À propos

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Les Portes du Sidh sont nées en 2002 de l’envie d’apprendre et de partager sur le thème de la Wicca, une tradition spirituelle et sorcière qui nous vient d’Angleterre. Le Sidh a tout d’abord pris la forme d’une mailing-list à Samhain 2002 pour rapidement devenir un site à Beltane 2003.

Aujourd’hui, le site regroupe un grand nombre de traductions d’auteurs célèbres et de textes originaux sur cette tradition et bien d’autres (le core-chamanisme, la sorcellerie contemporaine, Reclaiming, le reiki, le tantra, la chaos magick, etc.)

La diversité du contenu partagé sur le Sidh peut susciter une certaine confusion. Nous souhaitons donc préciser une chose importante. Ce n’est pas parce qu’une traduction est sur le Sidh que nous partageons totalement le point de vue de son auteur. Parfois, nous traduisons un texte parce qu’il développe quelques idées intéressantes. Mais ce même texte exprime également des idées que nous ne partageons pas.

Certains textes ont un intérêt purement historique. Ils permettent de comprendre comment la wicca s’est développée. Par exemple, les fondateurs de la wicca prenaient les théories de Margaret Murray au sérieux. Ils pensaient qu’il existait une religion sorcière propagée depuis l’antiquité. Cette croyance est aujourd’hui dépassée. Mais sans elle, la wicca n’aurait jamais vu le jour. C’est pour cela qu’il est intéressant de connaître le point de vue des fondateurs de la wicca, même lorsqu’il est démodé.

Il faut également apprendre à faire la différence entre le folklore et la réalité de la pratique. De nombreux articles sur le Sidh sont purement folkloriques. Ce contenu est stimulant pour l’imaginaire. Mais il n’est pas d’une grande efficacité pratique. C’est par exemple le cas du folklore féerique. Seul, il ne sera pas suffisant pour entretenir des relations régulières avec les fées. Pour cela, le voyage au tambour (par exemple) est plus efficace. Mais le folklore féerique enrichira votre imaginaire.

Le Sidh vous propose de l’information brute. C’est à vous de forger votre point de vue et de faire le tri entre pratiques, folklore, superstitions, croyances désuètes…

Merci à tous les sorciers et sorcières passionnés qui ont participé au Sidh et qui y participent encore ponctuellement.

Il vous est possible de suivre les mises à jour du site sur notre page Facebook.

44 commentaires

  1. Je souhaite vous remercier et vous féliciter pour votre site internet. Les informations contenues sont intéressantes et inspirantes. Votre travail est une aide précieuse pour recueillir du contenu de qualité. Je vous remercie grandement.

  2. Bonjour Lune,
    je pratique la Wicca depuis a peine deux ans, je parcours souvent le net a la recherche d’information afin de progresser. Ton site est très intéressant et m’a beaucoup apporté.
    Je tenais donc a te remercier pour ton travail et ce partage.

  3. Bonjour, je ne sais pas si c’est normal ou si vous êtes au courant, mais c’est normal que je retrouve vos textes sur la page Cinderella’s Secrets ? Il n’y a pas de référence vers votre site, alors je me demandais si c’était une nouvelle page. Merci

  4. Bonjour,
    Je voulais vous informer de la réedition du livre de Starhawk, rêver l’obscur ainsi que de l’édition d’un livre américain de 1971 Sorcières, sages-femmes et infirmières aux éditions Cambourakis dans une nouvelle collection qui s’appelle Sorcières. Par ailleurs votre site semble être une mine sur l’histoire de la Wicca, je suis heureuse de le découvrir.

