Les Exercices de Spiral Dance, par Starhawk

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Starhawk : ex. 01 – Jeu d’ombres
Par Starhawk©, traduction Lune

Exercice 1, page 44 de Spiral Dance

Prenez une feuille de papier blanc, un crayon ou un fusain. Asseyez-vous et observez la scène avec intérêt. Oubliez les objets, les noms et autres choses du genre. Observez seulement le jeu d’ombres et de lumières qui dessine des formes variées. Retenez les ombres, pas les lignes mais seulement les « tâches » que vous reproduirez en de larges coups de crayon. Ne soyez pas distrait par les couleurs, ne vous inquiétez pas de ne pas reproduire fidèlement « les choses ». Laissez vos traits d’ombre créer des formes. Passez environ 10 minutes à cet exercice. Souvenez-vous que le but n’est pas de créer un bon dessin ou de prouver votre talent artistique (ou le contraire), mais d’expérimenter une autre façon de voir, dans laquelle la frontière entre les objets disparaît et seul reste la combinaison de ceux-ci (ce dessin).

Ndlt :

« Prenez une feuille de papier blanc, un crayon ou un fusain. Asseyez-vous et observez la scène avec intérêt. »
La scène : ce que vous avez sous les yeux en fait.

« Retenez les ombres, pas les lignes mais seulement les « tâches » que vous reproduirez en de larges coups de crayon. »

Personnellement, pour observer les ombres et la lumière, je fronce les sourcils, ou comme je suis myope, je retire mes lunettes… Les contours s’estompent et on peut voir ainsi apparaître la masse, l’ombre et la lumière de l’objet/modèle…

Starhawk : ex. 02 – Jeu rythmique
Par Starhawk©, traduction Tof

Ferme tes yeux. Écoute les sons autour de toi, oublie ce qu’ils
représentent. Ne prends conscience que du rythme qui est créé. Que ce soit en ville ou à la campagne on entend de nombreux bruits, des claquements, des grondements, des voitures qui passent, des ouvriers sur les chantiers, des cris d’animaux…. Tout cela vient se mêler et devient un seul rythme où tout se mélange.

Murmure :

Je deviens fort en affrontant mes craintes.
Je deviens fort grâce à mes amis.
Je deviens fort en faisant des erreurs.
Je deviens fort par ce que je fais.
Je deviens fort par le rêve.

Après avoir psalmodié ces mots, élevé de la puissance ainsi, il te sera plus facile de comprendre ce que l’on appréhende lors de la transe. Ces paroles sont dites et répétées, cela devient physiquement agréable, on sent le flux de pouvoir, la résonance des voix, le mélange des harmonies tourbillonne autour de toi comme une vague puissante et chaude.

Starhawk : ex. 03 – Sentir l’énergie du groupe
Par Starhawk©, traduction Tof

« l’énergie dont nous parlons en Sorcellerie est réelle, c’est une force subtile que nous pouvons tous apprendre à percevoir. Maintenant, comme nous sommes assis dans le cercle, sois conscients du niveau d’énergie dans le groupe. Est-ce que tu te sens inquiet ? Conscient ? Excité ? Calme ou anxieux ? Tendu, ou détendu ? » (Pause.)

« L’Énergie voyage de haut en bas de ta colonne vertébrale. Maintenant assieds toi, aussi droit que tu le pourras sans tension. Remarque comment le niveau d’énergie a changé. Te sens-tu plus vigilant ? Plus conscient ? » (Pause.)

« Ton souffle déplace l’énergie vers ton corps et de ton corps vers l’extérieur. Il réveille les centres d’énergie de ton corps. Respire à fond. Respire profondément… respire pleinement. Respire par ton diaphragme… par ton ventre… par ton sexe. Ton estomac devrait pousser vers l’intérieur et vers l’extérieur pendant que tu respires… s’il le faut desserre ton pantalon. Remplis ton ventre du souffle. Sens comme tu es détendu, rechargé. Remarque maintenant comment l’énergie du groupe a changé. » (Pause).

« Maintenant détendons nous et prenons-nous les mains, plaçons-nous ensemble autour du cercle. Continue à respirer profondément. Sens l’énergie se mouvoir autour du cercle. Elle peut ressembler à un picotement subtil, ou une légère chaleur, ou même une sensation de froid. Il est possible que nous la percevions tous différemment. Certains d’entre nous peuvent la voir danser sous forme d’étincelles dans le centre du cercle. (Longue pause.)

( Pour finir 🙂 « Respire maintenant à fond et absorbe la puissance, comme si tu l’aspirais avec une paille. Sens qu’elle voyage dans le bas de ta colonne et passe dans la terre. Détends-toi. » (Ou continue et passe à l’exercice suivant.)

Starhawk : ex. 04 – Souffle de groupe
Par Starhawk©, traduction Tof

(Pour commencer, dire 🙂

« Prenons-nous les mains et mettons-nous en cercle et asseyons-nous (ou restons debout) bien droits ».

« Maintenant, fermons les yeux, respirons ensemble, respirons profondément par le ventre, le sexe. Inspire… (lentement), expire… inspire… expire… inspire… expire… tu sens que tu te détends à mesure que tu respires. Est-ce que tu te sens devenir plus fort avec chaque respiration… régénéré… avec chaque respiration… sens tes soucis disparaître… avec chaque respiration… tu te revitalises… alors que nous respirons tous ensemble… inspire… expire… inspire… expire…

« Ressens nos respirations qui se rejoignent au centre du cercle… toutes nos respirations deviennent une seule respiration… inspire … expire, respire un cercle… respire un organisme vivant… avec chaque respiration …

Quand chacun a terminé, octroyez vous un temps de calme et de relaxation. Avant que le groupe n’ait le temps de s’agiter, mettre la puissance à la terre comme dans l’Exercice 7.

Starhawk : ex. 05 – Mise à la terre : L’Arbre de Vie
Par Starhawk ©, traduction Tof

(C’est une des méditations les plus importantes, qui est pratiquée aussi bien individuellement qu’en groupe. Dans le cadre d’une pratique solitaire, commence en étant soit assis soit debout bien droit et respire profondément et en rythme.)

« Et comme tu respires, pense à rester bien droit et comme ta colonne vertébrale se redresse, sens l’énergie monter… » (pause).

« Imagine maintenant que ta colonne vertébrale est le tronc d’un arbre… et ses racines pénètrent profondément dans la terre… dans le centre de la terre Elle-même… » (pause).

« Et tu peux tirer de la puissance de la terre, avec chaque souffle… sens l’énergie monter comme la sève monte dans le tronc d’un arbre… »

« Et sens la puissance monter vers le haut de ta colonne vertébrale… tu te sens devenir plus vivant avec chaque souffle… »

« Et de la couronne qu’est ta tête, tu as des branches qui bougent et penchent jusqu’à toucher la terre… et ressens la puissance qui émane de la couronne qu’est ta tête… et sens qu’elle passe par les branches jusqu’à ce qu’elles touchent encore la terre formant un cercle… formant un circuit… retournant à sa source… »

(Dans un groupe 🙂 « En respirant profondément, sentons comment toutes nos branches s’entrelacent… et la puissance passe par ces branches… et y danse, comme le vent… sentons la bouger… » (longue pause).

(Terminer comme dans l’Exercice 3, ou continuer.)

Starhawk : ex. 06 – Chant de Pouvoir
Par Starhawk©, traduction Tof

(Cet exercice devrait toujours commencer par un Souffle de Groupe – exercice 4.)

« Laisse maintenant ton souffle devenir du son… n’importe quel son que tu aimes… un gémissement… un soupir… un rire idiot… un bourdonnement… un hurlement… une mélodie… chantons les sons muets… »

Attendre. Dans un nouveau groupe, le silence peut régner quelques instants. Lentement, quelqu’un commencera à soupirer, ou murmurer tranquillement. D’autres s’y joindront petit à petit. Le chant scandé peut devenir une forte clameur, ou une vague de notes de gorge qui enfle. Les gens peuvent commencer à rire, aboyer, ou hurler comme des animaux, s’ils en ont envie. Le chant peut s’amplifier toujours plus et soudainement devenir silence, ou bien monter et retomber en plusieurs marées de puissance. Laisse-le se diriger tout seul.

Starhawk : ex. 07 – Mettre la Puissance à la Terre
Par Starhawk©, traduction Tof

(Aussi appelé grounding, mettre la puissance à la Terre est une des techniques de base de la magie. La puissance doit être mise à la Terre à chaque fois qu’elle a été levée. Sans cela, la force que nous sentons comme de l’énergie vitalisante dégénère en tension nerveuse et en irritabilité. Dans les exercices précédents, nous avons mis l’énergie à la Terre en l’absorbant et la laissant couler de nous à la terre. Cette technique est souvent utile lorsqu’on travaille seul.)

« Pense maintenant à la terre et détends-toi. Place la paume de tes mains sur le sol, ou couche-toi à plat. Laisse la puissance couler de toi vers la terre. » (Même si vous vous réunissez dans un appartement à quinze étages au-dessus de la terre, visualise l’énergie qui coule vers la terre. « Détends-toi et laisse la force passer à travers toi… laisse la couler profondément dans la terre… . Où elle sera nettoyée et renouvelée. Détends-toi et laisse toi dériver paisiblement. »

Ces cinq exercices contiennent l’essence d’un rituel Sorcier. Le cercle est tracé en se prenant les mains; la puissance est levée, partagée et mise à la Terre. Cela se suit généralement d’un partage de boissons et de nourriture – la magie donne faim! Alors qu’on se passe la coupe, on porte des toasts et on remercie la Déesse pour les bonnes choses qui nous sont advenues. Cette partie du rituel est détendue et informelle, c’est un moment idéal pour partager des impressions et discuter. Les gens peuvent sortir du cercle, mais le rituel doit être formellement clôt avant que l’on puisse rentrer chez soi. Les rituels qui ne sont pas formellement terminés laissent les gens avec l’impression que tout n’est pas réellement fini. Si l’on a fait de la magie, l’énergie absorbée a alors tendance à se transformer en inquiétude et en irritation, au lieu de paix et vitalité. Un rituel peut s’achever tout simplement en se donnant tous les mains et en disant tous ensemble :

Le cercle est ouvert, mais intact,
Que la paix de la Déesse entre dans nos cœurs;
Heureuse rencontre et heureuse séparation.
Et heureuse rencontre à nouveau.
Sois Béni.

Un baiser passe de l’un à l’autre autour du cercle (dans le sens des aiguilles d’une montre).

Voici un des exercices que nous utilisons pour commencer à ouvrir la voix intérieure : EXERCICE 8 : Transe associée au mot (voir exercice suivant).

