Serments

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Retour au menu « Ce qu’à dit Gardner. » Traduction & adaptation : Lune.

Serments

S’il m’était permis de divulguer tous leurs rituels, je pense qu’il serait aisé de prouver que les sorcières ne sont pas des adoratrices du diable ; mais les serments sont solennels et les sorcières sont mes amies. Je ne veux pas les blesser. Elles possèdent des secrets qui leur sont sacrés. Elles ont de bonnes raisons de garder ça secret1.

1Gardner 1, 24.

Travaux cités :

  • Gardner 1 : Gerald Gardner. Witchcraft Today. Lakemont, GA : Magickal Childe, 1954 ; édition de 1988.
  • Gardner 2 : Gerald Gardner. The Meaning of Witchcraft. Lakemont, GA US : Copple House Books, 1959 ; édition de 1988.
  • HMA : Gerald Gardner High Magic’s Aid, London, WC1N 3XX : Pentacle Enterprises, 1949 ; édition de 1994.
  • GGW : Bracelin, J. L. Gerald Gardner :Witch ; Great Britain, Octagon Press, 1960.