Accueil / Cercle Magique / Consécration du vin et des gâteaux

Consécration du vin et des gâteaux

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Consécration du vin et des gâteaux
Par Janet & Stewart Farrar ©, traduction & adaptation Lune

A Witches’ Bible des Farrar ©, editions Phoenix

Texte précédant : rituel d’ouverture, Chants & Cône de Pouvoir

Un autre rituel assez court sera alors réalisé pour clore l’ouverture : la Consécration du Vin et des Gâteaux. Ce rituel prend place à chaque Esbat, habituellement après la fin du travail et avant que le coven se détende à l’intérieur du cercle. Durant le sabbat, le vin et les gâteaux doivent être consacrés en même temps si le grand rite est effectué réellement. S’il est réalisé symboliquement, la consécration du vin devient partie intégrante de celui-ci. Les gâteaux devront être consacrés selon le rite usuel.

  • CONSÉCRATION DU VIN ET DES GÂTEAUX

Un sorcier s’agenouille devant une sorcière en face de l’autel. Il lui tend le calice de vin ; elle lui présente l’athamé, la lame vers le bas, elle plonge la pointe dans le vin. L’homme dit :

« Comme l’athamé est au masculin, ainsi la coupe est au féminin ; et unis, ils deviennent un en vérité. »

La femme pose son athamé sur l’autel puis embrasse l’homme (qui reste agenouillé) et accepte de recevoir le calice. Elle boit une gorgée de vin, embrasse l’homme à nouveau et lui redonne le calice.

Il boit également une gorgée de vin, se lève et la donne à une autre femme avec un baiser.

Le calice est passé au coven, d’un homme à une femme et d’une femme à un homme (à chaque fois avec un baiser) jusqu’à ce que tout le monde ait bu un peu de vin.

S’il on doit réaliser un travail, le calice doit alors être replacé sur l’autel. Si les membres du coven sont prêts à se relaxer dans le cercle, le calice est posé entre eux tandis qu’ils s’assoient sur le sol. N’importe qui pourra y boire s’il le souhaite, le rituel « passe et embrasse » est nécessaire seulement lors du 1er tour. De plus, si le calice est à nouveau rempli pendant la relaxation, il n’aura pas à être re-consacré.

Pour consacrer les gâteaux, la femme reprend son athamé, et l’homme, agenouillé de nouveau devant elle, porte le plat de gâteaux. Elle dessine le pentagramme d’invocation de la Terre, en l’air, devant les gâteaux avec son athamé, pendant que l’homme dit (15) :

« Ô Reine très secrète, bénis cette nourriture en nos corps ; prodigue la santé, la richesse, la force, la joie et la paix, et la réalisation de l’amour qui est parfait bonheur. »

La femme pose son athamé sur l’autel, embrasse l’homme et prend un gâteau du plat. Elle l’embrasse à nouveau. Il en prend un également. Il se lève et donne le plat à une autre femme avec un baiser.

La femme pose son athamé sur l’autel, embrasse l’homme et prend un gâteau du plat. Elle l’embrasse à nouveau. Il en prend un également. Il se lève et donne le plat à une autre femme avec un baiser.

Le plat est ainsi passé au coven entier, d’un homme à une femme et d’une femme à un homme (à chaque fois avec un baiser) jusqu’à ce que tous aient pris un gâteau.

Suite du Rituel : Réouverture du cercle
_________________________________________

(15) Adapté de la Messe Gnostique de Crowley.