  5. Bonjour,
    Merci pour ce site qui m’apporte beaucoup.
    Pouvez-vous me dire s’il est indispensable qu’un sorcier ou une sorcière me délègue une partie de ses pouvoirs pour que je devienne une sorcière. Si étudiez, suffit (mais j’aimerais trouver un coven et je ne sais pas où m’adresser, il y a tant de sites arnaqueurs.
    Connaissez-vous la wicca-luciférienne ? Cette personne (une femme) demande 99 euros avant de vous permettre de savoir qui elle est etc… J’ai trouvé ses coordonnées en cherchant. Par mel, elle m’a envoyée promener…
    Merci. A vous lire.
    R

    1. L’une des Anciennes Lois de La Wicca traditionnelle interdit formellement le commerce de l’Art. Si vous pouvez trouver un coven pour vous accueillir, c’est très bien mais si vous n’en trouvez pas, apprenez tout seul et surtout pratiquez, pratiquez, pratiquez. Et si vous rencontrez des difficultés, demandez l’aide des Dieux, ils vous répondront toujours 😉

  6. Bonjour, une question.
    Ici vous dites « Inanna et l’arbre-huluppu est le tout premier texte qui parle de Lilith. Il serait sans doute plus juste de dire : le premier texte connu, parvenu jusqu’à nous. Il est tiré de la XIIème tablette (prologue) de l’épopée de Gilgamesh et il daterait de 600 avant JC. »
    Hors dans cette traduction : http://rocbo.lautre.net/gilgamesh/12.html – L’Épopée de Gilgamesh, Tablette XII : Autre version de la mort d’Enkidu sur le site Rocbo, je ne vois rien qui fasse allusion à Lilith. Pourriez-vous m’expliquer ? Merci

    1. Différents fragments ont permis de reconstituer l’épopée de Gilgamesh. Le texte ici vient d’un fragment datant de -600, alors que la tablette XII dont vous citez la traduction date, si je ne me trompe, du XIIIème siècle avant JC.

      « Née en Mésopotamie, l’épopée de Gilgamesh est la première œuvre littéraire qui nous soit parvenue. Elle a été patiemment reconstituée à partir de tablettes en argile et de nombreux fragments rédigés en écriture cunéiforme, une des premières formes d’écriture apparue vers 3000 av. J.-C. Elles ont été gravées à différentes époques, sur une période qui va d’environ 2300 av. J.-C. à environ 1200 av. J.-C., et en plusieurs langues (sumérien, akkadien, hittite, hourite). Elles ont été collectées lors de nombreuses fouilles archéologiques menées à partir du XIXème siècle dans tout le Moyen-Orient. Leur dispersion dans l’espace et le temps témoigne de l’importance et de la popularité de cette épopée, qui inaugure une longue tradition littéraire. Ces tablettes sont conservées dans différents musées (comme le British Museum, le musée iraquien de Bagdad, le musée de Berlin) et universités (comme celles de Philadelphie et de Yale). L’épopée comptait environ 3000 vers, dont environ 2000 nous sont parvenus. Il en existe plusieurs versions, dont la version ancienne dite « babylonienne » et la version plus récente dite « ninivite » parce que retrouvée à Ninive dans la « bibliothèque d’Assurbanipal » elles se répartissent sur 11 tablettes (auxquelles s’est ajoutée ultérieurement une douzième), qui présentent une trame assez cohérente des différents épisodes de la légende de Gilgamesh. Nombreux sont les scribes qui ont contribué à mettre par écrit ces récits légendaires qui s’étaient longtemps transmis par voie orale auparavant. Nous ne possédons que le nom de l’un d’entre eux : Sînleqe’unnennî, qui apparaît dans une sorte de catalogue bibliographique daté d’environ 1300 av. J.-C. » source : http://lettres.ac-aix-marseille.fr/college/lectecr/Gilgamesh.pdf

  7. Bonjour,
    Dans l’envie de me créer un talisman végétal (ce qui semble me correspondre le mieux), je suis tombée sur votre site.
    J’avoue ne pas y connaître grand chose à la magie et à la sorcellerie mais je m’y intéresse de plus en plus. J’ai lu votre article sur les talismans végétaux mais il me manque beaucoup d’informations comme: comment faire ou trouver un pentacle, comment « soulever les énergies », entrer en méditation… Je suis vraiment novice. Et pour ma part je souhaite pratiquer seule, au moins dans un premier temps. Merci d’avance pour vos précieux conseils.