Starhawk : ex. 08 – Transe associée au mot
Par Starhawk©, traduction Tof

(Chacun devrait se coucher et se mettre dans une position qu’il trouve confortablement. Eteindre les lumières. Commencer par un Souffle de Groupe – exercice 4. Quand chacun est détendu, dire 🙂

« Maintenant nous allons faire tourner des mots autour du cercle, dans le sens des aiguilles d’une montre. Je commencerai en disant un mot et la personne suivante dira le premier mot qu’il lui viendra à l’esprit, Ensuite la personne répondra à son mot, et cetera, tout autour du cercle. Ne pense pas au mot, juste détends-toi, respire profondément et laisse-le venir. »

(Commence. La séquence peut être comme cela 🙂

« Vert / Pois / Soupe / Chaud / Froid / Glace / Neige / Blanc / Noir / Oiseau / Mouche / Ciel / Étoilé / Nuit / Sombre. »

(Après quelques tours 🙂

« Maintenant nous allons tous répéter le mot de la dernière personne, avant que nous n’ajoutions le nôtre. »

(Cela peut donner cela:)

« Sombre Grotte / Grotte Enterrée / Enterré Profond / Profonde Mer / Mer Bleue / Bleu Ciel / Ciel Etoilé / Étoile Filante ».

( Après quelques tours 🙂

« Maintenant nous allons tous répéter les deux derniers mots avant d’ajouter le nôtre ».

( Cela peut donner cela 🙂

« Rayon Soleil Brille / Soleil Brille Jour / Brille Jour Toujours / Jour Toujours Nuit / Toujours Nuit Ciel / Nuit Ciel Etoile / Ciel Etoile Lumière »

(C’est une invocation que nous utilisons réellement, qui a été créée par un groupe au cours de cet exercice. Alors que la transe continue, les mots deviennent des entités en eux-même. Les combinaisons forment constamment des changements de scènes, avec des flashs éclatants devant l’œil intérieur. Graduellement, le cycle peut mourir et les gens décrivent simplement ce qu’ils voient)

« Je vois un ciel sombre, avec un million d’étoiles – une d’entre elles file à travers le ciel … »

« Je vois une comète flambante, traînant une queue d’or derrière elle… »

« Je vois la queue d’un paon couverte d’yeux iridescents… »

« Je vois un oeil me regarder… »

« Je vois un visage, le visage sombre d’une femme magnifique… »

(Les Descriptions peuvent être complexes ou simples. Certains peuvent avoir des visions saisissantes, d’autres entendre des sons ou des voix, ou ressentir de nouvelles sensations. Certains peuvent s’assoupir et dormir. Après un certain temps, le groupe s’apaisera, chacun vivra sa vision propre. Donne à chacun un temps pour éprouver entièrement son monde intérieur. Dire ensuite 🙂

« Respire maintenant profondément et dis au revoir à tes visions. Dans un moment, nous allons ouvrir nos yeux et nous réveiller, entièrement et complètement, nous nous sentirons régénérés et renouvelés. Je vais compter jusqu’à trois, nous ouvrirons les yeux et nous nous réveillerons. Respire maintenant à fond … inspire … expire … un … deux … trois…. Ouvre les yeux et réveille-toi, régénéré et renouvelé. »
Il est extrêmement important que chacun revienne entièrement dans un état de conscience ordinaire. Allume les lumières et aère. Il faut ensuite partager nourriture et boisson (mais pas d’alcool) et discuter. Sinon, les participants peuvent rester légèrement radieux, et risquent de déprimer.
Cet exercice est particulièrement bon pour travailler son imagination créatrice et pourrait être utilisé dans l’art ou dans des classes d’écritures aussi bien que dans les coven.

Le rituel est en partie une question d’exécution, de théâtre. Certains adorent cet aspect de la Sorcellerie; d’autres deviennent timides face au groupe. Les membres les plus calmes peuvent cependant canaliser la puissance par d’autres façons. Brook, par exemple, ne veut que rarement tracer le cercle ou invoquer la Déesse, mais quand elle chante, sa voix, d’habitude plaisante mais sans particularité, devient aérienne, un canal plus-qu’hummain pour la puissance.

La pratique magique varie énormément d’un coven à l’autre, mais son but est toujours le même : ouvrir la conscience, l’autre façon de connaître ce qui appartient à l’hémisphère droit et nous permet de prendre contact avec le Divin qui est en nous. Le débutant doit développer quatre capacités de base : relaxation, concentration, visualisation et projection.
La relaxation est importante car n’importe quelle forme de tension bloque l’énergie. La tension musculaire est ressentie comme le stress mental et émotionnel et les tensions émotionnelles causent la tension physique et musculaire et les maladies. La puissance qui essaye de se déplacer dans un corps tendu ressemble à un courant électrique essayant de forcer la voie dans une série de résistances. La plus grande partie du courant est perdu en chemin. La relaxation physique semble aussi modifier les ondes cérébrales et activer des centres qui ne sont pas utilisés d’habitude.

Starhawk : ex. 09 – Relaxation
Par Starhawk©, traduction Tof

(Cela peut se faire en groupe, seul, ou avec un partenaire. Commence en te couchant sur le dos. Ne croise ni les bras ni les jambes. Desserre tes vêtements s’ils sont trop serrés).

« Pour savoir comment on est lorsqu’on est relaxé, il faut tout d’abord ressentir la tension. Nous allons tendre tous les muscles de notre corps, un à un et rester tendu jusqu’à ce que d’un souffle nous détendions nos corps. Ne tends pas trop tes muscles pour ne pas provoquer de crampe, tends les juste un peu. »

« Commence par les orteils. Tends les orteils dans ton pied droit… et maintenant ton pied gauche. Tends ton pied droit… et ton pied gauche. Ta cheville droite… et ta cheville gauche… »

(Continue à faire de même pour tout ton corps, membre après membre. De temps en temps, rappelle au groupe de tendre un muscle qui est resté détendu.)

« Tends maintenant ton cuir chevelu. Tout ton corps est tendu… ressent la tension dans chaque partie de ton corps. Tends tous les muscles qui se sont relâchés. Respire maintenant à fond… inspire… (pause)… expire… et détends-toi

Relaxe-toi complètement. Tu es complètement et totalement détendu. »

(en chantonnant 🙂 « Tes doigts sont détendus et tes orteils sont détendus. Tes mains sont détendues et tes pieds sont détendus. Tes poignets sont détendus et tes chevilles sont détendues. »

(Et ainsi de suite pour tout le corps. Faire de temps en temps une pause et dire 🙂

« Tu es complètement et totalement détendu. Complètement et totalement détendu. Ton corps est léger; il est comme de l’eau, comme s’il coulait dans la terre.»

Autorise-toi à dériver et flotter paisiblement en restant relaxé. Si un souci ou un ennui gène ta quiétude, imagine qu’ils sortent de ton corps comme de l’eau et fondent en terre. Sens que tu es guéri et renouvelé. »
Reste dans cette forme de relaxation profonde pendant dix à quinze minutes. Il est bon de pratiquer cet exercice chaque jour, jusqu’à ce que tu puisses te détendre complètement simplement en te couchant et te relâchant, sans avoir besoin de passer le processus en son ensemble. Ceux qui ont des problèmes de sommeil trouveront cet exercice extrêmement utile. Mais ne te laisse pas aller à t’endormir totalement. Tu entraînes ton esprit à rester dans un état de détente tout en restant alerte. Plus tard, tu utiliseras cet état pour la transe, ce qui sera beaucoup plus difficile si tu n’es pas habitué à être détendu en restant alerte. Si tu fais cet exercice la nuit avant de dormir, reste assis, ouvre les yeux et termine consciemment l’exercice avant de t’endormir.
(Beaucoup d’autres exercices peuvent être plus efficaces s’ils sont pratiqués dans un état de relaxation profonde. Le mieux est d’expérimenter pour trouver ce qui te convient le mieux.)

La visualisation est la capacité de voir, d’entendre, de sentir, de toucher et d’avoir un goût avec nos sens intérieurs. Tes yeux physiques ne voient pas; ils transmettent simplement des impulsions de nerf provoquées par de légers stimuli au cerveau. C’est le cerveau qui voit et il peut voir des images intérieures aussi clairement que celles de l’extérieur. Dans des rêves, les cinq sens sont éveillés. Avec de la pratique, la plupart des personnes peuvent développer la capacité d’utiliser facilement ces sens intérieurs alors qu’ils sont réveillés.

Des gens voient naturellement des images; d’autres peuvent entendre ou ressentir des choses. Des gens trouvent difficile ou impossible de visualiser, mais la plupart constatent que cela devient plus facile en s’exerçant.

La visualisation est importante car c’est par des images que l’on voit dans sa tête et par des sensations que nous communiquons avec notre Moi et notre Moi Profond. Lorsque les sens intérieurs sont entièrement éveillés, nous pouvons avoir des visions de beauté extraordinaire, sentir les fleurs d’Avalon, goûter l’ambroisie et entendre les chants des Dieux.

Starhawk : ex. 10 – Mise à la terre et centrage
Par Starhawk©, traduction Tof

Avant de commencer un exercice de visualisation, nous devrions nous relier à la terre et nous concentrer. C’est aussi une des techniques de base de la magie. Mettre à la terre c’est établir un rapport énergétique avec la terre. L’exercice de l’Arbre de Vie est une méthode de base. Une autre consiste à visualiser une corde ou un poteau qui va de la base de ta colonne vertébrale au centre de la terre. Centre-toi en alignant ton corps le long de son centre de gravité. Respire à partir de ton centre – à partir de ton diaphragme, à partir de ton abdomen. Ressens l’énergie venir de la terre et te remplir.

La mise à la terre est importante car elle te permet de retirer de la vitalité de la terre, plutôt que d’épuiser la tienne. En canalisant l’énergie, cela forme un paratonnerre psychique et le courant va directement à la terre au lieu de « consumer » ton esprit et ton corps.

Starhawk : ex. 11 : Visualisations simples
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Cet exercice est pour ceux qui ont du mal à visualiser. Relie-toi à la terre et centre-toi. Ferme les yeux et imagine que tu regardes un mur ou un écran blanc. Visualise des formes géométriques simples : une ligne, un point, un cercle, un triangle, une ellipse, etc….

Quand tu es capable de voir clairement les formes, visualise l’écran : tu vois tour à tour du rouge, du jaune, du bleu, de l’orange, du vert, du violet et du noir. Cela peut t’aider de regarder un objet coloré les yeux ouverts, puis ferme les yeux et vois-le mentalement.

Finalement, visualise des formes géométriques de diverses couleurs. Change les couleurs et les formes jusqu’à ce que tu puisses les visualiser mentalement à volonté.

Starhawk : ex. 12 : La pomme
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Visualise une pomme. Tiens-la dans tes mains; fais la tourner; sens-la. Sens-en la forme, la taille, le poids, la texture. Remarque sa couleur, la réflexion de lumière sur sa peau. Porte-la à ton nez et sens-la. Mords-la, goutte-la, écoute le craquement lorsque tes dents la broient. Mange la pomme; sans l’avaler. Vois-la devenir plus petite. Quand tu l’auras mangée jusqu’au trognon, laisse-la disparaître.
Recommence avec d’autres aliments

Starhawk : ex. 13 : Le Pentacle
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Visualise une ligne de feu bleu et vacillant, comme la flamme d’un bec Bunsen. Maintenant dessine mentalement un pentacle, une étoile à cinq branches avec un point en haut, dans le sens de l’invocation, en commençant en haut et en allant en bas à gauche. Regarde-le apparaître grâce à la flamme bleue. Conserve l’image à l’esprit pendant quelques instants.

