Rituel au Sang de Lune, rituel 1 [Temple tantrique]

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Temple Tantrique : Rituel 1 – Rituel au Sang de Lune. Par Sienna, traduction Artus

  • Rituel au sang de lune

La période menstruelle d’une femme est quelque chose de cyclique. Alors que les changements hormonaux apportent des changements dans le corps et la chimie du cerveau, ils apportent également des changements dans l’énergie de la femme. Les niveaux d’énergies suivent typiquement le cycle de la femme.

Comme la lune concorde mieux que le calendrier Grégorien que nous utilisons, je recommande aux femmes de prendre note de la phase de la lune le premier jour de leurs règles et ceci pendant plusieurs mois. Trouvez la relation entre le rythme de votre propre cycle et celui de la lune. L’un des meilleurs moyens pour comprendre quelle sera votre propre humeur et quels seront vos niveaux d’énergie est de saisir les deux systèmes et de voir comment ils se chevauchent. Les deux grandissent, ont un moment de plénitude, déclinent et sont au creux de la vague.

Les cycles de la lune sont plutôt clairs ; la croissance jusqu’à la pleine lune qui correspond à l’énergie qui pousse en avant, la décroissance jusqu’à la nouvelle lune qui correspond à l’énergie qui tire vers l’intérieur. Le cycle d’une femme n’est pas aussi évident, mais très similaire. L’ovulation et le premier jour des menstrues correspondent respectivement à la pleine lune et à la nouvelle lune. Le période de l’ovulation aux premiers jours des menstrues correspond à une énergie qui tire, un besoin d’apporter de l’énergie à l’intérieur. La période du jour des premiers saignements au moment de l’ovulation correspond plutôt à une poussée d’énergie vers l’avant, c’est le moment de faire les choses.

De ces deux cycles en découlent un autre, vous pourrez remarquer qu’une femme dont les règles commencent à la pleine lune aura plus d’énergie dirigée qu’une femme dont les règles commencent à la nouvelle lune. D’une manière ou d’une autre, le fait de savoir ce que votre corps fait en relation avec la lune vous donne la possibilité de trouver l’équilibre avec votre activité propre.

De nombreuses femmes modernes n’aiment pas l’idée de toucher leur propre sang menstruel et encore moins l’utiliser dans un rituel. Cependant, cela fait partie de vous, même si c’est une partie de votre corps qui essaie de le quitter. La dichotomie du pousser/tirer prend sa place quand il s’agit de gérer les réalités d’une femme.

L’un des rituels les plus équilibrants que j’ai pu faire en rapport avec la menstruation et l’énergie, s’est déroulé quand j’ai projeté le cercle en extérieur, sous un début de nouvelle lune, pendant mes règles. J’avais attendu un mois où il ferait chaud et je portais une longue jupe flottante. Je suis allée dans un endroit herbeux que je connaissais pour m’y être assise à la lumière du soleil et me baigner en elle. J’avais « mes racines d’ancrage » qui partaient de mes fesses et qui s’enfonçaient dans la terre, et j’ai étendu mes « branches » jusqu’à l’énergie de la lune d’argent que je pouvais voir. J’ai fait courir cette énergie en moi assez longtemps pour la sentir. Alors j’ai enlevé mes sous-vêtements et je me suis assise directement sur l’herbe. J’ai médité là-dessus, sur le symbolisme de retourner à la terre une part de ce qui fait de moi une femme. Une reconnaissance de Shakti et de l’énergie qu’elle incarne et de l’énergie de Shakti qui est en moi.

Je recommande grandement cette méditation pour toutes celles qui veulent entrer dans la magick de la féminité. C’était très instructif.

Who We Are

Voir aussi :