  8. Bonjour Lune,
    Je viens toout juste de decouvrir ce site qui semble etre fait pour mon avancement comme sorcier.

    Je suis toujours a la recherche de sites et de conseils afin de progresser.
    J’ai decouvert la magie tard(65ans) mais je resterai sorcier jusqu’a la fin de ma vie.

    Merci pour vos informations riches en trouvailles.

    Neo Tigris

  9. C’est vraiment super ce que vous faites sur ce site Lune et il y a de très beaux texte et je tiens à vous remercier toutes et tous pour ce que vous pouvez nous apporter avec tout ça.
    Je me sert beaucoup de vos textes qui sont super bien rédigés.
    Continuez car il ya de plus en plus d’enrichissement dans tout ces merveilleux textes

  10. Bonjour

    Ton site est génial ! Bravo !

    Je pratique la wicca depuis 5 ans et c’est toujours un plaisir de communiquer avec les adorables esprits et les grands dieux

    Bisous, que les dieux te guident

  11. Bonjour 🙂 ,
    Une connaissance m’a demandée de lui dessiner son tatouage qu’elle aura sur le bras. Et je cherche a inclure une plante/herbes, dans ma composition graphique, qui favorise la créativité, les arts (elle est photographe et a étudié le cinéma). Est-ce que se serai possible pour vous de m’aider dans cette recherche ? Je tiens à ce que ce tattoo soit très personnel et bénéfique pour elle. Merci d’avance ! 🙂

  12. Merci à vous de tenir le flambeau (pour ne pas dire l’Athamé 🙂 depuis de si longues années.
    Merci pou cette référence autant historique que spirituelle, de nos croyances préférées.

  13. Merci beaucoup pour vos précieuses Traductions ! J’ai adoré les articles sur la théologie Wiccane , des années que je cherchais ce genre de texte théologique… Et miracle , il s’accord parfaitement avec ma pensée sur le Divin. 🙂

    Bonne continuation et merci encore !
    Blessed Be )o(

  14. Bonjour Lune ,

    Je suis maman de 2 garçons qui sont encore jeune pour le moment , mais comme ca grandi vite et que chez les garçons la voix mue pour laisser place aux jeunes hommes , je souhaiterais faire plus tard un rituel de passage pour mes garçons .
    Un rituel de passage du petit garçon à celui de jeune homme .
    Pour cela j’aurais besoin d’un coup de main car je n’ai rien trouver pour le moment concernant ce genre de passage .
    Auriez vous des idées de rituesl , cadeaux , messages , poèmes , etc… Pour pouvoir les accompagnés à ce moment là ?

    D’ avance merci pour votre réponses .
    Par ailleurs le site est vraiment une source d’inspiration , merci pour garder ce site ouvert .

    ~ Bien à vous ~

    Magalie B.

      1. Merci Lune !!

        J’adore !! C’est un supère bon début !!
        Cela me donne une base pour plus tard .

        S’il y a d’autres idées/ ou bien des expériences vécu je suis preneuse .

        ~ Bien à vous ~

        ¤ Magalie B . ¤

  15. Bonjour,
    Je me permets de vous contacter concernant votre article sur la kundalini et ses symptômes.
    J’ai beaucoup des symptômes que vous indiquez, essentiellement physiques et cela commence à me faire très peur. On m’a parlé de lyme, de spasmophilie, que c’est sûrement le stress. J’ai de très nombreuses fois par jour des fourmillements dans les membres, énormes pressions et maux de tête, oppression dans la poitrine, courant électriques dans le corps comme des frissons intérieurs, des chaleurs intenses, un état de mal être sans causes extérieures, des vibrations bizarres au niveau du coccyx et le soir quand je me couche ça s’accentue et j’ai l’impression d’une ambiance glauque un peu maléfique… j’ai peur de devenir folle!
    J’ai eu une ouverture de cœur il y’a trois ans où j’ai découvert l’amour et la compassion, c’était magique et ça a duré quelques mois. Mais depuis j’ai l’impression d’être en enfer et je n’ai plus aucun signes positifs, je ne peux même plus méditer… il y’a beaucoup de colère.
    Désolée pour ce long commentaire, qu’en pensez-vous ? Merci beaucoup