Recommence dans l’autre sens, commence au coin inférieur gauche et monte. Alors que tu le traces, regarde-le disparaître.

Fais-le jusqu’à ce que cela te semble facile. Lorsqu’on trace le cercle on fait cette visualisation.

Starhawk : ex. 14 : Le Nœud
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Visualise-toi en train de faire un nœud -n’importe quel nœud que tu saches faire facilement-. Essaie de ne pas voir une image mentale de toi de l’extérieur; mais mets-toi plutôt dans l’image. Vois tes mains se déplacer et sens la corde. Sens chaque mouvement que tu ferais, puis sers le nœud et sens la traction de la corde qui se tend. On utilise cette visualisation pour lier des charmes

Des visualisations plus complexes sont présentées dans les chapitres suivants.

La concentration est la capacité de se focaliser sur une image, une pensée ou une tâche, rétrécir son champ de conscience et se fermer aux distractions. Comme un muscle, elle devient plus forte avec de l’exercice.
Beaucoup de gens aujourd’hui pratiquent des formes de méditation Orientale -yoga, Zen, Méditation Transcendantale- qui est excellente pour développer la concentration. Plus tu pratiques les visualisations, plus facile ce sera pour toi de te concentrer sur des images. Les trois exercices suivants aideront à améliorer ta concentration.

Starhawk : ex. 15 : Méditation à la bougie
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Dans une pièce calme et sombre allume une bougie. Relie-toi à la terre et centre toi, et regarde calmement la bougie. Respire profondément et sens comme la lumière de la bougie te réchauffe. Laisse-toi entièrement envahir par cette paix. Si des idées te viennent à l’esprit, vis les comme si elles venaient de l’extérieur. Ne laisse pas l’image de la flamme se dédoubler, mais regarde-la intensivement. Reste ainsi pendant au moins 5 à 10 mn, puis détends-toi.

La projection est la capacité d’envoyer l’énergie. Cela vient tout à fait naturellement à la plupart des gens, une fois qu’ils sont conscients de la « sentir ». La projection est aussi utilisée dans un autre sens, c’est aussi la capacité de voyager « en-dehors du corps ». Il sera question de cette forme de projection ailleurs.

Dans l’exercice de l’Arbre de Vie et pendant le Souffle de Groupe et le Chant de Pouvoir, nous avons déjà éprouvé ce que cela faisait d’envoyer de l’énergie. Voici deux autres exercices : exercice 16 & exercice 17.

Starhawk : ex. 16 : Le diamant
Par Starhawk ©, traduction par Tof

De nouveau, allume une bougie dans une pièce sombre et calme. Relie-toi à la terre et centre-toi. Fixe la bougie du regard et visualise un diamant dans le centre de ton front, entre tes sourcils, juste au-dessus. Le diamant reflète la lumière de la bougie et la bougie reflète la lumière du diamant. Sens la réverbération de l’énergie. Reste ainsi pendant au moins cinq à dix minutes, ensuite détends-toi.

Starhawk : ex. 17 : Miroir, miroir
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Dans un miroir regarde-toi dans les yeux. Concentre-toi sur l’espace qui les sépare. Répète-toi encore et encore ton nom. Si des idées te viennent à l’esprit, laisse les agir sur toi comme si elles venaient de l’extérieur. Après 5 ou 10 mn détends-toi.

Starhawk : ex. 18 : La Pierre
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Imagine que tu es debout en bord de mer, tu regardes vers les vagues. Dans ta main la plus forte, tu tiens une lourde pierre. Prends-la, respire et alors que tu expires, laisse-la s’envoler ! Regarde-la flotter dans la mer juste au-dessous de l’horizon.

Maintenant lève les yeux à nouveau. Réalise que tu peux voir un horizon deux fois plus loin. Mentalement parviens à le voir. Dans ta main, tu tiens une pierre deux fois plus grosse que la première. Encore une fois, respire à fond et, alors que tu expires, jette la pierre. Regarde-la rebondir dans les vagues au loin.

Pratique cet exercice jusqu’à ce que tu puisses sentir la projection de puissance qui part avec la roche.

Starhawk : ex. 19 : Le Marteau
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Visualise un marteau lourd dans ta main. Un clou dépasse d’une planche devant toi. Avec toute ta force, tu enfonces le clou dans la planche. Recommence, fais-le trois fois en tout.

Starhawk : ex. 20 : Purification par l’eau salée
Par Starhawk ©, traduction par Tof

(C’est une des méditations individuelles de base qui devrait être pratiquée régulièrement. Pendant les périodes d’inquiétude ou de dépression ou lorsqu’on a de lourdes responsabilités, il est bon de pratiquer cela quotidiennement.)

Remplis une tasse avec de l’eau (utilise ta coupe rituelle, si tu en as une). Avec ton athamé (ou un autre instrument), ajoute trois petites pointes de sel et remue dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Assieds-toi avec la coupe sur tes genoux. Laisse tes craintes, tes soucis, tes doutes, tes haines et les déceptions faire surface dans ton esprit. Vois-les comme un flot boueux, qui sort de toi lorsque tu respires et qui est dissous par l’eau de sel dans la coupe. Donne-toi le temps de te sentir profondément nettoyé.

Maintenant soulève la coupe. Respire profondément et sens la puissance venir de la terre (comme dans l’exercice de l’Arbre de Vie). Laisse la puissance couler dans l’eau de sel, jusqu’à ce que tu puisses la visualiser irradiée de lumière.

Bois l’eau à petites gorgées. Comme tu la sens sur ta langue, tu sais que tu as pris le pouvoir de nettoyer, de guérir. La crainte et la tristesse se sont transformées par le pouvoir du changement.

Vide l’eau restante dans une eau courante (hélas, dans nos temps décadents, l’eau courante la plus proche coule d’habitude du robinet de la cuisine et va vers l’écoulement).

Starhawk : ex. 21 : Purification par l’eau salée en groupe
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Les participants se réunissent dans un cercle, de l’encens et des bougies sont allumés. La Prêtresse va à l’autel, se relie à la terre et se centre. Elle prend la coupe d’eau dans sa main droite, en disant : « sois Bénie, toi créature d’eau ». Elle prend le plat de sel dans sa main gauche et dit : « sois Bénie, toi créature de terre ». Elle tend les deux bras vers le ciel et laisse le flux de puissance couler en eux et dit :

« Sel et eau,
Intérieure et extérieure,
Âme et corps,
Sois nettoyé !
Chasse tout ce qui est nuisible !
Prends tout ce qui est bon et qui guéri !
Par les pouvoirs de vie, de mort et de renaissance
Qu’il en soit ainsi ! ».

Elle replace sur l’autel l’eau et le sel et prend son athamé de sa main la plus forte, et dit, « sois bénie, toi créature de l’art ». Elle verse trois petits tas de sel dans l’eau et la remue dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, et dit :

« Que cet athamé soit purifié,

Que ces outils et cet autel soient purifiés ».

Elle asperge l’autel de quelques gouttes, puis salue le ciel et la terre :

« Aux noms de la Vie et de la Mort, qu’il en soit ainsi ! ».

Elle place ensuite la coupe sur son cœur et charge l’eau de puissance. Lorsqu’elle la sent irradier, elle la passe dans le cercle. La coupe est passée d’une personne à l’autre et chaque personne la purifiera personnellement. Les autres pourront chanter doucement pendant que la coupe passe de l’un à l’autre. Dans un groupe important, trois ou quatre coupes sont chargées en même temps, sinon cela prendrait des heures pour que la coupe fasse le tour du cercle.

Quand la coupe revient à la Prêtresse, elle envoie un baiser autour du cercle. Puis elle commence à tracer le cercle. Si l’on sent qu’il faut purifier le lieu où l’on se réunit, on peut accomplir le bannissement suivant.

« Qu’il en soit ainsi ! » est une manière traditionnelle de conclure un sort ou un travail magique en Sorcellerie.

Starhawk : ex. 22 : Bannissement
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Après la purification, la Prêtresse prend l’épée ou l’athamé et va au centre du cercle. Elle pointe la lame vers la terre puis vers le ciel et dit fermement :

« Esprits mauvais,
Êtres malveillants,
convives indésirables,
Hors d’ici !

Laissez-nous, quittez cet endroit, quittez ce cercle,
Pour que les Dieux puissent y entrer.
Allez ou soyez projetés dans l’obscurité extérieure !
Allez ou soyez noyés dans l’abîme marin !
Allez ou soyez brûlés dans les flammes !

Allez ou soyez déchirés par le tourbillon !
Par les pouvoirs de vie, de mort et de renaissance ».

Tout le coven crie ensemble :

« Nous vous bannissons ! Nous vous bannissons ! Nous vous bannissons ! Hors d’ici ! ».

Tous crient, hurlent, battent des mains, font sonner des cloches et font du bruit afin d’effaroucher les forces négatives.

Starhawk : ex. 23 : Méditation de l’air
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Tourne-toi vers l’Est. Relie-toi à la terre et centre-toi. Respire profondément et sois conscient de la façon dont l’air entre et sort de tes poumons. Ressens cela comme étant le souffle de la Déesse et intègre la force de vie, l’inspiration de l’univers. Laisse ta propre respiration se mêler aux vents, aux nuages, au grand courant, qui tous parcourent la terre et les océans. Dis : « Salut Aradia, Lumineuse Dame de l’Air ».

Starhawk : ex. 24 : Méditation de l’Athamé ou de l’Epée
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Prends ton athamé ou ton épée dans ta main la plus forte. Respire profondément et assimile la puissance de l’Air, la puissance de la conscience. La puissance de cet outil, qui est celui qui sépare, qui trace des lignes, qui pose des limites, qui permet de faire des choix et de s’y tenir. Rappelle-toi les choix que tu as faits, tu t’y es tenu malgré les difficultés. Sens la puissance de ton esprit qui peut en influencer d’autres et la force de ta responsabilité qui t’empêche d’employer cette puissance à mauvais escient. Tu as la force d’agir moralement, en accord avec ce que tu penses être juste. Laisse la puissance de ton intelligence, de ton savoir, de ton courage moral, aller dans ton outil.

Starhawk : ex. 25 : Méditation du feu
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Tourne-toi vers le Sud. Relie-toi à la terre et centre-toi. Ressens les impulsions électriques dans chacun de tes nerfs, quand elles circulent d’une liaison à l’autre. Ressens la combustion en chaque cellule, comme la nourriture brûle pour dégager de l’énergie. Laisse ton propre feu intérieur ne faire plus qu’un avec la flamme de la bougie, du foyer, la lumière des étoiles et la lumière du soleil, ne faire plus qu’un avec l’esprit brillant de la Déesse. Dis : « Salut Tana, Déesse de Feu ! ».

