Accueil / Sabbats / Sabbats et Roue de l’Année

Sabbats et Roue de l’Année

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Sabbats et Roue de l’Année. Par Astralaya et Taniquetil, avec la contribution de Selena Fox de Circle Sanctuary. Traduction & adaptation Lune.

[A finir de traduire/recoriger]

From ancient times when pagans were hunter-gatherers and through a long period of agrarian development, mankind observed the cycles of the Sun throughout the year, the Lunar phases during the month and observed the effects of these cycles on all living things. Back then man was very much in tune with nature–his very survival dependant on such observances. He reaped, sowed, hunted and husbanded by these cycles. His attunement and respect for these cycles not only resulted in his survival but led to a very immanent connection with the Divine that modern man is only beginning to recover in this new millennium. There are eight Sabbats, or sacred festival celebrations, in the spiritual calendar, known as « The Wheel of the Year. » These consist of the Solstices and Equinoxes (the Minor Sabbats) and the midpoints between, which are also known as the Cross Quarters and as the Celtic Fire Festivals (the Major Sabbats). The Sabbats occur approximately forty days apart and are a system of promises and polarities. Each minor Sabbat is the promise of the Greater Sabbat and there are essentially four polarities, two promises, three seasons of birth and three seasons of death (or rebirth into the otherworld). The Wheel reflects the Wicca view of time and machinations of the universe and one could begin the annual journey on the Wheel at any point.

  • Imbolc: The Divine spark from the otherworld impregnates this world
  • Ostara (vernal equinox): pregnancy of the Goddess confirmed, promise of birth of the God into this world
  • Beltane: actual birth of the God into this world
  • Litha (summer solstice): God commits himself to the Land (promises the Goddess, his wife to sacrifice himself so her children may be reborn)
  • Lughnassadh: God sacrificed, physical death in this world-the divine spark enters the otherworld
  • Mabon (autumnal equinox): « ghost of the dead God » seeks to take the Goddess to the other world, has to be shown the way
  • Samhain: God has finally made it to the otherworld
  • Yule (winter solstice): promise and commitment by the Goddess that the God of the other world will impregnate her so a new God of this world will be born to rule the harvest and rebirth of man and beasts

This cycle contains three birth stages; Imbolc-Osatra-Beltane and three death stages; Lughnasadh-Mabon-Samhain. There are Four promises or commitments (the minor Sabbats). The two « main » commitments, true renewals of the Divine covenants are Litha (by the God) and Yule (by the Goddess). Whereas the God dies at Lughnasadh, His « spirit » still roams this world at Mabon, and it is only from Samhain on that He is truly « gone » and absent from this world. This total absence lasts until Imbolc. This period between Samhain and Imbolc is the « dark » period when the Lord of Misrule leads a « caretaker » government in some traditions. Each Sabbat is a « transition » on the Solar Wheel, and each « transition » can be seen as a « death-and-rebirth ». At Yule, the northern hemisphere starts « climbing » again and at Litha it begins once again the descent. So Yule can be seen as the « birth » of the « waxing » sun and beginning of the « rule » of the Oak or summer King and Litha as the « birth » of the « waning » sun and beginning of the « rule » of the Holly or winter King.

Because of secular calendar reconfigurations in recent centuries, dates of the Cross Quarter festivals may vary by several days. Some groups prefer to celebrate on what has become the traditional date across most Wiccan traditions; others try to celebrate at the actual midpoint between each Solstice and Equinox as was done in ancient times.

  • Samhain

C’est le Sabbat de Mort et de repos. La récolte finale a été faite. Le pays et les créatures se préparent pour le sommeil de l’hiver. Le Dieu, Seigneur de la Chasse Sauvage, est revenu de la Mort à Mabon pour réclamer la Déesse en tant que Reine de l’Autremonde, il escorte à présent la Déesse dans le monde souterrain afin de régner sur le pays de l’été. Pendant une courte période, le voile entre ce monde et l’autre monde devient fin et nous pouvons rendre visite à nos ancêtres et apprendre d’eux. Le Sombre Seigneur, l’initiateur a accompli sa quête héroïque et règne sur le pays du repos – commande magique – pour être Silencieux. Là, le Sombre Seigneur entre alors dans la phase de l’homme magicien. Ici, il enseigne les Mystères à la Déesse. A la fin de cette phase, il devient le Vieux Dragon, le suprême magicien destiné à la conscience collective –commande magique- pour Enseigner ; également appelé : Halloween, la Toussaint, Jours de tous les Saints et de toutes les Ames et jour des Morts.