  16. Bonjour Lune, et très enchantée de faire votre connaissance.
    Je me suis ouverte à l’Art depuis peu et étant à la recherche de réponses à mes questions, votre site m’aide tellement dans mon travail de renouveau. Mais je suis en hésitation par rapport à un symbole que je trouve sur d’autres sites mais pas le votre, un sigil, la roue d’Hécate, est-il faux ou est-il lié à une autre pratique?
    Encore un grand merci pour votre site, c’est une merveille j’y ai tellement appris de choses!
    Ambre

    1. Bonjour Ambre, enchantée également. Alors à propos de la roue d’Hécate ou Strophalos, j’ai longtemps cru qu’il s’agissait d’un symbole récent. Je l’ai découverte pour la première fois dans un livre de Doreen Valiente et sans explications particulières. A l’époque, on ne trouvait pas plus d’explications sur le net.

      En faisant de nouvelles recherches, j’ai découvert que ce motif est apparemment ancien. En fouillant un peu, je suis tombée sur un article qui montre ceci :

      http://www.le-sidh.org/wicca/wp-content/uploads/2019/01/Hekate_05_large-300x206.jpg

      Ce fragment ferait partie d’une collection du musée archéologique d’Argos.

      Alors, je ne crois que ce motif soit historiquement lié à Hécate. Il s’agit probablement d’une association récente et qui découlerait d’un passage des Oracles Chaldaïques, où il est question d’emblème d’Hécate (serpent/labyrinthe qui entoure une spirale. Il faudrait retrouver le passage en question.

      J’essaierai de mieux me documenter et peut-être écrire un article sur le sujet.

      Ceci dit, moderne ou pas, si le symbole a du sens pour toi, qu’il te parle, c’est qu’il a un pouvoir agissant sur toi, ton subconscient… Et dans ce cas, pourquoi se priver de son pouvoir pendant tes pratiques magiques et spirituelles ?

      En espérant avoir un peu répondu à ta question.

  17. Un site très bien fait, instruit et agréable, sur lequel je reviendrai avec plaisir.
    A propos de l’article sur la Datura, puis-je me permettre de vous faire part des informations avérées suivantes concernant les soins à apporter aux consommateurs peu éclairés, et de développer un peu ?
    Un parent inquiet, un ami, un cousin qui appelle en panique car quelqu’un qu’ils connaissent a avalé beaucoup de graines de datura, ou une infusion de la plante ou de ses fleurs.

    Quelque part dans leur histoire il y a l’existence d’un livre douteux sur les plantes psychédéliques légales avec lequel un petit blanc suffisamment crédule recherche un enseignement d’après les écrits d’arnaqueurs profiteurs comme Carlos Castaneda.

    Ces appelants aimeraient bien garder cet enfant ou jeune adulte hors de l’hôpital. Toutefois, les responsables de l’adolescent (c’est souvent un adolescent qui ingère des graines de datura), si ce n’est l’appelant, ne peuvent gérer l’agitation sauvage, souvent violente et les hallucinations totalement délirantes du jeune.

    L’adolescent est souvent rouge écarlate, avec la gorge la bouche, les yeux secs et le cœur battant de façon irrégulière.

    Ça peut durer des jours.

    Ils ne veulent pas que la victime empoisonnée soit hospitalisée et entravée. Ils aimeraient éviter le surplus de médicaments psychoactifs que va administrer l’hôpital.
    Parfois ils expriment la crainte que plus de drogues psychoactives pourraient faire perdre à l’enfant les derniers lambeaux de cohérence et de personnalité qui lui reste.
    Certains sont inquiets que le jeune puisse perdre les fragments d’une supposée sagesse spirituelle obtenue avec « une plante spéciale puissante ».

    Ils veulent des conseils sur la façon d’aider ceux qu’ils aiment.

    L’antidote de choix est le salicylate de physostigmine, nom commercial Antilrium. Ça fonctionne rapidement. Début des effets quand administré sous perfusion en 3 à 8 minutes. Ce doit être utilisé avec attention, doucement et avec encore plus de précautions pour les personnes souffrant d’asthme.