Starhawk : ex. 26 : Méditation de la baguette
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Tiens ta baguette dans ta main la plus forte. Respire profondément et sens la puissance du Feu, la puissance de l’énergie. Considère-toi comme un canal d’énergie. Tu peux transformer l’esprit en matière, l’idée en réalité, le concept en forme. Sens ta propre puissance créatrice agir, être un instrument de transformation. Reste en contact avec ta volonté – ton pouvoir de faire ce que tu dois, donner un but et agir en ce sens. Laisse ta volonté couler dans ta baguette.

Starhawk : ex. 27 : Méditation de l’eau
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Tourne-toi vers l’Ouest. Relie-toi à la terre et centre-toi. Sens comme le sang circule dans tes veines, sens le liquide qui passe dans toutes les cellules de ton corps. Tu es fluide, une goutte d’eau venue de l’océan primal qui est le ventre de la Grande mère. Trouve en toi la paix et la tranquillité, les courants des sentiments, les signes de la force. Enfonce-toi profondément dans la source de ta conscience intérieure, dans ta connaissance immémoriale. Dis : « Salut Tiamat, Serpent des Eaux Abyssales ! ».

Starhawk : ex. 28 : Méditation de la coupe
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Relie-toi à la terre et centre-toi. Berce ta coupe entre tes deux mains. Respire profondément et ressens la puissance de l’Eau, la puissance de ressentir et la puissance de l’émotion. Reste en contact avec le flux de tes propres émotions : amour, colère, douleur, joie. La coupe est le symbole du développement, du sein prodigue de la Déesse qui nourrit toute vie. Sois conscient de la manière dont tu as été formé, comment tu formes d’autres personnes. Le pouvoir de ressentir est le pouvoir d’être humain, d’être réel, d’être entier. Laisse la force de tes émotions inonder la coupe.

Starhawk : ex. 29 : Méditation de la terre
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Tourne-toi vers le Nord. Relie-toi à la terre et centre-toi. Sens tes os, ton squelette, la solidité de ton corps. Sois conscient de ta chair, sois conscient de tout ce qui peut être touché et senti. Ressens l’effet de la gravité, ton propre poids, la terre qui t’attire, la terre est le corps de la Déesse. Tu es une partie de la nature, une montagne qui se déplace. Fonds-toi dans tout ce qui vient de la terre : l’herbe, les arbres, les graines, les fruits, les fleurs, les animaux sauvages, les métaux et les pierres précieuses. Retourne à la poussière, au compost, à la boue, et dis : « Salut Belili, Mère des Montagnes ».

Starhawk : ex. 30 : Méditation du Pentacle
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Méditation du Pentacle – Les cinq étapes de vie

Relie-toi à la terre et centre-toi. Tiens ton pentacle dans les deux mains. Respire profondément et sens la puissance de la terre, la puissance du corps. Le pentacle est ton propre corps, quatre membres et la tête. C’est aussi les cinq sens, tant intérieurs qu’extérieurs. Reste en contact avec ton propre pouvoir de voir, d’entendre, de sentir, de goûter, de toucher. Le pentacle, c’est les quatre éléments plus le cinquième -l’essence-. Ce sont les cinq étapes de la vie, chacun est un aspect de la Déesse :

1. La Naissance : le commencement, le moment où l’on devient quelqu’un.

2. L’initiation : l’adolescence, le moment temps où l’on se distingue des autres.

3. L’Amour qui nous fait mûrir : le moment où l’on s’unit avec un autre, où l’on est pleinement adulte, la période de la sexualité, de la responsabilité et de l’amour.

4. La Réflexion : le moment où l’on avance en âge, le moment du repos, de l’intégration, de la sagesse.

5. La Mort : le moment de la fin, où l’on se laisse partir, où l’on se rapproche de la renaissance.

Regarde ton pentacle ou dessine-en un sur une feuille de papier. Place les cinq étapes, en allant dans le sens des aiguilles d’une montre, autour des points et éprouve chaque étape à tour de rôle, comme cela se passe au cours de la vie et dans chaque nouvelle activité ou relation. Trace les lignes qui s’entrelacent et réfléchis à leurs significations. L’amour est lié à la Naissance et la Mort. La Mort est liée l’Amour et à l’Initiation.

Dans l’alphabet des Arbres Gaël, chacune des cinq étapes a été symbolisée par un arbre, dont le nom commence par une des cinq voyelles :

A : Naissance => ailm : sapin d’argent.
O : Initiation => onn : ajoncs.
U : Amour => ura : bruyère.
E : Repos => eadha : le tremble.
I : Mort => idha : l’if.

Chante les sons des voyelles et sens tour à tour le pouvoir de chaque étape. Mets ton pentacle en contact avec ton corps et laisse la force vitale de ta propre chair couler en lui.

Le mot Gaël se réfère aux Celtes Gaéliques (les Irlandais, les Écossais et ceux de l’Ile de Man) par opposition aux Celtes Britanniques (les Gallois, ceux de Cornouailles et les Bretons).

Starhawk : ex. 31 : Le Pentagramme de fer
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Le Pentagramme de fer

(Un pentagramme est un pentacle tracé ou dessiné. C’est un outil de méditation de la tradition Faery et un exercice important d’apprentissage).
Relie-toi à la terre et centre-toi. Dans ton Livre des Ombres, dessine un pentacle avec des lignes qui s’entrecroisent et place les points : « Sexe », « Moi », « Passion », « Fierté » et « Pouvoir », dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le sexe est la manifestation de l’énergie, de la force vitale de l’univers. Il est polarité, c’est l’attraction du Dieu et de la Déesse, l’impulsion marche-arrêt qui supporte l’univers, l’orgasme, l’extase harmonieuse qui chante en chaque être.

Le Moi, c’est l’identité, l’individualité. Chacun d’entre nous est une manifestation unique de la Déesse et cette individualité est très importante en Sorcellerie. L’amour de soi est la base de tout amour : « Célèbre-toi et tu verras que ton Moi est partout ».

La passion est la force émotive qui donne couleur, profondeur et vitalité à la vie. La joie, la douleur, l’extase, la colère, la crainte, la douleur, l’amour – la Déesse se manifeste dans toutes les émotions de l’homme. Nous ne pouvons sentir aucune d’entre elles dans leur pleine intensité à moins de vouloir les affronter toutes.

La fierté nous encourage à créer, à faire, à partager, à cultiver et à aimer les fruits de nos agissements. La vraie fierté n’est pas basée sur des comparaisons ou une compétition ; c’est un sens absolu de ce que l’on vaut. La fierté est indissoluble de la responsabilité que l’on a à d’agir en conformité avec le respect de soi et le respect des autres.

Le pouvoir c’est l’énergie, la puissance intérieure, ce n’est pas le pouvoir sur d’autres. Quand les cinq points sont équilibrés, la vie circule librement, nous emplissant de vitalité. Le pouvoir c’est l’intégrité, la créativité, le courage : la marque d’une personne intégrale.

Médite sur chaque point tour à tour et explore ensuite les liaisons et les connexions : « Passion – Sexe », « Moi – Orgueil », « Passion – Pouvoir », etc…. Couche-toi avec les bras et les jambes tendues afin de former une étoile. Laisse ta tête et chacun de tes membres être un point sur le pentacle. Quand tu es « sur les points », ils seront tous en équilibre. Si des points sont faibles, travaille pour développer ces qualités. Absorbe la force du Pentagramme de Fer.

Starhawk : ex. 32 : Le Pentagramme de Perles
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Le Pentagramme de Perles

Le Pentagramme de Perles est un outil de méditation, comme le Pentagramme de Fer. Ses points sont Amour, Sagesse, Connaissance, Loi et Pouvoir.

Commence comme pour le Pentagramme de Fer.

L’amour est le moteur de la vie. Il est aussi bien aveuglement érotique, qu’amour profond et personnel, passionné, fier et puissant de son prochain et de soi-même. C’est la loi de la déesse et l’essence de la magie.

La sagesse et la connaissance sont plus faciles à comprendre ensemble. La connaissance, c’est l’apprentissage, c’est la force de comprendre l’univers et de le décrire. La sagesse, c’est savoir comment utiliser ou ne pas utiliser ce que l’on sait. Le savoir, c’est savoir ce que l’on peut dire. La sagesse consiste à savoir si on peut dire quelque chose ou pas. La connaissance donne des réponses, la sagesse pose les questions. La connaissance peut être apprise, la sagesse naît de l’expérience, elle se découvre grâce à nos erreurs.

La loi est la loi de la nature, et non pas la loi des hommes. Si nous transgressons une loi de la nature, nous en subirons les conséquences sous la forme du résultat naturel de nos actions et non comme une punition. Si tu ne respectes pas la loi de la gravité tu tombes. La magie fonctionne avec les lois de la nature et non pas en dehors d’elles. Mais les lois de la nature peuvent être bien plus compliquées qu’elles n’y paraissent.

Le pouvoir, encore une fois, est le pouvoir qui vient de l’intérieur, lorsque l’amour, la connaissance, la sagesse et la loi ne font plus qu’un. Le pouvoir trouve ses racines dans l’amour et est tempéré par la connaissance, la loi et la sagesse, qui permettent de grandir et de guérir.
De nouveau, médite sur les points et sur les liens qu’il y a entre eux. Allonge-toi dans la position du pentacle. Sens les points comme faisant partie de toi et prend conscience de tes propres déséquilibres. Absorbe la beauté du Pentagramme de Perles.

Starhawk : ex. 33 : Méditation sur la Métamorphose
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Méditation sur la Métamorphose

Relie-toi à la terre et centre-toi. Murmure doucement encore et encore « Elle transforme tout ce qu’Elle touche, et tout ce qu’Elle touche est transformé ». Sens en toi les perpétuels changements, dans ton corps, tes idées et tes sentiments, ton travail et avec tes relations. Dans chaque pierre immobile, les atomes sont en perpétuel mouvement. Ressens les changements tout autour de toi : les changements que tu as effectués et ceux que tu vas effectuer. Même la réalisation de la méditation est une partie du processus de métamorphose, qui est la vie.

Dis : « Salut Koré, dont le nom ne peut être prononcé, toi l’Eternelle Métamorphose ».

Starhawk : ex. 34 : Méditation du Chaudron
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Méditation du Chaudron

Relie-toi à la terre et centre-toi. Tiens le chaudron dans les deux mains. Respire profondément et ressens la puissance de transformation. Tu tiens le Chaudron de Ceridwen, là où les morts reviennent à la vie. Tu tiens le chaudron dans lequel a mijoté le bouillon qui donne toute connaissance et compréhension. Le chaudron est le ventre de la Déesse, le lieu de gestation avant toute naissance. Pense aux transformations que tu subis chaque jour. En un instant, tu meurs et tu te réincarnes mille fois. Sens ton pouvoir de terminer et de recommencer, ta capacité à la gestation, à la création, à donner naissance à de nouvelles choses et laisse cette puissance couler dans ton chaudron.

Starhawk : ex. 35 : Exercice de visualisation du Cercle
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Exercice de visualisation du Cercle

(Tu peux te coucher, t’asseoir confortablement ou te tenir debout pour faire cet exercice. Tourne-toi vers chaque direction physiquement ou mentalement.)

