1971 - L'Apprentie Sorcière de Disney

Par Véro



Avançons dans le temps, et revenons à Monsieur Disney. Cette année là sort BEDKNOBS AND BROOMSTICKS, en français L’ APPRENTIE SORCIERE, réalisé par Robert Stevenson. Il sera reproché à ce film de n’être qu’une copie de Mary Poppins. Il est vrai qu’il y a des points communs (mélange dessin animé et persos réels, chansons, gouvernante pas trop sympa et enfants, magie) mais enfin…. En voici un résumé :
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le village de Pepperinge Eye, situé au sud de l'Angleterre, fut choisi pour accueillir les enfants londoniens et les mettre à l'abri des bombardements nazis.

Charlie, Carrie et Paul, tous frère et soeur, sont ainsi placés chez une vieille demoiselle, Eglantine Price. Si elle parait au premier abord assez froide, elle finit par s'attacher aux trois enfants. Elle va même jusqu'à leur avouer qu'elle est une apprentie sorcière suivant, depuis plusieurs mois, par correspondance, les cours de l'éminent professeur Emelius Browne. Elle sait notamment chevaucher à peu près correctement un balai ou encore transformer un humain en lapin blanc. Mais la Seconde Guerre est venue contrarier ses études juste au moment où elle s'apprêtait à apprendre la formule donnant vie aux objets (le sort appelé Substitionnary locomotion). Bien décidée à finir son apprentissage, elle s'envole, à bord de son grand lit de cuivre pour Londres avec ses trois protégés, demander des comptes à Emelius. Ce dernier se révèle être un parfait charlatan, tout étonné du succès des formules qu'il s'est, en fait, contenté de recopier d'un livre de magie incomplet (The Spells of Astoroth). La désillusion passée, Eglantine, Emelius et les enfants partent à la recherche des pages manquantes chez un vieux libraire et découvrent bien vite que la formule souhaitée est gravée sur l'Etoile d'Astaroth, elle même située dans l'île mythique de Naboombu, Une fois sur cette étrange île, peuplée d'animaux aux comportements humains, et après quelques péripéties, dont un match de football fort animé, nos quatre comparses réussissent à s'emparer de l'Etoile, en la subtilisant au roi lion de l'île. De retour à Pepperinge Eye, Eglantine se désole de constater que la ville est victime d'un débarquement nocturne de troupes allemandes. Mais c'est sans compter sur la Formule Magique, qui, animant les armures, épées, lances et fanions conservés au château, tels des fantômes de l'armée de Guillaume le Conquérant, rejette à la mer cette armée d'invasion...

On ne peut manquer d’y voir une allusion (voulue ?) à cette rumeur qui voudrait que les sorcières se seraient réunies en Angleterre pour changer le cours de l’histoire au cours de la seconde guerre mondiale…. Disney me laisse perplexe.

Dans un autre de ses films (Peter Pan) j’ai aussi noté quelques détails bien étranges… hormis le fait que le héros s’appelle « Pan » , Wendy s’appelle « Moïra » de son second prénom, ajoutons à cela la petite fée, … il faudra que je revoie et décortique ce dessin animé !

| nouveautés | forum | livre des ombres | rechercher | livre d'or | contact |

Webmasters : Lune & Artus - 1ère mise en ligne : Beltane 2003 - Mise à jour : 30/07/2014 - Nombre d'articles : 861