voie. Il y a plusieurs sentiers, et elle devra trouver le sien. Nous demandons plutôt au Dieu et à la Déesse, qui connaissent tous les chemins, de bénir, protéger et préparer *** durant les années de son enfance ; ainsi lorsqu’elle aura vraiment grandi, elle saura sans crainte et sans doute quelle voie est la sienne et pourra la parcourir dans la joie.

***, Mère de ***, approchez avec votre fille pour la bénédiction.

Le père aide la mère à soulever l’enfant, et tous deux portent l’enfant au Grand Prêtre, qui la prend dans ses bras (fermement, ou elle ne se sentira pas en sécurité – trop de prêtres font cette erreur !). Il demande :

– ***, mère de ***, cette enfant a-t-elle un nom secret ?

La mère répond :

– Son nom secret est ***.

Le Grand Prêtre oint alors le front de l’enfant avec l’huile, en traçant un pentagramme et en disant :

– Je t’oins, *** (nom ordinaire), avec l’huile, et te donne le nom secret de *** (nom secret).

Il répète ce geste avec le vin et dit :

– Je t’oins, *** (nom secret), de ce vin, au nom du puissant Dieu Cernunnos.

Il répète ce geste avec l’eau, et dit :

– Je t’oins, *** (nom secret), avec l’eau, au nom de Gracieuse Déesse Aradia.

Le Grand Prêtre redonne l’enfant à la mère et conduit alors les parents et l’enfant à chaque Tour de Garde, en disant :

Oyez Seigneurs de la tour de l’Est (Sud, Ouest, Nord).
Nous vous présentons *** (nom ordinaire), dont le nom secret est *** (nom secret),
et qui a été dûment ointe à l’intérieur du Cercle Wiccan.
Sachez qu’elle est sous la protection de Cernunnos et d’Aradia.

Le Grand Prêtre et la Grande Prêtresse prennent leur place face à l’autel, avec les parents et l’enfant entre eux deux. Ils lèvent leurs bras et appellent à tour de rôle :

Le Grand Prêtre :

– Puissant Cernunnos, transmets à cette enfant le don de force.

La Grande Prêtresse :

– Gracieuse Aradia, transmets à cette enfant le don de beauté.

Le Grand Prêtre :

– Puissant Cernunnos, transmets à cette enfant le don de sagesse.

La Grande Prêtresse :

– Gracieuse Aradia, transmets à cette enfant le don d’amour.

Le Grand Prêtre, la Grande Prêtresse et les parents se tournent vers l’intérieur du cercle et le Grand Prêtre demande alors :

« Y a-t-il un parrain et une marraine dans le cercle pour *** ? »

(Si lui et la Grande Prêtresse sont les parrains, il demandera à la place : « Y a-t-il quelqu’un dans le cercle qui sera avec moi, marraine de *** ? » Et la Grande Prêtresse répondra : « Je me joins à toi. » Ils se mettent alors face à face et se disent questions et promesses l’un à l’autre.)

Les parrains s’avancent et attendent, la marraine se tient face au Grand Prêtre, et le parrain se tient face à la Grande Prêtresse.

Le Grand Prêtre demande à la marraine :

– ***, promets-tu d’être une amie pour ***, tout au long de son enfance, de l’aider et de la guider selon son besoin ? Et en harmonie avec ses parents, de la surveiller et de l’aimer comme si elle était de ton propre sang, jusqu’à ce que, par la grâce de Cernunnos et d’Aradia, elle soit prête à choisir sa propre voie ?

La marraine répond :

– Moi, ***, je le promets.

Le Grand Prêtre dit :

« Le Dieu et la Déesse l’ont béni ;
Les Seigneurs des Tours de Garde l’ont reconnu ;
Nous, ses amis, l’avons accueilli.
Ainsi, Ô Cercle des Étoiles,
Brille en paix sur ***,
Dont le nom secret est ***,
Ainsi soit fait. »

Tous disent :

« Ainsi soit fait. »

Le Grand Prêtre dit :

« Asseyons-nous tous dans le Cercle. »

Tous s’assoient, à l’exception du Grand Prêtre et de la Grande Prêtresse, qui goûtent et passent au cercle le vin déjà consacré de la manière habituelle, puis consacrent et passent au cercle les gâteaux de la manière habituelle.

Ils peuvent alors aller chercher les cadeaux et les mets et boissons de fête, puis s’asseoir avec les autres. La fête devient informelle.

  • Rituel pour un garçon

La différence de base si l’enfant est un garçon est que le Grand Prêtre et la Grande Prêtresse échangent leurs fonctions. Elle dit la déclaration d’ouverture et réalise l’onction, le Grand Prêtre lui donne l’huile, le vin et l’eau. Elle présente l’enfant aux Tours de Garde.

L’appel du Dieu et de la Déesse pour transmettre leurs dons de force, de beauté, de sagesse et d’amour, cependant est fait exactement comme pour la petite fille, et dans le même ordre.

La Grande Prêtresse appelle les Parrains et prend la promesse du parrain ; le Grand Prêtre prend alors la promesse de la marraine.

La Grande Prêtresse prononce la bénédiction finale.