Relie-toi à la terre et centre-toi. Tourne-toi vers l’Est. Visualise ton athamé dans ta main la plus forte et trace un Pentacle d’invocation (comme dans l’exercice 13). Vois-le brûler d’une flamme bleu pâle.

Dis : « Salut, Gardien de la Tour de l’Est, Puissance de l’Air ».

Marche sur le pentacle et vois un grand vent avancer rapidement à travers une vaste plaine d’herbes qui se balancent. Respire profondément et sens l’air sur ton visage, dans tes poumons, dans tes cheveux. Le soleil monte et dans ses rayons un aigle royal brille et vole vers toi.

Quand tu te sens en harmonie avec la puissance de l’Air, dis : « Salut et adieu, Etres Brillants ». Refais le chemin inverse sur le pentacle.

Tourne-toi vers le Sud. A nouveau trace un Pentacle d’invocation. Dis : « Salut, Gardien de la Tour du Sud, Puissance du Feu ».

Marche sur le pentacle. Tu es dans une chaude vallée sous un puissant soleil. Le soleil est au zénith. Sens la chaleur du soleil sur ta peau et absorbe sa puissance. Au loin il y a les lions rouge d’or du soleil.

Quand tu te sens en harmonie avec la puissance du feu dis : « Salut et adieu, Êtres Radieux ».

Refais le chemin inverse sur le pentacle.

Tourne-toi vers le l’Ouest et trace le Pentacle. Dis : « Salut, Gardien de la Tour de l’Ouest, Puissance de l’Eau ».

Marche sur le pentacle. Tu es sur une falaise au-dessus du ressac de la mer. Sens les embruns et la force des vagues. C’est le crépuscule et les vagues bleues-vertes ont des reflets violets alors que le soleil disparaît. Les dauphins et les serpents de mer plongent et jouent dans l’écume.

Quand tu te sens en harmonie avec la puissance de l’Eau, dis : « Salut et adieu, Etres Fluides ». Refais le chemin inverse sur le pentacle.

Tourne-toi vers le Nord et trace le Pentacle. Dis : « Salut, Gardien de la Tour du Nord, Puissance de la Terre. »

Marche sur le pentacle. Tu es au milieu d’un paysage luxuriant et fertile, sur les pentes d’une montagne.

Autour de toi, il y a une verte prairie qui se désaltère à une source glacée. De grands arbres silencieux se nourrissent des minéraux et des nutriments de la terre. Au loin, le blé ondule dans les champs fertiles. Des chèvres sauvages sont sur les hauteurs escarpées au-dessus de toi, alors que plus bas, des troupeaux de bêtes sauvages paissent dans la plaine. Il est minuit, la lune est cachée mais les étoiles sont brillantes. La Grande et la Petite Ourses tournent autour de l’Étoile Polaire, le point central de la roue tourbillonnante du ciel.

Dis : « Salut et adieu, Êtres silencieux ».

Visualise les quatre pentacles autour de toi dans un cercle de flamme bleue. Au-dessus de ta tête il y a une étoile à huit branches. Respire profondément et absorbe le pouvoir de l’étoile. Laisse-le t’emplir ; sens qu’il inonde chaque cellule de ton corps, un cône de lumière pénètre profondément la terre autour de toi. Remercie l’étoile et laisse la lumière regagner sa source. Ouvre le cercle en visualisant les pentacles qui s’envolent dans l’espace.

Starhawk : ex. 36 : Consécration d’un outil
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Consécration d’un outil

(Les Outils peuvent être chargés, imprégnés de l’énergie psychique, et consacrés lors du rituel d’un groupe, lors d’une initiation ou individuellement. Je décrirai le rite pour un athamé : pour d’autres outils, faire simplement les modifications nécessaires).

Dresse l’autel comme tu l’entends et allume les bougies et l’encens. Effectue une purification par l’eau salée et trace le cercle en faisant la Visualisation du Cercle. Demande à la Déesse d’être avec toi.

Tiens ton athamé dans ta main la plus forte et dis : « Sois Bénie, toi créature de l’Art. »

Effectue une Méditation de l’Athamé ou de l’Epée.

Mets l’athamé en contact tour à tour avec les symboles de chacun des quatre éléments : l’encens pour l’Air, la baguette pour le Feu, la coupe pour l’Eau et le pentacle pour la Terre. Médite sur le pouvoir de chaque élément et visualise ce pouvoir qui passe dans l’athamé.

Dis : « Sois chargé du pouvoir (de l’Air, du Feu, etc…) et sers-moi à (l’Est, le Sud, etc…), entre les mondes, dans tous les mondes. Qu’il en soit ainsi ».

Passe ton athamé dans la flamme de la bougie et mets le en contact avec le chaudron central. Visualise une lumière blanche qui le rempli et le charge.

Dis : « Sois chargé au milieu de tout, au-dessus et en-dessous, dedans et dehors, pour me servir entre les mondes, dans tous les mondes. Qu’il en soit ainsi ».

Trace ou inscris tes symboles personnels sur la lame ou la poignée. Trace-les de ta salive, de ta sueur, de tes menstrues ou avec d’autres sécrétions, pour créer le lien avec ton outil. Respire-le et imagine ton pouvoir personnel qui s’y introduit.

Mets le en contact avec ton cœur et tes lèvres. Lève ton athamé vers le ciel puis dirige-le vers la terre. Enveloppe ta corde autour (ou imagine-le, si tu n’as pas de corde) et visualise un bouclier de lumière liant la puissance.

Dis : «La Corde est autour, la puissance est liée, la lumière révélée, elle est maintenant scellée ».

Mets la puissance à la terre, remercie la Déesse et ouvre le cercle en remerciant chacune des directions et en visualisant la dissolution des pentacles.

Lorsqu’on trace le cercle, la forme est moins importante que la force de la visualisation intérieure. Quand la Prêtresse appelle les Gardiens de l’Est, par exemple, elle sent le vent et voit le soleil monter de sa vue intérieure. Elle visualise aussi les pentacles en feu et le cercle de lumière entourant le coven. Dans un coven fort, une personne peut agir physiquement, mais tous visualiseront intérieurement le cercle et s’accoutumeront aux éléments.

Les formes extérieures peuvent être très simples. Si l’on est seul, il peut être suffisant de visualiser un cercle de lumière blanche autour de la pièce ou de se tourner tour à tour vers les directions et de regarder le mur. Un groupe se donnera les mains et formera le cercle, une personne pourra aussi marcher autour des autres. Le cercle peut être dessiné à l’avance avec de la craie, des pierres, une corde, des fleurs, des feuilles ou des coquillages, ou tracé de manière invisible avec l’athamé.

Starhawk : ex. 37 : Le Cercle Protecteur
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Le Cercle Protecteur

Visualise un cercle ou une bulle de lumière blanche dans laquelle circule, autour de toi, l’énergie, dans le sens des aiguilles d’une montre. Dis-toi qu’il s’agit là d’une barrière infranchissable que les forces néfastes ne peuvent traverser. Lorsque tu en as le temps, visualise le Cercle magique ou appelle rapidement tour à tour les quatre éléments.

Starhawk : ex. 38 : Cercle Protecteur Permanent
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Cercle Protecteur Permanent

(Un cercle permanent de protection peut être établi autour de ta maison ou de ton lieu de travail. Le rituel suivant peut être fait seul, ou par un groupe où chacun portera un des objets).

Relie-toi à la terre et centre-toi. Fais le tour de la maison dans le sens inverse des aiguilles d’une montre avec une cloche, un balai et de l’eau salée consacrée. Fais tinter la cloche pour chasser les énergies négatives. Balaye les forces indésirables à grands coups de balai – ou utilise une baguette magique pour les chasser. Asperge chaque entrée – chaque fenêtre, porte, miroir et les principales évacuation d’eau – avec l’eau salée. Asperge aussi les coins de chaque pièce. Si nécessaire, fais un Bannissement comme dans l’exercice 22. Fais la Purification de L’Eau Salée.

Maintenant fais le tour de la maison dans le sens des aiguilles d’une montre, avec l’eau salée, l’athamé et l’encens. Trace un pentacle d’invocation à chaque entrée avec l’athamé puis avec l’eau salée. Concentre-toi sur l’idée de créer un sceau de protection inviolable. Pour finir, avec l’encens, charge chaque entrée et chaque coin, en invitant les forces positives à entrer. Dis :

« Sel et Mer,
Reste exempt de maladie,
Feu et air,
Dessine tout ce qui est approprié.
Autour et aux alentour,
le cercle est bouclé ».

Trace un cercle dans la pièce en respectant les formes. Tu utiliseras ce cercle pour les rituels. Chante et produis de la puissance afin d’emplir la maison de la protection. Remercie ensuite la Déesse, mets la puissance à la terre et ouvre le cercle.

Tu peux renforcer un cercle de protection en le visualisant. Visualise le avant un travail magique ou avant de dormir.

Le cercle est tracé; le rituel a débuté. Nous avons créé l’espace sacré, un espace qui sera digne de la présence des Dieux. Nous nous sommes nettoyés et nous sommes centrés ; nos freins mentaux ont été restreints. Nous n’avons pas peur, nous pouvons nous ouvrir à la lumière des étoiles. Dans un amour parfait et une confiance parfaite, nous sommes prêts à invoquer la Déesse.

Starhawk : ex. 39 : Méditation de la Lune Croissante
Par Starhawk ©, traduction par Lune

Méditation de la Lune Croissante

Ancrez-vous à la terre et centrez-vous. Visualisez un croissant de lune argenté, incurvé à droite. Elle incarne la puissance du commencement, de la croissance et de la production. Elle est sauvage et indomptée, comme les idées et les projets avant qu’ils ne soient tempérés par la réalité. Elle représente la page blanche, le champ inexploité. Ressentez vos propres possibilités cachées et vos potentiels latents ; votre pouvoir d’entreprendre et de grandir. Voyez-la comme une fille à la chevelure argentée qui court librement à travers la forêt sous la mince lune. Elle est la Vierge, à jamais inaccessible, qui n’appartient qu’à elle-même. Appelez-la “Nimuë !” et sentez son pouvoir en vous.

Starhawk : ex. 40 : Méditation de la Pleine Lune
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Méditation de la Pleine Lune

Relie-toi à la terre et centre-toi et visualise une lune pleine et ronde. Elle est la Mère, le pouvoir de réalisation et représente tous les aspects de créativité. Elle nourrit ce que la Nouvelle Lune a commencé. Vois comme elle ouvre ses bras, ses seins sont lourds, son ventre bourgeonne de vie. Sens ton propre pouvoir de nourrir, de donner, de faire se manifester ce qui est possible. Elle est la femme sexuée ; son plaisir dans l’union est la force en mouvement qui est la base de toute vie. Sens le pouvoir dans ton propre plaisir, dans l’orgasme. Sa couleur est rouge sang, c’est la vie. Appelle son nom « Mari! » et sens ta propre capacité à aimer.

