Accueil / Sabbats / Imbolc / Rite d’Imbolc par Elen Hawke

Rite d’Imbolc par Elen Hawke

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Extrait de « The Sacred Round » par Elen Hawke ©, traduction & adaptation Lune.

Vous aurez besoin de :

  • Perce-neige sur l’autel
  • Un chaudron rempli d’eau, de perce-neige et de bougies blanches flottantes
  • Un petit bol de terre où ficher une bougie blanche toute neuve, à placer près des perce-neige sur l’autel (cette bougie représente la lumière et l’énergie qui fait germer la première graine dans la terre)
  • Une simple bougie blanche pour chaque personne présente (il s’agira d’une bougie de souhait)
  • Un bol, chaudron ou autre contenant résistant à la chaleur, rempli de terre ou de sable humide, dans lequel on placera les bougies de souhaits allumées
  • Une petite bougie témoin
  • Encens d’Imbolc ou encens au parfum légèrement fleuri
  • Eau de source pour le calice
  • et produits laitiers pour la fête, comme les produits fermiers, sont traditionnellement consommés à cette période.

Projetez le cercle comme d’habitude, mais n’allumez pas les bougies des quartiers ni de l’autel, seulement la bougie dans le bol de terre et l’encens. L’idée est de créer le ventre, la matrice de la terre au centre de laquelle brûle la lumière, de fait aucune lumière n’est nécessaire à la périphérie du cercle.

Battez le tambour pour soulever l’énergie. Si vous possédez votre propre Bodhran, le tambour à main traditionnel celtique, alors tant mieux, car il est sacré à Imbolc et pour Brighid.

Évocation de Brighid :

« Dame Brighid, sois ici avec nous pour ton festival du feu et de l’eau
Puissions-nous être purifiés de tout ce que nous souhaitons laisser derrière nous,
comme la terre est lavée par les pluies,
prête à amener un nouvelle croissance
Sous le feu grandissant du Soleil. »

Tout le monde s’assoit en cercle. Chacun, tour à tour, parle de ce dont il souhaite se débarrasser, se détacher.

Quand cela est fait, la petite bougie témoin est allumée à partir de la flamme de la bougie blanche. Puis, avec la petite bougie témoin, on allume les bougies flottantes du chaudron, une fois qu’elles seront toutes allumées, le chaudron rempli d’eau brillera d’une douce lumière. Ce chaudron de feu, d’eau et de perce-neige représente l’essence purificatrice de Brighid et elle nettoie tout ceux présents, ainsi ils pourront se tourner vers de nouveaux projets.

A présent, chaque personne prend une bougie de souhait et formule un nouveau but ou souhait sur lequel travailler tout au long de l’année. Se faisant, chacun lève la bougie au niveau du 3ème œil et visualise fortement son souhait.

Chacun allume sa bougie à partir de la bougie principale qui se trouve dans le bol rempli de terre, en disant :

« Puisse Brighid donner du pouvoir à mon souhait,
comme elle fait germer les graines semées au printemps. »

Consacrez le calice d’eau de source ; chaque personne boit, tour à tour, tout en ressentant l’effet purificateur de l’eau parcourant son organisme, en le nettoyant et en l’énergisant.

Poursuivez avec la petite fête et rouvrez le cercle, en remerciant la Déesse pour sa présence en disant :

« Nous te remercions, Dame, et te saluons. »

Les bougies de souhait devront être placées en quelque endroit sûr jusqu’à ce qu’elles aient fini de brûler. La terre qui a accueilli les bougies d’Imbolc pourra être conservée jusqu’à Ostara, moment durant lequel vous pourrez planter des graines dans la terre, si vous le désirez. Vous pouvez également souhaiter garder un peu d’eau du chaudron pour l’utiliser durant le prochain rituel de pleine lune que vous célébrerez. Elle conservera la douce et magnifique essence d’Imbolc.