Origine du mot wicca

Pour aller plus loin : visitez notre page de téléchargements

Par Artus (2008)

On peut lire beaucoup de choses sur l’origine du mot wicca. Le plus souvent, il s’agit d’informations douteuses et imprécises, sans références bibliographiques, utilisées pour étoffer un mythe fondateur. Il existe pourtant de nombreuses références dans des livres du XIX°s, donc inutile d’en rester à des suppositions.

Voici un extrait du chapitre XIV du livre « The History of the Anglo-Saxons » de Sharon Turner (1807) :

Leurs prétendants à la sorcellerie étaient appelés wicca, scin-laeca, galdor-craeftig, wiglear, et morthwyrtha.

Encore un autre extrait du livre « A Compendious Anglo-Saxon and English Dictionary » de Joseph Bosworth (1848) :

Wicca : n.m., un sorcier, un diseur de bonne aventure, un magicien.
Wicca-raed : n.m., entretien avec un sorcier, incantation, divination.
Wicce : n.f., une sorcière.
Wicce-craeft : n.f., sorcellerie, incantation.
To wiccian : v., utiliser la sorcellerie, envoûter, duper.
Wiccung : n.f., un envoûtement, un enchantement
Wiccung-craeft wiccung-dom : n.m., l’art de l’envoûtement, sorcellerie, magie.

On se rend compte que le mot wicca fait référence à une personne et non à une tradition ou une pratique, il s’agit du masculin de wicce. Gerald Gardner sous-entend également dans « Witchcraft Today » que le terme « wica » est utilisé pour désigner une personne. Ce qui est étonnant, c’est qu’il orthographie wicca avec un seul c. En effet « wic » signifie faible, et « to wician », être faible, mollir, pourrir (toujours selon « A Compendious Anglo-Saxon and English Dictionary »).