Esprit gardien de l’eau : une bénédiction.

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Extrait de Wheel of the Year par Pauline Campanelli ©, traduction Lune

Si vous récoltez de l’eau d’une source, d’un puits ou d’une marre à des fins magiques, il est recommandé de vous présenter à l’esprit gardien de cette source. Cet esprit, habituellement invisible, peut se manifester sous différentes formes : un triton ou une libellule, par exemple. C’est cet esprit qui préserve le pouvoir magique du lieu ou de ses eaux.

Communiquez avec l’esprit sur les plans intérieurs (ndlt : voyagez dans l’Autre-Monde par exemple), et laissez toujours une offrande ou un souvenir dans le bassin, une pièce ou une fleur à la place de l’eau que vous avez recueillie, en disant quelque chose comme :

Avec une profonde gratitude, je laisse ce présent
Pour l’Esprit Gardien de ce puits.
Pour l’eau que j’ai récoltée
Puisse-t-elle m’aider au cours des rites sacrés.

Pour représenter cet élément sur notre autel, nous collectons l’eau d’une certaine source qui coule entre deux rochers, sur une corniche surplombant le fleuve Delaware (ndlt : fleuve du nord-est des États-Unis). Dans la région, cette source a la réputation de donner une bonne santé et de nombreuses personnes viennent prendre leur eau de table là-bas. Bien que nous ne rencontrons jamais personne lorsque nous collectons notre eau, nous avons toujours plaisir à remarquer que les rochers alentour sont maintenus propres et blanchis. Et même s’il y a quelques traces de pas sur la route, elle est exempte de tout déchet de pique-nique ou de pêcheurs. Nous aimons à penser que c’est le gardien de la source qui la préserve si joliment.

Même si vous laissez un présent au puits ou à la source à chaque fois que vous y récupérez de l’eau, il est particulièrement bon, au cours du mois de mai, de bénir le lieu des eaux magiques avec un petit bouquet de fleurs ou d’herbes, ou même de s’efforcer de visiter différents lieux : puits magiques, marres profondes et mystérieuses, courants rapides et puissantes cascades, en laissant une offrande florale à chacun, sans rien prendre en retour.