Accueil / Sabbats / Yule / Rite de Yule par Elen Hawke

Rite de Yule par Elen Hawke

Pour aller plus loin : téléchargez nos cours

Elen Hawke – 2 – Rite de Yule
Par Elen Hawke ©, traduction Lune

Le rituel suivant a été écrit pour un coven, mais il peut être adapté pour l’usage d’un couple ou d’une sorcière solitaire.Vous aurez besoin :

  • d’un chaudron ou d’un autre contenant pour le centre du cercle, il devra être rempli de terre humide et ses bords devront être décorés de houx, de lierre et de gui.
  • d’une grande chandelle blanche, que l’on enfoncera fermement dans la terre, au centre du chaudron.
  • d’une chandelle blanche plus petite pour chaque personne présente.
  • d’encens de Yule, soit acheté, soit fabriqué maison en employant de l’oliban, de la myrrhe et des épices mélangés comme part des ingrédients.
  • d’un tambour (si vous n’en avez pas, improvisez).
  • de mets de saison pour la petite fête et de jus de raisin épicé ou de vin pour le calice.
  • Si vous avez fabriqué une roue solaire, décorez-la avec du houx et du lierre et suspendez-la à la limite du cercle ou posez-la contre l’autel.
  • Sur l’autel lui-même, vous aurez besoin de vos outils magiques habituels et de chandelles d’autel, mais vous pouvez également y placer des rameaux de chêne vert (quercus ilex) et des brindilles de bouleau (sans feuilles à cette saison) car le bouleau est l’arbre de renaissance et appartient au solstice.

Allumez les bougies des quartiers, les chandelles de l’autel et le charbon pour l’encens.

Reliez-vous à la terre et centrez-vous, puis projetez le cercle et appelez les quartiers comme d’habitude mais ne soulevez pas  encore l’énergie à ce moment du rituel.

Si vous faites ce rite en groupe, alors vous devrez avoir décidé à l’avance quelles seront les tâches attribuées à chacun (évidemment les pratiquants solitaires feront tout eux-mêmes). Une personne devra s’asseoir près du chaudron avec des allumettes ou un briquet à la main.

Éteignez toutes les bougies. Chacun s’assoira à présent en cercle et une personne devra commencer à battre le tambour doucement, régulièrement et calmement, tel un battement de cœur.

Par-dessus, quelqu’un devra dire l’invocation suivante (ce qui nécessitera de l’apprendre par cœur car il n’y aura pas de lumière pour la lire) :

Sous la pierre, sous les os
Dans la terre, attendez la renaissance
Dans la tombe, dans le ventre
Là où résident les ténèbres, immobiles et froides.

Le battement du tambour devra à présent cesser et tous tomberont dans une méditation silencieuse, en s’imaginant eux-mêmes aller profondément dans la terre hivernale sombre et froide.

Au moment propice, le battement du tambour recommence, doucement mais légèrement tout d’abord.

Puis quelqu’un devra allumer la chandelle blanche dans le chaudron pour représenter le soleil renaissant du ventre de la terre et l’invocation se poursuit avec :

Une pointe de lumière !

Le battement du tambour devra accélérer à ce moment bien qu’il restera faible tandis que l’invocation continue :

L’Enfant de Promesse vient à nous
Hors de la tombe, Hors du ventre
La chandelle brûle, la lumière revient !

Le battement du tambour devra s’amplifier, devenir plus rapide et plus sauvage tandis que les chandelles de l’autel et des quartiers sont rallumées, jusqu’à ce qu’il atteigne le crescendo alors que chaque personne allume sa bougie personnelle avec celle du chaudron, puis la plante dans la terre autour de la bougie du chaudron.

A présent, tous peuvent exprimer toutes les idées souhaitées et commencer à les formuler pour l’année à venir, la guérison à distance ou d’autres travaux peuvent être effectués ou bien l’énergie du cercle peut simplement être employée pour envoyer paix et amour dans le monde, de façon à ce que le travail de guérison se fasse partout où cela peut être nécessaire. Si vous travaillez en groupe, formez l’énergie en cône de pouvoir, faites-la tournoyer et envoyez-la sur sa voie. Si vous êtes seul, dirigez-la avec l’esprit, ou une baguette ou un athamé.

Il restera seulement à consacrer les gâteaux et le vin, et à festoyer, avant de défaire le cercle.


D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

  • Rite de Yule par Elen Hawke