Le Pentagramme (2), les mesures sacrées

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Le Pentagramme – Partie II

Par Tim Hartridge ©, traduction & adaptation Lune

Les Mesures Sacrées

Le pentagramme recèle des particularités intéressantes dans ses proportions. Notamment et de façon significative pour les sorciers, des angles intérieurs à extérieurs de ces points. Ces mesures sont : 52 degrés et 108 degrés.

52 est le nombre de semaines dans un année, un cycle principal du temps et ainsi désigné comme un nombre sacré pour la Déesse. C’est un de Ses rythmes, un cycle « périodique ».

108 est le nombre des noms sacrés de la Déesse (en accord avec la tradition Tantrique). Dans une discussion précédente, j’ai également noté que 108 est le nombre de pouces (inches) des cordes sorcières. Lorsque la corde est utilisée pour délimiter le rayon du Cercle, elle mesurera 108 pouces (inches) ; ou sur une échelle 1 pouce = 10 miles, cela donne le rayon (mesure) de la Lune (1,080 miles). Ainsi la sorcière circonscrit un « véritable » temple lunaire qui est donc sacré pour la Déesse Lune.

Lorsque l’on décortique les nombre qui compose le chiffre 108 : « 1-0-8 », cela nous apporte une autre signification – brièvement ‘1’ – centre/source, ‘0’ – le cercle et le néant=Nuit, et ‘8’ – le cycle de l’année.

Le signe du pentagramme apparaît fréquemment dans la Nature – ex, les pétales de nombreuses fleurs (ou qui sont multiples de 5), ou le cœur d’une pomme qu’on coupe horizontalement. Le pentagramme apparaît également dans les cieux.

Si vous relevez sur une roue du zodiaque (issu d’un quelconque horoscope) les points où Vénus (la Déesse) rejoint (‘coniuntio’ ou ‘joint’ en Alchimie) le Soleil (Le Dieu/Fils), vous découvrirez un Pentagramme tracé dans les cieux. Comme un événement astrologique, il incorpore ‘le temps’ (en comparaison du Cercle de Lune qui est ‘spatial’).

La signification de cela, bien que ça ne soit pas grandement reconnu dans les cercles wiccans, est un événement primordial. C’est stella, une invocation de la Déesse qui, je le prédis, deviendra de plus en plus importante pour le travail des sorcières du Nouvel-Age (nouveau millénaire). C’est parce que nous sommes les « nouveaux » alchimistes transformant les éléments de base (religion de la terre) en or, le grand « conducteur » du « courant » (pour l’initiation de Soi).

Pentagramme – 3ème partie – « Le quintuple rite d’initiation en Witchcraft »… et les 5 noms sacrés de la Déesse.

Vinum sabbati,
Tim Hartridge