L’Éclair Gnostique

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

L’Éclair Gnostique. Par Joseph Max ©, traduction et adaptation par Lune

  • Objectif :

L’Éclair Gnostique est une mutation du Rituel Gnostique du Pentagramme et peut être utilisée de manière interchangeable avec celui-ci. Son but est de donner motivation et dynamisme aux participants, tout en bannissant les influences indésirables. Il est fortement recommandé pour ériger le temple, et comme préliminaire à tout autre travail, mais il n’est pas adapté aux travaux de guérison.

  • Techniques employées :

Contrôle de la respiration, concentration sur un son, concentration sur une image, vibrer un son.

  • Description :

1. Inspirez. La première ligne qui devra être tracée commence à partir d’un point situé juste au-dessus de la tête et qui ira, soit jusqu’à l’épaule, soit jusqu’à la hanche. Visualisez une sphère bleue simultanément briller entre les deux yeux et envoyer un fil de lumière du premier point (au-dessus de la tête) au second point (épaule ou hanche). Faites vibrer le son « Ayi yi yiii… » sur un ton aigu jusqu’à que vos poumons soient vidés. (Pensez au cri de guerre « AY YI YI » dont le son se fige sur la dernière syllabe. L’arrière de la langue bloque presque la gorge, lèvres serrées contre les dents.)

2. Inspirez. Tracez une ligne droite depuis l’épaule jusqu’à l’épaule opposée ou la hanche opposée, ou bien de la tête à la hanche. Visualisez une sphère jaune briller dans la gorge, et envoyer un fil de lumière jusqu’au second point. Faites vibrer le son « Eeeiii » sur un ton légèrement plus grave. (Un « É » court, assez clair. Ouvrez simplement la mâchoire dès la première voyelle et permettez à la langue de se relâcher un peu.)

3. Inspirez. Tracez une seconde ligne, à nouveau comme si vous dessiniez un pentagramme. Visualisez une sphère rouge au centre de la poitrine envoyer sa lumière jusqu’au troisième point. Faites vibrer le son « Eeeee… » d’un ton légèrement plus grave que le précédant.

4. Inspirez. Tracez une troisième ligne. Visualisez une sphère violette au niveau des parties génitales envoyer sa lumière jusqu’au quatrième point. Faites vibrer le son « Ohhh… » d’un ton légèrement plus grave. (Un « oh » sonore ; la langue est autorisée à retomber dans une position détendue et la gorge est ouverte, les lèvres légèrement ouvertes.)

5. Inspirez. Tracez la quatrième ligne. Visualisez une sphère verte encercler les pieds, disparaître dans le sol, puis envoyer son fil jusqu’au cinquième point. Faites vibrer le son « Yooouuu…. ». (Un son « youuuuh… » grave, exécuté en relâchant la mâchoire autant que possible avec les lèvres qui restent arrondies.)

6. Ne dessinez pas la barre de fermeture du pentagramme ! Au lieu de cela, restez complètement immobile et retenez votre respiration aussi longtemps que possible. Concentrez votre attention fixement sur le bruit de votre sang qui se précipite dans votre carotide. Sachez que le grondement que vous entendez est l’éternelle explosion de l’Éclair. Vous êtres une partie de l’éclair, sans cesse en mouvement, se dirigeant insensiblement vers l’avant.

7. Continuez à maintenir dans votre esprit l’image et le son tout en retenant votre souffle. Lorsque finalement vous devez reprendre votre souffle, imaginez l’éclair se fragmenter dans un terrible rugissement et envoyer des étincelles octarines en vous et à travers vous.

8. Répétez les sept étapes ci-dessus, en dessinant les éclairs sur vous pour décrire une forme tridimensionnelle du type qui vous convient.

9. Déclaration d’Intention, c’est-à-dire « Notre volonté est de ne jamais finir là où nous avions commencé. Notre volonté est que nous commencerons ! » ou « Je me déclare prêt à réaliser le Grand Œuvre de la Magie » ou encore « Nous sommes confiants dans le fait que cet espace est purifié. »