    La Physostigmine, abaisse rapidement la confusion mentale, les hallucinations, et les effets physiques de l’empoisonnement au datura. La Physostigmine a moins d’effets secondaires et de complications que les benzodiazépines ou phénothiazines.
    Les victimes d’empoisonnement aux daturas traités à la physostigmine font des séjours hospitaliers moins longs que ceux traités avec des benzodiazépines ou phénothiazines. Demandez physostigmine. Si le docteur refuse de donner de la physostigmine dans un cas d’empoisonnement sévère, demandez-luid’expliquer pourquoi il ne veut pas. Et demandez-lui de faire sa réponse par écrit.

    Les Benzodiazépines (comme le Valium) sont souvent un mauvais second choix. Ils fonctionnent bien moins bien que la physostigmine. Les dosages de Benzodiazépine sont très élevés, et troublent généralement encore plus la conscience du client, le mettant sous sédation pour longtemps. Les benzodiazépines ne permettent que peu ou pas de soulagement aux désordres somatiques causés par les graines de Datura. Ils ne diminueront pas l’angoisse mentale, mais calmeront et endormiront la victime d’empoisonnement, la mettant hors de danger d’automutilation.

    Le tranquillisant phénothiazine ne devrait jamais être utilisé pour les empoisonnements au datura. Il est malheureusement souvent utilisé, c’est le premier choix du docteur mal informé. L’halopéridol (nom commercial Haldol) et chlorpromazine (nom commercial Thorazine) sont des sédatifs antipsychotiques utilisés pour mettre les personnes agitées sous sédation.
    Ils endorment le patient, mais ils décuplent la détresse mentale des patients et aggravent souvent les symptômes physiques. Les deux brouillent fortement l’esprit et font effectivement perdre au patient toute compréhension de ce qui s’est passé. Ils aggravent souvent l’intoxication aux graines de de datura en ajoutant à l’empoisonnement anti cholérétique leur propre action anti cholérétique. Agitation aggravée, bouche encore plus sèche et une vision encore plus trouble en sont le résultat.
    Les tranquillisantes phénothiazines ne sont rien de moins que des camisoles chimiques.
    Demandez de la physostigmine.

  18. Bonjour,
    J’ai une montée de Kundalini ça fait maintenant 5 ou 6 ans….
    Je suis passé par énormément de phase psychique et mentale… Aux portes de la folie… Je sais aujourd’hui ce que j’ai et j’apprends encore tous les jours à le manier ou le maitriser. Je suis connecté 24 sur 24 et peux partir en trans à n’importe quel moment tout en restant connecté à notre « réel »…
    Aimerais rencontrer des personnes autour de cela… Les ondes et sensations sont extrêmement fortes… Un bonheur mais un mystère également à savoir ce que je dois faire avec cela…. Je commence des petites guérisons (en dehors de l’auto-guérisons qui agit touts les jours sur mon corps)
    Je gravite et me retrouve dans toutes les positions de yogis tes sans en avoir nulle conaissances et sans aucun effort… Tel en apesanteur….
    Depuis cette semaine je pars en mouvement de « samouraï » ou un semblant de cet art martial. Je remarque également que je magne le bâton et que celui ci prend un mouvement automatique également. J’ai parfois l’impression dêtre dieu ou le revenant…. Pas évident que la confusion qui se créée dans la tête terrestre vis à vis de cette nouvelle tête astrale….
    Bref ouvert aux échanges et à partager mes expériences extraordinaire pour ma part…
    Le langage sort aussi…une autre langue très méditative…
    A bientôt
    EH

  19. Bonjour Lune,

    Tout d’abord merci pour votre site sur lequel je viens régulièrement pour trouver l’inspiration, repenser mes convictions, et découvrir de nouvelles choses sur la wicca et la sorcellerie.