Starhawk : ex. 41 : Méditation de la Lune décroissante
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Méditation de la Lune décroissante

Relie-toi à la terre et centre-toi. Visualise un croissant déclinant, ouvert à droite, entouré d’un ciel noir. Elle est la Vieille Femme, l’Aïeule ménopausée, la puissance de dénouement, de mort. Toutes les choses doivent finir pour achever leur période initiale. Le grain qui a été planté doit être récolté. La page blanche doit être détruite par le travail de l’écriture. La vie se nourrit de la mort – la mort mène à la vie et dans cette connaissance se trouve la sagesse. La Vieille Femme est la Femme Sage, infiniment âgée. Sens ton propre âge, la sagesse de l’évolution stockée dans chaque cellule de ton corps. Éprouve ton propre pouvoir d’achever, de perdre comme de gagner, de détruire ce qui stagne et s’est altéré. Vois la Vieille Femme dissimulée dans le noir sous la lune décroissante; appelle son nom « Anu ! » et sens sa puissance dans ta propre mort.

Starhawk : ex. 42 : La Double Spirale
Par Starhawk ©, traduction par Tof

La Double Spirale

Relie-toi à la terre et centre-toi. Visualise une double spirale. Quand tu la verras clairement, laisse-la grandir jusqu’à ce que tu sois debout dedans et que tu la sentes tourner autour de toi dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Elle se transforme en un labyrinthe de hautes haies, puis les murs du labyrinthe se changent en pierre ; ses virages sinueux sont le passage vers un secret caché. Alors que tu te déplaces dans la spirale, le monde se dissout, les formes se dissolvent, jusqu’à ce que tu sois dans le cœur caché où la naissance et la mort ne font plus qu’un. Le centre de la spirale brille, c’est l’Étoile Polaire. Les bras de la spirale sont la Voie Lactée, une myriade d’étoiles qui tournent lentement autour du point central. Tu es dans le Château en Spirale, derrière le Vent du Nord. Explore le par la pensée. Vois qui tu rencontres, ce que tu apprends. Tu es dans le ventre de la Déesse, flottant librement. Sens maintenant comme tu es poussé et comprimé, tu passes par la spirale, qui est maintenant le vagin où l’on passe pour renaître. Tu bouges dans le sens des aiguilles d’une montre dans la spirale double de ton ADN. Maintenant cela devient un cyclone – vole avec lui. Laisse-le devenir la spirale d’une plante, d’un cristal, d’un coquillage, un électron en orbite. Le temps est une spirale – les cycles se répètent à l’infini, toujours en mouvement. Expérimente la spirale comme la forme sous-jacente de toutes les énergies. Alors que tu émerges, laisse-la revenir à sa forme petite, abstraite et symbolique. Remercie-la et laisse-la disparaître.

Starhawk : ex. 43 : Nouer un Sort
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Nouer un Sort

Lorsque tu as fini de jeter un sort, visualises-toi en train de faire un nœud à une corde qui entoure le symbole ou l’image sur laquelle tu t’es concentré. Dis-toi que tu scelles le sort comme un pot d’argile est scellé lorsqu’on le passe au feu. Dis :

« Par toute la puissance
De trois fois trois,
Ce sort doit être noué.
Pour ne faire aucun mal,
Ni ne revenir à moi.
Comme je le veux
Ainsi soit-il ! »

Starhawk : ex. 44 : Filtre Protecteur
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Filtre Protecteur

Relie-toi à la terre et centre-toi. Visualise-toi entouré d’un réseau de lumière blanche étincelante. Vois-la comme un champ d’énergie semi-poreuse. Quelle que soit la force qui frappe cette barrière, elle est transformée en énergie créatrice pure. Que ce soit de la colère ou de l’hostilité qui t’est envoyée, elle n’alimente que ta propre puissance. Prends cette puissance; absorbe-la; brille avec elle. Maintiens le filtre autour de toi tout au long de la journée.

Dans les sorts suivants, lève de la puissance en respirant ou en chantant, comme dans les exercices précédents. Tu peux tracer un cercle formellement ou simplement en le visualisant. N’oublie pas de mettre la puissance à la terre et à la fin ouvre le cercle.

Jeter un sort est de la basse magie, mais les images et les symboles sont aussi utilisés dans les rituels de magie qui est une forme de magie supérieure ; là ils deviennent les clefs de sa propre transformation et le lien qui nous connecte au divin, à l’intérieur et à l’extérieur.

Starhawk : ex. 45 : Le Cône de Pouvoir
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Le cône de pouvoir

Tous se relient à la terre et se centrent. Debout ou assis dans un cercle, tous se prennent les mains. On commence par un Souffle de Groupe et on construit progressivement un Chant de Puissance sans paroles.

Comme l’énergie se construit, visualise-là en train de tourbillonner dans le sens des aiguilles d’une montre autour du cercle. Vois-la comme une lumière bleue-blanche. Elle tourne en spirale et prend la forme d’un cône – un coquillage droit, une corne d’abondance. Conserve cette visualisation jusqu’à ce que la spirale brille.

Les formes d’énergie que nous construisons ont une réalité qui leur est propre. Alors que la puissance est levée, les gens sentiront intuitivement qu’elle prend forme. Lorsqu’on atteint un sommet, le chant prend une intonation déterminée. Si tu as une image qui symbolise ce que tu veux faire, concentre-toi dessus. Parfois des mots ou des expressions te viennent à l’esprit. Laisse la puissance tourner jusqu’à ce qu’elle retombe, soudainement ou petit à petit.

Laisse l’énergie s’en aller, tomber à terre, et détends-toi complètement, laisse le cône s’envoler vers son objectif. Respire profondément et laisse la puissance qui reste retourner à la terre, pour sa guérison.

Les rythmes, les tambours, les battements de mains et les mouvements de danse peuvent aussi être utilisés pour bâtir le cône. Les coven devraient expérimenter et ne pas hésiter à essayer de nombreuses méthodes. D’autres mots, d’autres noms, le nom qu’ils donnent à la Déesse ou au Dieu. De simples incantations peuvent être utilisées pour lever de la puissance. L’énergie peut aussi être matérialisée sous d’autres formes ; par exemple : une fontaine, qui monte et retourne sur les membres du coven, une forme de vague, ou une sphère brillante. Les possibilités sont infinies.

Baisse les mains lorsque tu parles, jusqu’à ce qu’elle (la baguette) touche la terre. Expire et sens le flux de puissance descendre

Starhawk : ex. 46 : Chant du Ventre
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Chant du Ventre

(Les membres du coven sont couchés en étoile sur le dos dans un cercle, leurs têtes sont dirigées vers le centre).

Allonge tes bras et touche l’utérus de la personne à côté de toi. S’il s’agit d’un homme, place ta main sur l’endroit où serait son utérus, c’est son centre utérin d’énergie corporelle. Donnez-vous les mains sur les ventres de vos voisins.

Reliez-vous à la terre et centrez-vous. Commencez par un Souffle de Groupe et un Chant de Pouvoir. Alors que vous respirez, imaginez que vous respirez par l’utérus. Voyez le briller en blanc, comme la lune, alors que vous inspirez la puissance. Voyez qu’il brille d’un feu créateur de couleur rouge-sang. Sentez la puissance créatrice de l’utérus – pas uniquement l’utérus physique, mais aussi l’utérus intérieur où les idées et les visions sont produites. Laissez votre souffle devenir un son qui résonne dans l’utérus.

Avec chaque souffle – sentez votre pouvoir – sentez la femme ou l’homme à côté de vous – sentez son pouvoir – sentez comme nous sommes liés – comme nous sommes forts lorsque nous sommes liés – respirez la puissance de vision – respirez la puissance de création de l’utérus – et laissez votre voix porter cette puissance…

Le chant se construira et mourra naturellement. Mettez la puissance à la terre et terminez.

Starhawk : ex. 47 : Mise à la Terre Formelle
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Mise à la Terre Formelle

(Utilisé dans les rituels et les travaux de groupe).

Tous se prennent les mains. Si vous le voulez, tous prennent leur baguette et la lève bien haut et visualisent la puissance jaillir par le haut de vos mains. Tous se relient à la terre et se centrent et le Leader chante, alors que le coven répète :

« De la source à la source
Coule par moi
Au-dessus et en-dessous,
Tourne et retourne,
Clairement
S’effacer pour grandir.
Comme je ferai
Ainsi il sera.
Et le sort agira ! ».

Starhawk : ex. 48 : Exercice du Pendule
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Exercice du Pendule

(Un pendule peut être un pendentif, un anneau, une clef, une montre ou un cristal sur une corde ou une chaînette – quelque chose qui se balancera librement et qui t’inspire).

Relie-toi à la terre, centre-toi et respire profondément, par le diaphragme et par le ventre. Tiens le pendule légèrement par la chaînette de manière à ce qu’il pende d’environ 5 cm au-dessus de la paume ouverte de ton autre main.

Détends-toi et dis-toi que le pendule commencera à se balancer dans le sens des aiguilles d’une montre, en renvoyant l’énergie dans ta main. Attends tranquillement. Pour la plupart des gens, il commencera bientôt à tourner (il semble être mu par sa propre volonté ; ce sont en réalité les mouvements involontaires de ta main qui causent son mouvement. N’essaye pas de le contrôler consciemment – le but est de laisser ton inconscient te parler par les mouvements de tes muscles, tels qu’ils sont reflétés par le pendule.

S’il ne se déplace pas, fais-lui faire délibérément quelques cercles, en montrant ainsi à ton inconscient ce que tu lui veux. Attends. Certains auront besoin de plusieurs tentatives avant que le pendule ne fonctionne).

Starhawk : ex. 49 : Sentir l’Aura – Méthode du Pendule
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Sentir l’Aura – Méthode du Pendule

(Il faut être deux pour réaliser cet exercice, un émetteur et un récepteur. Tous les deux doivent avoir réussi l’Exercice 48).

L’émetteur est assis dans une position confortable, il respire profondément du ventre. Le récepteur tient le pendule de manière à ce qu’il se balance à environ 60 centimètres au-dessus de la tête de l’émetteur. Les deux se relient à la terre et se centrent.

Lentement, le récepteur baisse le pendule, en se disant qu’il commencera à se balancer lorsqu’il atteindra l’aura de l’émetteur. Il faut le faire jusqu’à ce que tu puisses percevoir le bord ou la couronne de l’aura.

Quand le pendule réagit régulièrement, explore les contours du corps astral. Recherche les zones de tension et note les tourbillons d’énergie.
Change de position et recommence.

Starhawk : ex. 50 : Sentir l’Aura, Méthode directe
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Sentir l’Aura, Méthode directe

De nouveau, l’émetteur est assis dans une position confortable et respire profondément. Les deux se relient à la terre et se centrent. Le récepteur baisse sa main, paume vers l’émetteur, dans le champ de l’aura. Arrête-toi quand tu peux en sentir les contours, les limites de radiation du corps astral. La « sensation » sera tout d’abord très subtile – un léger picotement, une chaleur, une dissimilitude presque imperceptible, cela peut être simplement une envie soudaine et forte de s’arrêter. Parcours le corps astral de tes mains – de nouveau sens les zones de tension, qui peuvent être froides, dépourvues d’énergie ou simplement perçues comme un malaise. Sens aussi les centres de puissance du corps. Partage tes impressions avec l’émetteur et compare les résultats avec la méthode du pendule. Change de position et recommence.

