Le Dragon Gardien

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Le Dragon Gardien. Par AutonomatriX Anti©, traduction Lune.

Dessein : Conception d’un familier « gardien » qui protégera une personne/un lieu. J’ai placé le mien sur Table Mountain, en l’ayant chargé de mes intentions. En l’occurrence, celles de protéger la montagne des promoteurs sans scrupules et celles de diffuser les énergies de Justice à travers la ville. Mon projet : en faire un réseau viral.

Vous aurez besoin :

  • D’une représentation d’un Dragon, fabriquée soi-même si possible à base d’argile (sinon vous pouvez en acheter une).
  • D’une boîte pour placer cette représentation de dragon.
  • De sang-de-dragon
  • Le nom et les instructions du familier « sigilisés », on peut dessiner ces sigils directement sur le Dragon, ou simplement les placer dans la boîte (je combine le nom et les instructions).
  • Des lanternes rouges, ou tout autre moyen d’éclairage approprié
  • Des feuilles et de l’écorce de chêne
  • De la limaille de fer
  • Une épée ou sa représentation symbolique.

Le rituel :

1. Bannissez et ouvrez.

2. S. O. I. : « Telle est ma volonté de remplir ce contenant des forces gardiennes et de charger cet être sensible de protéger (nom) et le lieu qui sera sa demeure. »

3. Faites les fumigations et allumez les lanternes.

4. Prenez la limaille de fer dans la main, marchez jusqu’à la direction du Feu, tournez dans le sens des aiguilles d’une montre dans le cercle, au moins 5 fois, en aspergeant la limaille de fer sur le cercle. Visualisez des sortes d’étincelles de feu rouge doré.

5. Une fois revenue à la place de la direction Feu, invoquez les élémentaux du Feu. Appelez le Fferyllt :

« Me voici à présent, Frère des Fferyllt, vous très secrets, qui demeurez aux sommets les plus hauts sommets du Brenin Llynd (nom que j’ai donné à la montagne – en gallois : Roi gris). Seigneurs des Puissants Dragons qui gardent le pays. Le temps de requérir votre aide est venu. Soyez présents dans ce travail. »

6. Invocation à Cu Chulain

Invocation préliminaire :

« Je t’invoque Cu Chulain ! Le Puissant !
De ton corps robuste et auréolé des flammes prophétesses,
Je demande que ton héroïque bond de saumon soit mien,
Prête-moi ta grande force,
Pour que brûle en moi tout ce qui est injuste
Afin que mon corps devienne le véhicule pur des forces de la Justice
Cu Chulain, j’en appelle à toi ! »

Invocation principale :

« Chasse sauvage !
Chariot de Feu !
Lance du feu solaire !
Épée de Feu, courroucée !
Saut du saumon !
Spasme mortel !
Plus rapide que le sang qui afflue au mariage !
Plus rapide que les corneilles qui se repaissent aux funérailles !
Viens, Colère du Feu !
Feu du chêne
Chêne de la connaissance
Riche Sagesse
Épée du chant
Chant des rivages asséchés !
Io Cu Chulain
Io Io etc. »

7. Faites alors l’exercice de Phil Hine, le « lightning flash », mais au lieu de projeter la force hors de la tête, concentrez-la au centre de votre cœur dans une sphère d’un rouge doré. Faites le 5 (ou 6 fois). À chacune d’entre elles, faites devenir cette sphère plus lumineuse et plus chaude. Au bout de la 5e (ou 6e) fois, projetez cette force de votre cœur par la paume de vos mains, en expirant. De façon à ce qu’elle converge vers le Dragon.

8. Avec l’arme ou la main, tracez le sigil du dragon au-dessus de lui, pendant que vous entonnez son nom, tracez autour de lui, 5 fois, un cercle dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui permettra de remuer l’éther projetée. Puis, à l’intérieur du cercle, tracez l’heptagramme invocatoire de Mars, en vibrant :

« SABAO ! » (grec).

