Projeter et dissiper le cercle magique [Cunningham]

Tiré du livre « Cunningham’s book of shadows, the path of an American Traditionalist », par Scott Cunningham. Traduit et adapté par Lune. 

  • Lieux où ériger le Cercle des Pierres

Une clairière dans les bois, près d’une rivière aux eaux vives, éloignées des lieux fréquentés par les gens la nuit, constitue le meilleur endroit pour créer votre cercle. Pas question que quelqu’un tombe sur vous.

Autrefois, on utilisait les carrefours, là où trois chemins se croisent. Mais c’était dangereux car les voyageurs empruntaient encore les routes de nuit et l’on pouvait craindre d’être découvert.

Toutefois, si vous devez pratiquer en intérieur, choisissez une pièce simple, suffisamment grande pour contenir le cercle et, si possible, sobre. Éteignez tout appareil de chauffage ou de climatisation situé dans la pièce, ainsi que tout appareil électrique. Ils ne sont pas indispensables et sont susceptibles de vous gêner. Débranchez également le téléphone.

Si le lieu de réunion de votre coven est en intérieur, faites en sorte d’y faire pousser des plantes, peut-être aux fenêtres ou par terre dans les coins. Cela contribue à créer l’atmosphère naturelle nécessaire à la pièce. N’oubliez jamais que la wicca a trait à la nature.

  • Ériger le Cercle des Pierres

Le cercle est érigé ou « projeté » avant chaque cérémonie wiccan. Pour commencer, nettoyez rituellement l’espace à l’aide du balai. Traditionnellement, ceci doit être accompli par une femme, s’il y a deux personnes ou plus lors de la rencontre et si l’une d’elles est une femme.

Placez ensuite une grande pierre plate pour marquer les quartiers : une pour chaque point cardinal. Mettez en place la pierre du nord en premier. Ces pierres représentent les Esprits des Pierres et sont liées aux forces élémentales. Lorsque les quatre pierres sont disposées, elles doivent former approximativement un carré, la distance entre chacune doit être à peu près égale. Ce carré représente le plan terrestre, sur lequel nous existons.

Maintenant, prenez une corde et disposez-la en cercle, en utilisant les quatre pierres pour vous guider. Les pierres doivent se trouver à l’extérieur du cercle que forme la corde. Le cercle représente les royaumes spirituels.

La taille du cercle peut varier de 4 à 20 pieds, en fonction du nombre de célébrants et de la taille de l’espace dans lequel vous travaillez.

Les préparatifs du cercle sont à présent achevés.

Dressez l’autel, avec de l’eau dans un bol et du sel dans un autre. Allumez les bougies et l’encens. Maintenant, procédez comme suit :

Consacrez l’eau en touchant sa surface avec la pointe de l’athamé, en disant :

Je consacre et nettoie cette eau,
Afin qu’elle soit purifiée et digne de demeurer
A l’intérieur du cercle des pierres.
Au nom de la Déesse Mère
Et du Dieu Père, je consacre cette eau.

[L’autre version de Cunningham pour la projection du cercle utilise les noms des déités : « Au nom de la Déesse Mère, Diane, et du Dieu Père, Cernunnos… »]

Touchez le sel avec la pointe de l’athamé, en disant :

Je bénis ce sel afin qu’il soit purifié
Et digne de demeurer à l’intérieur du cercle des pierres sacré.
Au nom de la Déesse Mère
Et du Dieu Père, je bénis ce sel.

Tenez-vous face au Nord. Touchez le sol avec la pointe de l’athamé et tracez le cercle, en disant :

Qu’ici se situe la frontière du cercle des pierres.
Que seul l’amour puisse y pénétrer,
Que seul l’amour puisse en émerger.
Charge ceci de ton pouvoir, Dryghtyn !

[Dans une autre version, Cunningham dit : « Je te charge, ô cercle, d’être la frontière du cercle des pierres, un gardien et une protection afin de préserver et contenir le pouvoir que nous accumulons en toi. »]

Placez l’athamé sur l’autel. Prenez le sel et répandez-en autour du cercle. Ensuite, portez l’encensoir fumant autour du cercle, puis une bougie et enfin aspergez d’eau le tour du cercle. Le cercle des pierres est à présent scellé.

Maintenant, tenez-vous au Nord, en brandissant l’athamé et en disant :

ô Esprit de la pierre du nord,
Ancien de la Terre,
Nous t’appelons pour assister à notre cercle.
Charge ceci de ton pouvoir, Dryghtyn!

[Dans une autre version, Cunningham dit : « ô esprit de la pierre du nord, je te convoque afin d’assister à mes rites et protéger le cercle du mal. » Cette formule est répétée à chaque direction.]

Embrassez la lame.

Face à l’est, brandissez l’athamé, en disant :

ô Esprit de la pierre de l’est,
Ancien de l’air,
Nous t’appelons pour assister à notre cercle.
Charge ceci de ton pouvoir, Dryghtyn!

Embrassez la lame.

Tournez-vous vers le Sud, brandissez l’athamé et dites :

ô Esprit de la pierre du sud,
Ancien du feu,
Nous t’appelons pour assister à notre cercle.
Charge ceci de ton pouvoir, Dryghtyn!

Embrassez la lame.

Tournez-vous vers l’ouest, brandissez l’athamé et dites :

ô Esprit de la pierre de l’ouest,
Ancien de l’eau,
Nous t’appelons pour assister à notre cercle.
Charge ceci de ton pouvoir, Dryghtyn!

Posez l’athamé sur l’autel. Le cercle des pierres palpite autour de vous. Pour le renforcer, tous se donnent la main et forme une ronde, qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, en chantant ou en fredonnant. Le leader s’arrêtera quand il sera satisfait.

__________

Les rites peuvent maintenant commencer.

__________

  • Dissiper le cercle des pierres

Tenez-vous face au nord, brandissez l’athamé et dites :

Adieu, Esprit de la pierre du nord,
Nous te remercions de ta présence
Ici, dans notre cercle des pierres.
Sois béni.

[Cunningham donne une variante : ô esprit de la pierre du nord, je te remercie d’avoir assisté à notre cercle d’amour, et te dis salut et adieu, salut et adieu… »]

Faites de même à l’est, au sud et à l’ouest, puis retournez au nord et brandissez la lame.

Le rite est achevé, le cercle des pierres n’existe plus.