    • dates: 31 Octobre, début Novembre
    • couleurs: noir, orange, et indigo
    • outils spéciaux : bougies votives, miroir magique, chaudron, citrouilles et outils spéciaux pour la divination
    • theme : mort & transformation; Nouvelle Année Wiccan
    • ritual focus: honorer les Ancêtres, libérer l’ancien, prévoir l’avenir, comprendre la mort et la renaissance.
    • Coutumes : jack o’ lanternes, une assiette pour les esprits, autel des Ancêtres, divination, et costumes
  • Solstice d’Hiver (Yule)

C’est à Yule que nous renouvelons notre engagement envers la Déesse (engagement entre la Déesse et les Wiccans comme Ses « enfants cachés » et entre la Déesse et la Nature au sens le plus large). La Déesse tombe enceinte du Dieu l’Autremonde (à Imbolc) de Son propre gré, afin de ramener une nouvelle vie en ce monde (à Beltane). Dans la nature, nous voyons pendant les fêtes Yule comment la vie se replie dans les profondeurs souterraines. Arrière-plan cosmique : Hiver (Saturne en Capricorne ; élément – Terre).

    • Egalement appelé: Yule, Jul, Saturnalia, Noël, nouvelle année solaire/laïque
    • Dates : autour du 21 décembre
    • Couleurs : rouge, vert et blanc.
    • Outils spéciaux : gui, guirlande, lumières, cadeaux, houx, bûche de Yule et arbre de Yule.
    • Thème : régénération & renouveau
    • ritual focus: renouveau personnel, paix dans le monde, honorer famille et amis
  • Chandeleur (Imbolc)

IMBOLC : (siginifie “dans le ventre”) C’est le sabbat de « l’animation » (ndlt : le terme employé ici, quickening, signifie : premier mouvement d’un foetus dans l’utérus ressenti par la mère peu de temps avant d’atteindre le milieu de la période de gestation) de la Terre. La graine se développe dans le sol, fertile et prête à sortir. La Déesse a accompli sa promesse de tomber enceinte du Dieu. Le Vieux Dragon, le Vieux Dieu (ou le philosophe dans le mythe de Diane et Lucifer) a libéré la déesse du Monde-Souterrain pour aller apporter la renaissance et la fertilité au monde. L’Ancien Dieu accède à la Divinité et prend place dans la conscience collective – maîtrise magique : Enseigner – tandis qe le nouvel Enfant Soleil, l’enfant de promesse grandit à l’intérieur de la Déesse, destiné à être l’amant de la Déesse et le Père du Soleil. La phase adulte (ndlt : homme dans le texte) de l’Enfant/Amant – Maîtrise Magique : Savoir. Arrière-plan cosmique : Uranus en Verseau ; élément : Air.

    • également appelée : Imbolc, Oimelc, Jour de Brigid ; fusionnée avec Lupercalia/La Saint-Valentin
    • dates: 2 février, début février
    • couleurs : blanc et rouge
    • matériel particulier : chandelles, graines, roue de Brigid, et lait
    • thème: conception, initiation, et inspiration
    • ritual focus : inspiration créatrice, purification, initiation, travail de bougie, bénédictions de maison et temple
    • coutumes : éclairage aux bougies, recherche des augures du Printemps, nettoyage de la maison, accueil de Brigid
  • Équinoxe de Printemps (Ostara)

OSTARA : Comme Yule était la promesse de la fécondation d’Imbolc, Ostara est la promesse de la nouvelle explosion de vie à Beltaine. A Ostara, les Œufs de Pâques du folklore soulignent l’aspect de la fertilité. Si en Europe occidentale, à cette période de l’année, le printemps est plus un concept qu’une réalité, nous sentons que tout ce qui sera bientôt en fleur une fois de plus n’est plus très loin, l’air est rempli de promesses. Dans le cas d’une grossesse humaine, ce serait le moment où la mère peut sentir le bébé donner des coups dans son ventre. Arrière-Plan Cosmique : Printemps (Mars en Bélier ; élément : Feu).

