Accueil / Le Livre des Ombres Gardnérien / Le Livre des Ombres de 1957 / Les Rituels de Sabbat : Équinoxe de Printemps

Les Rituels de Sabbat : Équinoxe de Printemps

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Le symbole de la roue doit être placé debout sur l’autel, décoré de fleurs, encadré de bougies allumées. Le Chaudron, contenant de l’alcool, est placé à l’est. Le Magus, se tient à l’ouest, la Grande Prêtresse, à l’est, avec la baguette Phallique ou la baguette surmontée d’une pomme de pin, ou le balai, ou encore le bâton de chevauchement, brosse vers le haut.

La Grande Prêtresse allume le chaudron, en disant :

« Nous allumons le feu en ce jour ! En présence des Saints : Sans méchanceté, sans jalousie, sans envie. Sans rien craindre sous le soleil. Hormis les Grands Dieux.

Nous T’invoquons ; ô lumière de vie ; Sois une brillante flamme devant nous ; Sois une étoile-guide au-dessus de nos têtes ; Sois un chemin sans embûche sous nos pas.

Allume au plus profond de nos cœurs une flamme d’amour pour notre prochain ; Pour nos ennemis, pour nos amis, pour tous nos semblables : Pour tous les hommes sur cette vaste Terre.

Ô fils miséricordieux de Cerridwen, De la moindre créature vivante, Au plus grand nom de tous. »

La Grande Prêtresse dessine un pentagramme sur le Magus avec la baguette, l’embrasse et la lui donne. Il procède de même. Ils mènent la danse autour du cercle, tous les couples sautent par-dessus le feu. Le dernier couple à sauter lorsque le feu s’éteint devra être correctement purifié trois fois, et tous deux devront donner le Quintuple Baiser à l’ensemble des personnes du sexe opposé.

Gâteaux et vin.

Si les gens le souhaitent, la danse du Chaudron peut être accomplie à nouveau, plusieurs fois, ou bien il est possible de jouer à d’autres jeux.