Starhawk : ex. 51 : Freiner et envoyer l’énergie
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Freiner et envoyer l’énergie

L’émetteur est assis dans une position confortable. Le récepteur peut utiliser le pendule ou la méthode directe pour sentir l’aura.

Relie-toi à la terre et centre-toi. Le récepteur localise l’aura de l’expéditeur, au-dessus de sa tête. Demande à l’expéditeur de faire une Méditation de l’Arbre de Vie et, alors que l’énergie s’élève, visualise et ressens-la comme un fort courant d’eau qui émerge de sa tête comme une fontaine. Le récepteur observe que l’oscillation du pendule devient plus forte et plus rapide alors que l’énergie augmente – ou sens la différence avec ta main.

Demande à l’émetteur de freiner l’énergie – visualise-la enveloppée de coton ou étouffé dans de la purée. Sens le changement – vois comme le mouvement du pendule se minimise.

Pratique jusqu’à ce que l’émetteur puisse envoyer et freiner facilement l’énergie et que le récepteur sente facilement ces changements. Evalue-toi en demandant à l’émetteur de freiner ou d’envoyer du pouvoir sans te dire ce qu’il fait, tu devrais être capable de sentir ce qui arrive. Change de position et envoie et freine l’énergie par d’autres centres de puissance que tu as découverts.

Starhawk : ex. 52 : Voir l’Aura
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Voir l’Aura

(Il vaut mieux faire cet exercice en groupe. Chaque membre à tour de rôle pourra être sujet de l’expérience. Tous doivent d’abord être capables de sentir l’aura).

Il faut un fond uni – un tissu noir ou une feuille blanche. Le sujet se tiendra debout devant ou se couchera dessus et, si possible, sera nu. Tous se relient à la terre et se centrent et se détendent avec un des exercices du Chapitre Trois (NDT : ce sont les exercices 3 à 19), ce qui produira un léger état de transe. L’éclairage doit être léger.

Respire profondément par le diaphragme et laisse tes yeux se détendre. Parcoure légèrement les contours du sujet. Tu peux voir une fine ligne qui rayonne autour de son corps. Autour, cherche le corps astral, il ressemble à un nuage, qui peut apparaître et disparaître, changer, se déplacer et se modifier, mais peu à peu il deviendra plus stable à mesure que tu t’habitueras à la vision astrale.

Il y a de nombreuses interprétations de la couleur de l’aura. Plutôt que de suivre une règle préétablie, « vois – sens » par toi-même. La qualité de la couleur est plus instructive – est-elle pure et brillante, ou confuse et terne ? À quoi te fait-elle penser ? Sens, es-tu attiré ou rebuté ? A quoi peux-tu associer tes sentiments ? Partage ce que tu perçois ainsi que tes réactions et, avec le temps et l’expérience, tu seras capable d’interpréter ce que tu vois.

Le sujet peut envoyer ou freiner l’énergie et les observateurs peuvent apprendre à voir l’énergie se mouvoir. Plus tard, le sujet pourra aussi envoyer de l’énergie de différentes couleurs et formes. Plus les membres du groupe pratiquent, plus grande sera leur perception.

Starhawk : ex. 53 : Avertissements
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Avertissements

« Tu es sur le point d’entrer dans un état de conscience très profond, très confortable, où tu seras en sûreté totale et parfaitement protégé ».

« Tu seras conscient des dangers du monde extérieur et tu te réveilleras immédiatement, parfaitement éveillé et capable de réagir et d’agir ».

« A tout moment, tu resteras lucide et conscient, capable de te concentrer totalement. Lorsque tu te réveilleras, tu te souviendras de tout ce que tu as expérimenté ».

« Si tu en as besoin ou envie, à tout moment, tu pourras te réveiller totalement et complètement. Quand tu te réveilleras, tu te sentiras régénéré, renouvelé et plein d’énergie ».

Les inductions peuvent énormément varier. Utilise n’importe quelles images qui te conviennent : plonger dans l’eau, descendre avec un ascenseur, passer dans le terrier d’Alice, descendre un escalier circulaire, ou quoi que tu puisses inventer. Voici mon induction vocale préférée : …

(voir exercice suivant)

Starhawk : ex. 54 : L’Arc-en-Ciel : Induire la Transe
Par Starhawk ©, traduction par Tof

L’Arc-en-Ciel : Induire la Transe

(Commence par l’exercice 9 : la Relaxation. Chacun devrait se coucher, confortablement détendu).

« Respire profondément – tu flottes en bas…, en bas…, sur un beau nuage rouge et tout ton corps est rouge, tu dérives et tu flottes…, tu te balances doucement…, plus fort…, plus fort…, en bas… ».

(« Recommence avec un nuage orange, jaune, vert, bleu et violet »).

« Dirige-toi très doucement…, très doucement…, dans le centre d’une perle ronde et blanche. Vois-la rougeoyer, doucement…, doucement… ».

« Maintenant tourne-toi et regarde l’Est…
Et ensuite le Sud…
Et ensuite l’Ouest…
et maintenant le Nord ».

« Ouvre tous tes sens intérieurs ».

Le premier exercice de transe doit créer un Lieu Intérieur de Puissance, un endroit sûr qui sert de « demeure » à tous les voyages par la transe. Après avoir induit la transe, continue :

(voir exercice suivant)

Starhawk : ex. 55 : Lieu de Pouvoir
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Lieu de Pouvoir

« Dans un moment, tu vas entrer dans un nouveau lieu, un lieu où tu seras totalement en sécurité et protégé, où tu contrôleras tout et tu seras en contact avec tes sources de forces les plus profondes. Cela peut se faire à l’intérieur ou en plein air – il peut contenir quelqu’un ou quelque chose que tu aimes. Cet endroit n’est qu’à toi, totalement à toi. Partout où tu peux être, indépendamment de l’état de conscience dans lequel tu te trouves, tu peux retourner à ton Lieu de Pouvoir simplement en le visualisant.

« Maintenant tourne-toi et regarde vers la direction qui pour toi est la plus confortable. Sur le mur de perle, trace un pentacle d’invocation. Si tu veux, tu peux utiliser un symbole qui t’est propre, qui sera ta propre clef secrète de ton Lieu de Pouvoir. Vois le symbole rougeoyer d’une flamme d’un bleu profond. Respire à fond – inspire – expire. Vois le mur ouvert et marche dans ton Lieu de Pouvoir ».

« Tu es dans ton Lieu de Pouvoir. Tourne-toi et regarde vers l’Est. Perçois ce que tu vois et écoute et ressens et sens » (Pause).

« Tourne-toi et regarde vers le Sud. Perçois ce que tu vois et écoute et ressens et sens » (Pause).

« Tourne-toi et regarde vers l’Ouest. Perçois ce que tu vois et écoute et ressens et sens » (Pause).

« Tourne-toi et regarde vers le Nord. Perçois ce que tu vois et écoute et ressens et sens » (Pause).

« Prends le temps d’explorer ton lieu de Pouvoir » (au moins pendant cinq minutes).

« Tu es prêt à quitter ton Lieu de Pouvoir. Termine ce que tu dois terminer ».

« Tourne toi et regarde vers l’Est et dis au revoir » (Pause).
« Tourne toi et regarde vers le Sud et dis au revoir » (Pause).
« Tourne toi et regarde vers l’Ouest et dis au revoir » (Pause).
« Tourne toi et regarde vers le Nord et dis au revoir » (Pause).

« Cherche maintenant ton symbole. Vois le rougeoyer. Vois le ouvert. Respire profondément inspire-expire et marche dans la perle ».

« Tourne-toi maintenant vers l’Est puis le Sud… ensuite l’Ouest… et le Nord. Respire à fond… inspire… expire… ».

« Tu flottes haut… haut… sur un nuage violet magnifique et tout ton corps est violet, tu planes doucement toujours plus haut… ».

« Sur un beau nuage bleu… en haut… en haut… et tout ton corps est bleu et tu commences à te réveiller doucement et tu dérives doucement vers le haut… ».

« Sur un nuage vert magnifique… et tout ton corps est vert… tu planes doucement… en haut… en haut… ».

« Sur un nuage jaune magnifique… tu te réveilles de plus en plus… tout ton corps entier est jaune… tu planes doucement… en haut… en haut… ».

« Sur un nuage orange magnifique… plein d’énergie et de vitalité… ton corps est orange… et tu planes doucement toujours plus haut… ».

« Sur un nuage rouge magnifique… tu es presque entièrement éveillé maintenant… et ton corps est totalement rouge et tu planes… tu te rappelles de tout… ».

« Dans un moment, tu compteras jusqu’à trois et tu te réveilleras entièrement et tu te sentiras régénéré, renouvelé et plein d’énergie…
respire à fond… inspire… et expire… un… deux… trois… ».

« Ouvre les yeux et réveille-toi ».

De temps en temps, les sujets n’émergent pas de la transe. Il ne faut pas s’alarmer pour autant, cela signifie simplement qu’ils sont passés de la transe au sommeil. Réveille-les doucement en les touchant ou en les appelant par leur nom.

Sortir de la transe est aussi important que d’y entrer. Prends du temps pour émerger lentement et doucement, inverse complètement chaque processus de l’induction. Regarder les directions est important, car cela te force à t’orienter par rapport à l’espace intérieur – d’y être présent, et non pas de te contenter de les regarder comme des films. Cela renforce aussi le cercle protecteur et, avec la répétition, chaque transe deviendra plus profonde.

Starhawk : ex. 56 : L’Arc-en-Ciel : Emerger
Par Starhawk ©, traduction par Tof

L’arc-en-ciel : émerger

« Dans la perle, prépare-toi à te réveiller. Quand tu te réveilles, tu te sentiras régénéré, alerte, renouvelé et plein d’énergie. Tu te rappelleras de tout ce que tu as éprouvé ».

Starhawk : ex. 57 : Scrying (Catoptromancie)
Par Starhawk ©, traduction par Tof

SCRYING (Catoptromancie)

Le « scrying » implique de se concentrer sur un objet : une boule de cristal, un bol d’encre ou un bol sombre rempli d’eau, ou un miroir avec une surface peinte en noir pour voir psychiquement.

Trace un cercle. Relie-toi à la terre et centre-toi. Assieds-toi dans une position confortable et regarde fixement ton cristal ou l’objet sur lequel tu te concentres. Certains préfèrent être dans une pièce totalement sombre, d’autres allument une bougie. L’éclairage ne doit jamais être trop fort.
Détends-toi et attends paisiblement. Ne force rien à venir. Beaucoup ne sont pas à l’aise – « Cela ne marchera pas pour moi » – « Je m’y prends mal ». Accepte les craintes, détends-toi grâce à elles et laisse-les disparaître.

Après un certain temps – cela peut exiger une pratique régulière à plusieurs reprises – la surface du cristal peut « se couvrir » avec l’énergie qui monte. Pour certains, les nuages se dissipent et des images apparaissent dans le cristal. D’autres ferment les yeux et observent des images par leur oeil intérieur. Les deux méthodes sont valables – choisis celle qui te vient le plus facilement.

Pour finir, laisse les nuages revenir, puis se disperser ensuite. Vois le cristal comme l’objet solide qu’il est. Couvre-le et ouvre le cercle.

Starhawk : ex. 58 : Suggestion
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Suggestion

Parce que la suggestion fonctionne avec l’inconscient, elle est plus efficace si on utilise le langage des symboles et des images. La suggestion peut être insérée dans la transe. Au lieu d’affirmations verbales, crée une image mentale montrant les résultats que tu souhaites. Si tu veux surmonter ta timidité, visualise-toi lors d’une grande fête, te comportant avec équilibre et charme. Si tu veux être plus riche, visualise-toi gagnant de l’argent. Si tu veux guérir, visualise-toi sain et actif.

Trace un cercle, entre en transe et vas dans ton Lieu de Pouvoir. Oriente-toi vis à vis des quatre directions.

Crée ta suggestion dans ton Lieu de Pouvoir. Rends-la aussi vive, aussi réelle, aussi sensuelle, que possible. Prends autant de temps qu’il t’en faudra.

Laisse ta suggestion dans ton Lieu de Pouvoir. Elle prendra racine et grandira et deviendra ta réalité.
Salue les quatre directions et émerge de la transe.

Starhawk : ex. 59 : Souvenir
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Souvenir

Trace un cercle, entre en transe et dirige-toi vers ton Lieu de Pouvoir. Tourne-toi vers la direction qui te semble la plus confortable.

Devant toi, tu vois un chemin. Cherche le chemin et trouve-le. Suis-le maintenant, regarde autour de toi, note ce que tu vois, ce que tu entends, ce que tu ressens et ce que tu sens. Suis ce chemin le plus loin possible.
Le chemin se dirige vers une crête. Grimpe jusque là puis commence à descendre, descendre… descendre en faisant le tour de la colline.
Au cours de ta descente, tu verras l’entrée d’une grotte qui va profondément… profondément dans la colline. Trouve la grotte et place-toi devant l’entrée.

Dans la grotte sont toutes tes mémoires, de cette vie et de toutes tes vies précédentes. Dans un moment, tu entreras dans la grotte. Tu pourras aller aussi profondément que tu le souhaites, tu pourras explorer chaque bifurcation, chaque caverne que tu auras envie d’explorer. Si tu veux avoir un souvenir particulier cela sera possible, il te viendra à l’esprit et tu seras guidé vers le lieu approprié. S’il y a un souvenir que tu n’es pas prêt à affronter, le chemin qui y mène sera bloqué.

Respire à fond, inspire, expire et, alors que tu comptes jusqu’à trois, tu entres dans la caverne de tes mémoires. Prends autant de temps qu’il t’en faut pour l’explorer (accorde-toi au moins dix minutes).

Prépare-toi maintenant à revenir de tes souvenirs. Prends le temps de terminer. Reviens à l’entrée de la grotte.

Respire à fond – inspire et, alors que tu expires, compte jusqu’à trois et sors de la grotte. Expire – compte un, deux, trois.

Quitte la grotte et remonte la pente. Retourne au sommet de la colline, sur la crête, suis le chemin qui te mènera à ton Lieu de Pouvoir.
Salue les quatre directions et émerge de la transe.

Starhawk : ex. 60 : Transe dans un Rêve
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Transe dans un Rêve

Trace un cercle, entre en transe et dirige-toi vers ton Lieu de Pouvoir. Tourne-toi vers la direction qui te semble la plus confortable.

Tu vois un nouveau chemin – un chemin venteux, un chemin secret qui mène jusqu’à une rivière. Cherche le chemin et trouve-le. Suis-le.

Regarde autour de toi, note ce que tu vois, ce que tu entends, ce que tu ressens et ce que tu sens sur ce chemin.

Arrête-toi au bord de la rivière. De l’autre côté de la rivière, il y a le royaume du rêve. Quand tu y entres, tu choisis ou modifies tes rêves à volonté. Tu peux affronter et vaincre tes ennemis et tu peux avoir des nouvelles de tes amis. Maintenant, visualise le rêve dans lequel tu souhaites entrer et visualise le paysage de l’autre côté de la rivière.

Respire à fond. Inspire. Alors que tu expires, descends dans la rivière. Sens l’eau froide sur tes pieds et note comme elle bouge et brille.

Respire de nouveau à fond. Inspire. Alors que tu expires, avance dans la rivière. Sens les pierres sous tes pieds; écoute la rivière.

Respire de nouveau à fond. Inspire. Alors que tu expires, mets le pied sur le rivage au loin, dans le royaume des rêves. Expire. Ressens le sol à nouveau ferme sous tes pieds.

Tu es maintenant dans le royaume du rêve. Prends autant de temps qu’il t’en faut pour l’explorer, pour modifier et découvrir tes rêves.

Prépare-toi maintenant à quitter le royaume du rêve. Dis au revoir aux êtres que tu as rencontrés et termine ton exploration. Reviens à la rivière.
A nouveau, respire profondément par trois fois et fais trois pas vers la rivière. Descends dans la rivière et traverse-la, vas jusqu’à l’autre rive. Sens les pierres sous tes pieds; écoute et vois l’eau.

Retourne sur le chemin jusqu’à ton Lieu de Pouvoir. Salue les quatre directions et émerge de la transe.

Les rêves peuvent aussi être explorés par la méthode du scrying. Un groupe peut visualiser l’image d’un rêve dans une boule de cristal ou en verre et peut l’explorer. Voici, par exemple, la transcription partielle d’une transe de groupe dans l’image du rêve de Holly, où un groupe de femmes âgées regardait l’image d’un phoque dans un journal et l’une a dit : « le phoque amènera l’éternelle jeunesse ».

Nous sommes dans les vagues près de la plage, on entend la musique d’un manège de carnaval – Holly est dans le lac – son père dit qu’elle nage comme un poisson…

Maintenant il y a un phare – une corne de brume – de l’écume éclabousse les rochers – les cris d’un phoque…

Holly est dans l’eau, ses cheveux flottent derrière elle comme les cheveux d’une sirène – nous nageons tous sous les rochers, l’eau est d’un bleu-cristal – les rochers sont de cristal.

Il y a une grotte sous les rochers -Valérie les reconnaît, ils étaient dans un rêve qu’elle a eu il y longtemps– il y avait des gens qui voulaient plonger dans la grotte; elle leur a conseillé de ne pas y aller, mais ils l’ont fait tout de même. Ils ne pouvaient plus sortir. La grotte est pleine d’os.
Nous nous déplaçons dans la grotte et nous émergeons dans une ville de verre. Des tours et des tourelles de cristal brillant se dressent sous la mer… des poissons colorés nagent entre les murs de verre transparents… nous nous déplaçons dans un long couloir, dans des salles gothiques avec des arcs éclatants…

La ville file – nous sommes projetés en elle, tout autour, puis à nouveau dans la grotte.

Dans la grotte il y a un phoque. Le phoque garde une fontaine. « Le phoque apportera l’éternelle jeunesse ». Nous buvons l’eau de la fontaine.

Une fois que tu t’es familiarisé avec les techniques de transe, tu peux créer tes propres images et utiliser l’état de transe pour toutes sortes d’expériences. Tu peux éloigner de toi une partie négative de toi-même…, tu peux aussi appeler ton Moi Profond dans ton lieu de Pouvoir et recevoir de l’aide, un enseignement et des conseils. Tu peux chercher des réponses à tes questions, boire à la fontaine d’inspiration, mourir et renaître.

Starhawk : ex. 61 : Induction Rituelle
Par Starhawk ©, traduction par Tof

Induction Rituelle

1ère voix : tes doigts se dissolvent dans l’eau et
2e voix : (Pause) tes doigts se dissolvent dans l’eau
3e voix : Do-ooo-oors Prooo-fon-dééé-ment, et

1ère voix : tes orteils se dissolvent dans l’eau et tes poignets
2e voix : l’eau, et tes orteils se dissolvent dans l’eau,
3e voix : Rê-êê-êêve de devenir,

1ère voix : se dissolvent dans l’eau et tes chevilles sont
2e voix : et tes poignets se dissolvent dans l’eau et
3e voix : Rê-êê-êêve Prooo-fon-dééé-ment,

1ère voix : se dissolve dans l’eau et tes mains se dissolvent
2e voix : tes chevilles se dissolvent dans l’eau et tes pieds sont
3e voix : et do-ooo-oors,

1ère voix : dans l’eau, et tes pieds se dissolvent dans l’eau,
2e voix : tes mains se dissolvent dans l’eau et tes pieds sont
3e voix : Do-ooo-oors prooo-fon-dééé-ment, et

1ère voix : et tes avant-bras se dissolvent dans l’eau et
2e voix : se dissolvent dans l’eau et tes avant-bras se dissolvent
3e voix : Rê-êê-êêve de devenir,

1ère voix : tes mollets se dissolvent dans l’eau et tes
2e voix : se dissolve dans l’eau et tes mollets se dissolvent
3e voix : Respirez prooo-fon-dééé-ment,

1ère voix : tes coudes se dissolvent dans l’eau et tes genoux
2e voix : dans l’eau et tes coudes se dissolvent dans
3e voix : et Do-ooo-oors.

Continue cette induction jusqu’à ce que tout ton corps soit détendu. Une autre voix pourra alors prendre le relais et continuer à guider la transe et plus tard réveiller les personnes. Quand les membres du coven sont réellement à l’aise lorsqu’ils travaillent ensemble, plusieurs membres pourront se partager les rôles, chacun pourra créer une partie des images.

Les rituels à Mystère, comme ceux de la Sorcellerie, suivent un modèle d’induction et de révélation. Les Mystères sont des enseignements qui ne peuvent être saisis par l’intellect seul, mais seulement par une part de l’inconscient qui n’est accessible que dans la transe. Ils peuvent être transmis par un objet -une gerbe de blé, comme dans les Mystères d’Eleusis- par une expression clef ou un symbole. Le secret lui-même peut être sans aucune signification hors contexte : ce n’est que dans la structure du rituel qu’il trouve sa puissance d’illumination.

La divination, par la chiromancie, les tarots, l’astrologie et la lecture d’oracles, sont une autre méthode pour éveiller l’inconscient. Je n’ai pas la place ici pour en parler réellement, je ne peux que dire que ces techniques de divination oeuvrent essentiellement en concentrant la conscience et engage une intensification de l’intuition et de la perception que l’on rencontre dans la transe. Aujourd’hui, ces techniques ne sont pas utilisées pour « dire la bonne aventure », mais comme méthodes d’instruction spirituelle et psychologique.

Après la transe, le processus de retour au monde et la fin du rituel commence par un partage de nourriture. Cela peut être n’importe quelle nourriture, que ce soit du jus de fruit et des croissants ou des cookies et du lait. Parfois un repas entier est partagé ; un coven peut préférer des fruits bios et du jus de pomme, ou bien du champagne et du caviar. Les goûts et les moyens des membres sont les seules limites.