    • également appelée : Ostara ou Oestre, Pâcques, la Saint Patrick
    • dates: aux environs du 21 mars
    • couleurs: vert et jaune
    • matériel particulier : œufs, panier et habits verts
    • thème : naissance, germination ou verdoiement
    • ritual focus: percée, nouvelle pousse, nouveaux projets ou bénédiction des graines
    • coutumes : porter du vert, jeux des œufs, nouveaux habits, et paniers d’œufs.
  • BeltaneThis is the Sabbat of rebirth. The God is physically born into this world, grows up quickly and becomes the lover of The Young Goddess — the Green Man of fertility. The season of Love and fertility for humans and earthly things, the seed is sprouting forth from the earth and life is returning to the land. The fertility of the God And Goddess is that of new ideas and undertakings and waxing of the machinations of the universe. The shape-shifter Goddess, who was the partner of the Old God in the otherworld , will be the young maiden lover of the new God, her son who rescues her. In doing so the young God vanquishes the Old God who proceeds into the collective unconscious driving change and giving energy to the universe. The Young God rules over the animals and the forest making plants and animals fertile, and He Sheppards the newborn creatures. This is not an appropriate time for handfastings of mortals, as theirs would be overshadowed by the power of the love of the Gods as The Oak King is in his prime. He enters The « Warrior » phase of man-Magical command — To Will. Cosmic background: Venus in Taurus; element — Earthalso called: May Eve, May Day, Walpurgis Night
    dates: around May 1
    colors: rainbow spectrum, blue, green, pastels, or all colors
    special tools: Maypole & ribbons, flower crowns, fires, bowers, and fields
    theme: youthful play, exuberance, and pleasure
    ritual focus: love, romance, fertility, garden and crop blessings, or creativity endeavors
    customs: dancing Maypole, jumping fire, mating, flower baskets, and flower crownsLitha (Summer Solstice)Litha, just like its opposite, Yule, is a time of renewal of the Divine covenant. This time is especially the celebration of the commitment between the two lovers, the Goddess of the Land and the Young God. The Lovemaking of Beltane takes a more serious tone as the God has to commit himself to the Goddess. He has to marry her and through Her he is also wed to the Land and Her children. He has to assume responsibility for the fertility of the land, which will inevitably lead to His sacrifice of Lughnasadh. Litha is the most appropriate time for handfastings. Cosmic background: Summer (Luna in Cancer; element — Water)also called: Midsummer, Litha, St. John’s Day
    dates: around June 21
    colors: yellow, gold, or rainbow colors
    special tools: bonfires, Sun wheel, and Earth circles of stone
    theme: partnership
    ritual focus: community, career, relationships, Nature Spirit communion, and planetary wellness
    customs: bonfires, processions, all night vigils, singing, feasting, or celebrating with others
  • Lughnassadh

À Mabon, bien que « le corps » du Dieu soit mort à Lughnasadh, son « esprit » erre toujours sur la terre. Dans certaines traditions, il cherche à prendre la Déesse, sous son aspect de la Crone (la Vieille), et à l’amener dans l’Autremonde avec lui. Nous devons renvoyer cet « esprit » sur sa voie, afin qu’il puisse renaître à Samhain dans l’Autremonde. Nous devons le bannir afin de garantir son retour à temps dans l’Autremonde. Mabon, le « sabbat mineur » apporte à nouveau la promesse du prochain « sabbat majeur », de la même manière qu’il est la mémoire du précédent. C’est à Samhain que le Dieu, dont le souvenir s’attarde toujours à la fin de l’été, à Mabon, s’éloignera définitivement de ce monde.

Notez que le Dieu sacrificiel (commun à presque toutes les religions connues) meurt en trois phases comme dans de nombreux mythes (des mythes africains, celtiques et la triple mort dans « la voie de Merlin »). C’est la mort physique (Lughnasadh), l’esprit errant (Mabon) et finalement disparaît de ce monde à Samhain.

Contexte cosmique : Automne (Vénus en balance ; élément – Lumière)

  • Aussi appelé : Michaelmas
  • Date : Autour du 21 septembre
  • Couleurs : orange, rouge, brun, pourpre et bleu
  • Outils spéciaux : corne d’abondance, grain (maïs), ou récolte moissonnée
  • Thème : reconnaissance et moisson
  • Focus du rituel : Action de grâces, moisson et introspection
  • Coutumes : offrandes à la terre, se préparer au temps froid et rentrer les récoltes.

This series of articles was adapted from Spiritual Philosophy and Practice of Wicca in the US Military, by Dr. David L. Oringderff (Taniquetil) and Lt.Col. Ronald M. Schaefer, USAF (Astralaya), with contributions to this section by Selena Fox. This booklet is available free of charge in a zipped pdf format downloadable from the link above.


  • Sabbats et Roue de l’Année