    J’ai une question au sujet du sortilège des 5 bougies posté récemment. Dans ce sort il est conseillé de regarder les bougies dans « l’ordre » mais rien n’est précisé sur la disposition des bougies.
    Sont-elles placées en cercle, auquel cas, faut-il les regarder dans le sens des aiguilles d’une montre ou son contraire en fonction du but recherché? Ou sont-elles disposées de façon à former un pentagramme? Et faut-il alors passer de l’une à l’autre en suivant le schéma « pentagramme d’invocation » ou « pentagramme de bannissement », là encore en fonction de ce qu’on désire?

    Peut-être qu’il n’y avait pas plus de précisions dans le livre de Lois Bourne, avez-vous des suggestions?

    Merci d’avance pour votre réponse et pour le travail effectué ici.

    1. Hello Magnus,
      En effet, le livre ne donne pas d’autre indication « qu’en suivant l’ordre de disposition ». Donc peu importe si tu les places en ligne, en cercle ou en étoile, du moment que tu ne sautes pas d’une bougie à l’autre de manière aléatoire. Essaie ce qui est le plus facile ou ce qui te parle le plus !
      Bonne journée 🙂

  20. Bonjour,

    Je n’ai pas lu tous les commentaires (je prendrai le temps sous peu) et peut-être quelqu’un a-t-il déjà soulevé ce que je vais dire ici. Si c’est le cas veuillez m’en excuser.
    Vous parlez d’un point de vue démodé et dépassé quant à l’existence d’une religion dédiée à une ou plusieurs déesses chez les peuples premiers, une spiritualité matriarcale somme toutes.
    Ce point de vue est certes non reconnu par la communauté scientifique et pourtant, des recherches archéologiques ont montré qu’il était possible que ce passé ait existé. Par exemple, lire l’article « Merveilleuses Mères Veilleuses » dans le magazine Orbs, dans son édition sur le thème du féminin.
    Si on cherche profondément et consciencieusement du côté des recherches archéo, anthropo et historique, l’on trouvera que la seule chose certaine, c’est que l’Histoire de l’art et l’Histoire ont été écrites par des hommes, pour des hommes.
    D’anciens cultes matriarcaux sont totalement imaginables au vu de découvertes plus ou moins récentes. Peu mises sur le devant de la scène, c’est certain!
    Je suis étonnée de ce jugement un peu rapide sur ce qui est la racine principale de ce qui vous présentez ici, à savoir la science wicca.

    Je vous encourage toutes et tous à rester ouvert, aux aguets, de ce qui peut corroborer mon post car à l’heure de la parité, du féminisme et de Me Too, il est plus que jamais l’opportunité de grandir nos connaissances pour un monde colorés à l’extrême et à la vérité

    Des sourires à chacune, chacun de vous qui me lira : )

  21. Bonjour
    Ce petit mot pour vous remercier d’offrir au profane (mais néanmoins assez curieux et ouvert d’esprit ) que je suis (provisoirement?) une porte d’entrée sur le monde de la magie.
    J’ai lut votre cours sur l’intégration de la magie au quotidien, et j’ai décidé de m’y coller mais avec une interrogation : comment savoir, sentir les flux d’énergie? Vais-je avoir les poils qui vont se dresser un peu partout, faire des sauts de carpe ou jeter des éclairs par les doigts comme le premier Gandalf venu?
    En fait ce que j’ai ressentit en recitant mentalement les phrases pour la bénédiction des mains et la plénitude du potentiel énergétique se sont des picotements et des fourmillements, d’abord dans les paumes puis un peu partout des pieds à la tête, d’intensité variable, et accessoirement un début de crampe à la jambe gauche… Et aussi de temps en temps l’obligation de faire une courte pause car je commençais à saponner avec mes pensées…
    Alors je me demande si ces sensations sont des manifestation de l’énergie car c’est difficile de savoir si on a trouver lorsqu’on ne sait pas trop comment se présente ce que l’on cherche.
    Et, question subsidiaire, est ce qu’on peut se servir de l’énergie que l’on génère pour aider et soulager une autre personne?
    Sur ce je vous souhaite une bonne soirée et peut être à bientôt.

Répondre à Magnus Bane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *