Accueil / Sabbats / Ostara / Sabbat d’Ostara, l’équinoxe de printemps

Sabbat d’Ostara, l’équinoxe de printemps

Tiré du livre « Cunningham’s book of shadows, the path of an American Traditionalist », par Scott Cunningham. Traduit et adapté par Lune.

Formez le Cercle de Pierres.

La grande prêtresse allume un feu dans le chaudron, en disant en même temps :

« J’allume ce feu en ce jour ! En présence des Puissants, Sans méchanceté, sans jalousie, sans envie. Sans rien craindre sous le soleil. Hormis les Grands Dieux.

Nous T’invoquons : ô lumière de vie ; Sois une brillante flamme devant nous ; Sois l’étoile au-dessus de nos têtes qui nous guide ; Sois un chemin sans embûche sous nos pas.

Allume au plus profond de nos cœurs une flamme d’amour pour notre prochain, Pour nos ennemis, pour nos amis, pour tous nos semblables : Pour tous sur cette vaste Terre.

Ô fils miséricordieux de Diane, De la moindre créature vivante, Au plus grand nom de tous, Dryghtyn1. »

Tous sautent par-dessus le chaudron, si cela est possible.

Les gâteaux et le vin.

Révoquez le Cercle des Pierres.

Festin et jeux suivent, si désirés.

1 NdlT : Il s’agit du rituel de la wicca traditionnelle qui a subi une légère variation.


D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

  • Sabbat d’Ostara, l’équinoxe de printemps