9. À présent, prenez dans vos mains le Dragon. Soulevez-le et adressez-vous à lui :

« À ces mots, réveille-toi, Ô Dragon Guerrier (untel),
Je te l’ordonne, au nom du puissant Cu Chulain et des Fferyllt, Seigneurs des féroces Dragons, et en mon propre nom, à cause de la grande nécessité que j’avais, de te créer.
Je décrète que tu causeras le départ de tous ceux qui ont pris le mal dans leurs mains. Mais si leur propre cœur change profondément, s’ils quittent le lieu que je t’ai donné pour demeure, alors il ne leur sera fait aucun mal.
À ces mots réveille-toi, Ô Créature des Flammes, sois un véritable et incorruptible Régent de Défense. »

10. Mettre les familiers dans la boîte, ajoutez-y quelques articles que vous considérez comme appropriés. Tracez un large heptagramme de renvoi de Mars. Remerciez les pouvoirs que vous avez appelés. Bannissez les élémentaux, faites la crois cabalistique. Fin.

Résultats :

Ils ont continué et ont construit un hôtel sur une parcelle de la montagne, proche de la mer … Mais pendant que l’hôtel se construisait, un couple de Sangomas (sorciers-docteurs traditionnels sud-africains) lors d’une cérémonie a maudit le site et ses promoteurs, et notamment l’un des principaux connards intéressés. Il s’ensuivit alors quelques tragiques accidents. Ils voulaient s’emparer et construire sur les terres d’un ancien cimetière musulman, mais on n’en a jamais plus entendu parler !

_________________________________________

1 – Ndlt : STATEMENT OF INTENT (SOI pour faire plus court) contient la volonté du magicien. Créé avant la réalisation effective du rituel. Un SOI typique commence ainsi : « C’est ma volonté de/telle est ma volonté de… », mais c’est n’est pas strictement nécessaire.

Une fois le SOI créé, quelques choses peuvent arriver. Le magicien peut l’utiliser comme corps de rituel. Mais une fois terminé, il faut ensuite oublier l’objectif de votre rituel.

Pour y parvenir, vous pourrez traduire le SOI dans un langage qui ne vous est pas familier (ou carrément inconnu (mais quand même facilement prononçable) et l’inclure dans le rituel.

Vous pouvez également, si vous le voulez, créer un mantra de votre S. O. I., en mélangeant, par exemple, les lettres ( ex : « it is my will to make lots of money » -> « Siit, llimek yenom »).

Vous pouvez même traduire votre S. O. I. dans un langage étranger et à partir de cela créer un mantra.

2 – Dans les mythes gallois, les Fferyllt sont les seigneurs des Dragons, les gardiens des terres et dit aussi les habitants de la montagne Snowdon. Les invocations sont de mon fait ou issues de diverses sources.

Ndlt : Le Fferyllt est aussi un magicien, un alchimiste. Et c’est au Livre de Fferyllt que Cerridwen se réfère pour fabriquer la potion dans son chaudron, celle que Gwion boira par accident. Aujourd’hui, en gallois moderne, le mot fferyllt se traduit par chimiste.

3 – Ndlt : Le lightning flash -> c’est un exercice de base pour soulever l’énergie qui peut être réalisé comme part d’un rituel ou bien un exercice à part entière, hors rituel. C’est une version simplifiée de l’exercice du Pilier du Milieu. Placez vos pieds écartés l’un de l’autre, vos bras levés, les yeux clos et la tête tournée vers le haut. Visualisez-vous en chêne. Seul dans la plaine désolée. Il fait nuit et les étoiles brillent au-dessus de vous. Pourpres, des nuages de tempête s’amoncellent au-dessus de vous, le vent secoue vos branches et l’atmosphère s’emplit de grondement de tonnerre et d’électricité. La tempête s’accroît en violence, elle atteint son paroxysme et TOUT À COUP les flashs blancs de la foudre s’abattent sur vous, vous faisant trembler violemment. Vous ressentez l’énergie passer dans tout votre corps à travers vos racines, jusqu’aux profondeurs de la terre – la force de la terre vous répond et vous sentez une montée vigoureuse d’énergie remonter en vous tout en haut. L’électricité court dans vos racines . Ressentez la force de l’éclair remonter, et soulever votre conscience vers les étoiles, jusqu’à ce vous deveniez vous-même un bref instant d’éternité, une étoile brillante dans l’espace infini. Baissez vos bras en croix doucement sur la poitrine, joignez vos pieds et l’index et le majeur de votre main droite sur la bouche (le signe du silence), vous vous sentez calme bien qu’encore plein de pouvoir. Ceci clôt l’exercice.

Traduction du site de Phil Hine, par Lune.