Le Datura, qu’est-ce que c’est ?

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

Par un anonyme, © 1999 Recreational Drug Information, traduction Lune

Le Datura est un membre de la famille des pommes de terre ou solanacées qui inclut des plantes telles que la Belladone et la Mandragore.

Ses autres noms communs sont la pomme épineuse, stramoine commune, datura officinal, pomme épineuse, pomme du diable, chasse-taupe, herbe à la taupe, endormie, herbe aux sorciers, herbe au diable, herbe des magiciens.

Le Datura est originaire d’Inde, il a été importé en Europe et ensuite dans les parties tempérées du nord de l’Amérique. Le nom de Jimsonweed (autre nom anglais du Datura) est une corruption de Jamestown weed (ndlt : weed signifie herbe, mauvaise herbe, drogue), d’après le nom de la ville de Virginie qui vraisemblablement est la première a l’avoir importée d’Angleterre aux USA.

Certaines espèces sont annuelles, d’autres, particulièrement les espèces cultivées, sont caduques. Peu importe ; toutes sont grandes, aux feuilles dentées irrégulièrement et les fleurs ont une forme d’entonnoir, pourpres ou blanches qui forment le fruit épineux.

Les espèces du Genre Datura, connues sous le nom de Trompette des Anges (ndlt : Brugmansia sanguinea, ou Datura écarlate), ont une apparence légèrement différente, mais sont tout aussi vénéneuses.

La plante est une annuelle, qui pousse jusqu’à 1 m 50 de hauteur. À maturité, la plante libère de petites graines noires des capsules épineuses. Les fleurs ont une forme de trompette, soit blanche, soit pourpre. Alors que toutes les parties de la plante sont toxiques, les graines, et les feuilles contiennent le niveau le plus élevé d’alcaloïdes.

Les principales substances psycho actives du Datura sont les alcaloïdes atropine et scopolamine (que l’on trouve également dans la Belladone).

L’atropine a été employée dans le traitement contre la maladie de Parkinson, l’ulcère de l’estomac, la diarrhée et l’asthme bronchique.

Elle est également utilisée pour traiter l’empoisonnement par gaz neurotoxique. La scopolamine est disponible sur prescription principalement pour traiter le mal des transports.

La scopolamine a également été utilisée pour couper l’héroïne. Durant une période de 24 heures, en décembre 1995, au moins 60 consommateurs d’héroïne à Newark, dans le New Jersey, sont décédés après utilisation d’héroïne corrompue avec de la scopolamine.

Le Datura est communément consommé en tisane à plusieurs composants. Les graines, les feuilles et le nectar de la fleur peuvent être mangés ou fumés. Les défonces expérimentées par les utilisateurs sont le délire, illusions, hallucinations, désorientation et les discours incohérents.

Souvent, les utilisateurs ne se souviennent pas de l’expérience.

L’ancienne médecine par les plantes préconisait l’usage interne du Datura pour traiter la folie, l’épilepsie et la mélancolie. En usage externe, il était la base des onguents contre les brûlures et les rhumatismes.

Plus récemment, les préparations à partir de la plante ont été employées comme composantes de certains médicaments contre l’asthme. À cette exception cependant, que la plante est généralement considérée comme trop toxique pour les applications médicales à l’heure actuelle.

Certains savants croient que les vapeurs obtenues en faisant bouillir la plante peuvent avoir été utilisées par les oracles de Delphes, pour induire leurs visions légendaires. Plus récemment, en 1968, l’usage du Datura comme drogue hallucinogène a incité le gouvernement des USA à interdire la vente libre des produits à base de cette plante.

Les alcaloïdes du Datura sont proches de ceux trouvés dans les champignons magiques*. À la différence que les champignons magiques ne causent pas la mort, même si de très grosses quantités sont consommées (une personne vomira si elle prend beaucoup trop de champignons pour son corps), tandis que l’ingestion en grandes quantités de Datura peut conduire à une attaque, au coma et à la mort.

NOTE : Depuis 1965, un seul rapport médical d’une mort associée à l’utilisation de champignons magiques. Une personne de 18 ans a ingéré des champignons magiques qui ont causé un rythme cardiaque irrégulier et ont mené le patient à la mort. Il y avait chez la personne des conditions préexistantes et la consommation des champignons hallucinogènes a déclenché cette mort, ce n’était donc pas une overdose.

Les symptômes d’une consommation de Datura peuvent inclure une soif intense, des maux de tête, des nausées, de la fièvre, hypertension, sécheresse des muqueuses, difficulté à déglutir et à parler, une vision trouble, photophobie, hyperthermie, confusion, agitation, comportement belliqueux et hallucinations.

Ces effets peuvent se produire 30 minutes à 60 minutes après ingestion. Les symptômes peuvent durer de 24 à 48 heures parce que les alcaloïdes présents dans le Datura retardent le processus de digestion.

Même une respiration prolongée de fragrance des fleurs de Datura peut provoquer de légers symptômes et moins de 5 grammes de feuilles ou de graines, ingérées par un enfant, lui seront fatals.

Il n’y a aucun antidote à l’empoisonnement par Datura. Le traitement normal inclut le pompage de l’estomac du patient et l’administration de charbon actif pour absorber les agents de contamination.

La physostigmine, agent calmant pour les nerfs (?), est utilisée pour les cas sévères. Le Datura est une mauvaise plante pour faire un trip. La dose et le niveau OD (ndlt : oxygène dissous) sont trop proches pour le confort.

Le datura est un membre de la famille des pommes de terre ou solanacées, et comme la plupart des autres membres de la famille, il peut être toxique. Même la pomme de terre que l’on trouve dans la plupart des cuisines peut être vénéneuse si elle est verte et brûlée par le soleil, et les « baies » des pommes de terre sont toujours dangereuses.

* Note d’Artus : Ces alcaloïdes n’ont pas de noyaux indoliques et ne ressemblent donc pas à la psylocine/psylobine. Au lieu d’être des agonistes des récepteurs à sérotonine, ils sont des antagonistes des récepteurs muscariniques. Je pense que c’est à cause de cela que l’auteur s’est planté. Les champignons type amanite tue-mouche contiennent de la muscarine qui est un agoniste des mêmes récepteurs, ce qui signifie que ce champignon a un effet inverse sur le cerveau (parce que l’un est un agoniste, il titille le récepteur, et l’autre est un antagoniste et il dé-titille le même récepteur).