Masturbéditation, exercice 3 [Temple Tantrique]

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Temple Tantrique : Exercice 3 – Masturbéditation. Par Sienna ©, traduction Artus

  • Masturbéditation : Un de mes étudiants a inventé le terme pour cet exercice et il colle vraiment bien…

Cet exercice doit être fait quand vous êtes seul. Placez-vous dans un endroit sacré où vous ne serez pas dérangé pendant au moins 30 minutes. Votre chambre est un endroit parfait pour cette méditation. Allumez des bougies et de l’encens pour vous rappeler que ceci est un acte sacré.

Allongez-vous sur votre lit, nu. Relaxez chaque muscle de votre corps ; devenez mou comme une poupée de chiffons. Commencez la respiration pranayama (ndt : voir exercice 2). Concentrez-vous sur ici et maintenant.

En faisant un effort physique léger, commencez à vous masturber. Relaxez-vous et sentez seulement la sensation de votre main sur votre sexe. Ne tombez pas dans vos fantasmes habituels et n’essayez pas d’imaginer que vous êtes avec une autre personne dans la pièce. Sentez juste votre propre main vous donner du plaisir et dites vous « ceci est une expérience de masturbation ».

Quand vous vous sentez devenir excité, gardez à l’esprit que vous devez être relaxé, laissez tous vos muscles être mous. L’énergie générée au niveau de votre sexe sera diffusée dans tout votre corps si vous restez relaxé. Maintenez aussi le pranayama. Quand vous vous sentez être distrait, concentrez-vous sur une petite partie de votre sexe et ramenez-vous dans l’exercice. Relaxation et concentration sont les noms de ce jeu.

Relaxez-vous et respirez tandis que votre désir se développe. Si vous sentez que vous êtes au bord de l’orgasme, arrêtez de bouger votre main et respirez profondément. Essayez de rester excité, mais n’ayez pas d’orgasme, restez sur le bord de la falaise pendant au moins 28 minutes. Une stratégie qui fonctionne est de développer et de faire reculer votre désir à plusieurs reprises pendant 28 minutes. Une autre stratégie que je recommande est de mettre une horloge dans à un endroit où vous ne pouvez pas la voir autrement qu’en vous levant. De cette manière vous savez que vous avez prolongé la méditation aussi longtemps que possible.

Si vous avez un orgasme avant les 28 minutes cibles, laissez votre énergie se propulser dans votre imagination aussi longtemps que possible. Ceci est un bon entraînement pour le voyage astral.

Si vous arrivez à dépasser cette fenêtre des 28 minutes, votre corps changera et l’orgasme ne sera plus un problème. Vous-vous trouverez en train de flotter d’une étrange façon qui ne peut être décrite ici. Mais ce flottement est utile pour recevoir des informations psychiques et d’autres choses importantes. Ne soyez pas pressé de revenir (pour une explication sur le seuil des 28 minutes, voir l’essai précédent).

Une fois que vous aurez l’habitude d’être « ici et maintenant » quand vous vous masturbez, vous serez capable de faire la même chose avec un amant. Souvent, nous avons peur que notre amant ne nous sente pas nous tendre et nous élancer quand il/elle nous caresse ainsi, nous avons peur que notre amant ne reçoive pas le message que ce qu’il fait est plaisant. Quand vous utilisez cette méthode en couple, c’est plus facile de verbaliser ce que vous voulez. Vous vous rendez compte que l’énergie veut sortir par des « oooh » et des « ahh » plutôt que d’une autre manière.

Cette méditation demande de la pratique et de la patience. Je ne connais pas grand monde qui ait réussi à tenir 28 minutes en moins de 3 fois. Personnellement cela m’a pris 5 fois. Alors soyez patient. Ça en vaut la peine.

Who We Are

Voir aussi :