Accueil / Sabbats / Mabon / Le sabbat de Mabon par Scott Cunningham

Le sabbat de Mabon par Scott Cunningham

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Tiré du livre « Cunningham’s book of shadows, the path of an American Traditionalist », par Scott Cunningham. Traduit et adapté par Lune.

  • L’histoire de Mabon :

L’équinoxe d’automne (aux environs du 21 septembre) marque l’achèvement des récoltes commencées à Lughnasadh. Une fois de plus, les jours et les nuits sont égaux, alors que le Dieu se prépare à quitter son corps physique et à entreprendre la grande aventure dans l’invisible, pour se régénérer et renaître de la Déesse. La nature à son déclin retire ses dons, se prépare au repos hivernal. La déesse somnole sous les feux faiblissants du soleil, même si le feu brûle en son sein. Elle sent la présence du Dieu alors même qu’il s’affaiblit.

Extrait de La Wicca, magie blanche et art de vivre.

  • Le sabbat de Mabon

L’autel est érigé, les bougies et l’encens sont allumés, et le cercle des Pierres est projeté.

Des glands, des branches de chêne, des pommes de pin, des cônes de cyprès, des épis de maïs, des épis de blé et d’autres fruits décorent l’autel. Des feuilles d’automne peuvent être dispersées dans le cercle ou sur l’autel. Traditionnellement, des chrysanthèmes et des fleurs de souci sont également placés sur l’autel.

Le coven se dispose en cercle pendant que le leader récite la Prière de Bénédiction.

Les Dieux sont invoqués.

Le leader dit :

Les récoltes ont toutes été engrangées ;
Le Dieu se sacrifie, il voyage vers les plans supérieurs et les cieux s’assombrissent.
Le vent glacé souffle du nord, alors que les plantes virent au brun et fanent.
Mais face à cette apparente extinction, la Déesse émet son pouvoir et c’est cette puissance qui nous soutient.
Ainsi, lors des jours sombres de l’hiver, nous puisons du réconfort dans le fait de savoir que tout n’est que cycle ;
la naissance, la mort et la renaissance.
Que les bénédictions soient sur la grande Déesse et le Dieu déchu qui voyage jusqu’au Pays de l’Été !

La Petite Fête.

Le Cercle est dissipé.

Festivités et jeux suivent.