Accueil / Handfasting / Qu’est-ce que c’est ? / La période idéale du Handfasting

La période idéale du Handfasting

Téléchargez le cours : Le voyage au tambour

La période idéale du Handfasting
Par Lune © 2008

J’ai souvent entendu dire qu’on ne doit pas se marier au mois de mai, car c’est le mois du mariage sacré du dieu et de la déesse. Pourtant, cette période semble idéale et la symbolique de Beltane nous y invite.

Je me souviens avoir lu cette recommandation dans divers livres sur la wicca, sur la sorcellerie traditionnelle mais aussi sur les coutumes populaires. Je l’ai même entendu de la bouche de quelqu’un de très ouvert et qui est grand-prêtre depuis plus d’une trentaine d’années.

Je ne crois pas cependant qu’on manque de respect aux dieux en choisissant le mois de mai pour unir nos mains à celles de la personne aimée. M’est avis qu’ils s’en cognent et qu’il s’agit surtout d’un bel exemple de superstition.

D’ailleurs certaines sorcières célèbres n’ont pas hésité à s’unir au cours du mois de mai. Je pense notamment à l’une des prêtresses de Gerald Gardner, fondateur de la wicca, Patricia Crowther.

Sept ans après le décès de son premier mari (Arnold Crowther), Patricia tombe à nouveau amoureuse et célèbre son handfasting avec Ian Lilleyman, le 9 mai 1981. Ian choisira d’ailleurs de se faire initier au sein de la wicca et deviendra le grand prêtre du Sheffield Coven aux côtés de son épouse.

« […] Ce mois de mai fut également mémorable par d’autres manières, principalement parce que Ian et moi nous sommes « handfastés » le 9. Nous aurions pu passer devant le maire et faire une cérémonie civile, mais nous avons préféré de beaucoup la forme plus ancienne pour « tying the knot » (ndlt : c’est une expression anglaise qui signifie « se marier » et qui, littéralement, pourrait se traduire par « nouer le nœud ») et recevoir la bénédiction des dieux.

Le Handfasting est une ancienne cérémonie de la Vieille Religion qui lie deux personnes pendant aussi longtemps qu’elles resteront amoureuses. C’est une union illégale pour l’église chrétienne qui a introduit la forme de mariage que nous connaissons aujourd’hui et qui lie un homme et une femme pour la vie – laquelle devenant parfois un véritable enfer sur terre pour les personnes impliquées – et qui désapprouve le divorce. »

Revenons-en aux périodes favorables ou défavorables du handfasting ou union des mains. J’ai également entendu et lu qu’on ne se mariait pas à certains Sabbats : Samhain et Imbolc. Car ils ne s’y prêtent pas. Mais il y a plusieurs sons de cloches, certains voient dans Imbolc, une symbolique qui colle parfaitement à l’événement : le renouveau, le début, les nouvelles entreprises.

En théorie, tous les sabbats sont sensés être consacrés au culte seul. En pratique, c’est un peu différent, chacun fait à sa sauce.

La période idéale étant sans doute le mois de juin… terriblement conventionnelle ! Mais il faut bien reconnaître que le temps est bien plus agréable à cette époque de l’année et qu’il facilite grandement les réunions en extérieur. Qui n’a jamais rêvé de s’unir dans un pré verdoyant et baigné de soleil… Oui bon je sais, c’est un truc de filles ça =)