Recette d’Onguent pour charger magiquement un objet

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

Onguent maison
Par Lune © 2008

onguent-1

Et non, je ne vous donnerai pas de recette d’onguent de vol. Je vous parlerai juste de celui que je me suis fabriquée pour l’onction des outils rituels en cuir ou en bois, comme l’autel, les baguettes, les pentacles, les jeux de runes, les boîtes (à tarot, à pendule et ceux pour les charmes), les maracas, les mailloches à tambour, etc… L’onguent leur donne un très bel aspect, ça les nourrit et cela me permet des les charger magiquement.

Je préfère l’onguent à l’huile de consécration. L’onguent a l’avantage ne pas couler.

Cet onguent est très simple à réaliser, et pour cela il vous faudra :

  • de l’huile d’amande douce (environ 35 à 40 ml pour obtenir une bonne quantité d’onguent, histoire de partager avec ses copines sorcières),
  • un peu de cire d’abeille (j’utilise des bouts de feuilles de cire gaufrées, les mêmes que j’emploie pour réaliser mes bougies),
  • le parfum de votre choix. J’ai utilisé une gousse de vanille fendue la première fois, le parfum reste très léger. La seconde fois, j’ai employé de l’huile essentielle de patchouli et j’ai du mettre une bonne vingtaine de gouttes pour 35 ml d’huile, là aussi le parfum reste malgré tout léger.

Je place tout ces ingrédients dans un bocal en verre. Je mets ce bocal au bain-marie dans ma casserole en cuivre destinée à mes sortilèges. Toute casserole de base fait très bien l’affaire. Je surveille si tous les ingrédients se mélangent correctement. Si le mélange est trop épais, j’ajoute de l’huile d’amande douce, et s’il ne l’est pas assez, j’ajoute de la cire d’abeille. Ne mettez tout de même pas trop de cire, l’onguent durcirait trop lors de son refroidissement.

Et voilà, il ne reste plus qu’à consacrer et bénir ce mélange.

N’ayez pas la main trop lourde et n’oignez pas trop souvent vos objets, la cire aurait tendance à les encrasser.