Sabbat de la Veille de Mai, Bos de Gerald Gardner

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

BoS de Gerald Gardner – Veille de Mai, traduction Lune

Tiré du Livre des Ombres. 1949.

Si possible, chevaucher bâtons, balais, etc. La Grande Prêtresse dirige, avec de rapides pas de danse et chante.

« Oh ne le dites pas aux prêtres de nos arts.
Ils nommeraient cela péché,
Car, toute la nuit, nous serons dans les bois.
Pour appeler, appeler l’été.
Et par le bouche à oreille, nous apporterons de bonnes nouvelles.
Pour les femmes, le bétail et le blé :
Le soleil se lève au sud.
Avec le chêne et le frêne, et l’aubépine. »

Danse de rencontre si possible.

Former le cercle comme d’habitude et purifier.

La Grande Prêtresse assume la position de la Déesse ; les officiers lui donnent tous le quintuple baiser.

Elle les purifient tous.

La Grande Prêtresse assume à nouveau la position de la Déesse.

Le Magus invoque, fait descendre la lune,

« Je t’invoque et t’appelle, Ô notre puissante Mère à tous, Source de toute fécondité.
Par la graine et la racine, par la tige et le bourgeon, par la feuille et la fleur et le fruit, par la vie et l’amour, nous t’invoquons, descends sur le corps de ta servante et Prêtresse.»

Le Magus donne le Quintuple Baiser à la Grande Prêtresse.

Tous devront être purifiés en sacrifice devant elle, et elle devra purifier le Magus et d’autres de ses propres mains.

Gâteaux et vin.

Jeux.

Le Grand Rite si possible, symbolique ou réel.

Renvoi [des gardiens, du cercle magique ; les gens peuvent alors rester pour] festoyer et danser.

Patricia Crowther