Accueil / Handfasting / Qu’est-ce que c’est ? / A propos du Handfasting et du Handparting

A propos du Handfasting et du Handparting

Téléchargez le cours : Intégrez la magie dans votre quotidien

A propos du Handfasting et du Handparting
Par Taniquetil & Astralaya, traduction Lune

Couronne, étoile du Nord. Photo par Lune
Couronne, étoile du Nord. Photo par Lune

Autres appellations du Handfasting : Union des Mains, Mariage Wiccan, Mariage Païen, Mariage Néo-Païen, Mariage écossais, Fiançailles.

Tiré du site Sacred Well.

De nombreuses religions mettent un gros accent sur les célébrations et les rituels des transitions importantes et rites de passages au cours de la vie d’un individu. Dans la plupart des cas, la Wicca n’est pas une exception. Les traditions Wiccans uniquement observent les rites de passages en y mettant un profond symbolisme qui incarne les voies à travers lesquelles un individu approfondit sa relation et sa connexion avec la terre, avec sa communauté et au travers de cela, avec le divin.

Note : Tous les Wiccans ne célèbrent pas les rites de passage, mais ceux qui suivent sont typiques de la plupart des traditions à l’intérieur de l’Art Wiccan Traditionnel (TWC) et nombreux autres groupes. Ils peuvent être connus sous des noms différents au sein de différents groupes.

  • Handfasting (union des mains)

Le Handfasting est la cérémonie de mariage wiccan. Traditionnellement, un Handfasting est pour une période spécifique, habituellement un an et un jour, et n’est pas une union reconnue légalement. Dans la plupart des pays, un mariage civil est requis pour qu’une union puisse être reconnue par la loi ; toute cérémonie religieuse étant optionnelle. Aux Etats-Unis, cependant, un prêtre ordonné de n’importe quelle confession peut réaliser un mariage légal, et aucune cérémonie civile n’est requise. C’est un nombre croissant de prêtres wiccans légalement ordonnés à travers le monde, et de plus en plus de Handfastings sont célébrés comme des cérémonies légales de mariage. Si un handfasting est célébré dans ce contexte, alors tout changement de statut marital doit être pris comme un procédé légal. Les cérémonies spécifiques varient de groupe à groupe et de coven à coven, mais les participants habituellement écrivent ou ont une influence significative sur le contenu. Dans nombre de Handfastings, les participants peuvent choisir de se promettre l’un à l’autre, de manière pragmatique, « tant que l’Amour durera », au lieu du noble standard « jusqu’à ce que la mort nous sépare ».

  • Handparting (séparation)

Un rituel de Handparting dissout le Handfasting.

Traditionnellement, à la fin d’une période spécifique, le couple décidait si oui ou non il voulait continuer d’être uni par un Handfasting. S’il choisit de poursuivre leur relation, alors un autre Handfasting est réalisé, à nouveau pour une période donnée. Le second Handfasting était généralement d’une durée de 5, 7 ou 9 ans ou « pour celle-ci et pour les vies futures ». S’ils choisissent de ne pas renouveler leur relation alors un Handparting était réalisé avec l’intention de permettre au couple de se séparer amicalement dans l’amour et l’harmonie. Si le Handfasting était un engagement légal, le Handparting est habituellement réalisé après que le mariage soit dissout civilement.